background img

Nouvel article

3917 Views

Cahors : Une gardienne de la paix blessée… Alliance 46 demande plus d’effectifs


Les faits se sont déroulés le 26 novembre.

300x38

Les faits se sont déroulés le samedi 26 novembre dans le vieux Cahors, vers 6 h 45, lorsque l’équipage de Police Secours est appelé sur le 17 pour des individus qui dégradent la porte d’un immeuble et qui jettent des pierres. Rapidement sur place, la patrouille constate la présence d’un groupe de personnes dont une qui immédiatement profère des insultes à l’encontre des policiers. Invités à quitter les lieux, les individus obtempèrent sauf celui qui continue à insulter les fonctionnaires. L’équipage décide alors de contrôler l’identité de cette personne. L’individu prend alors la fuite en courant. Une course poursuite à pied s’engage dans les ruelles cadurciennes. Les policiers parviennent à rattraper l’individu qui se débat violemment occasionnant une blessure au pouce et au genou d’une gardienne de la paix. Difficilement maîtrisé, le mis en cause est conduit au commissariat de Cahors où il a été placé en garde à vue pour outrage, rébellion et violences volontaires sur des agents de la force publique.

1ff9a5f8300f270ab327871e79b7a46e

Le syndicat Alliance 46 communique : « Alliance 46 dénonce fermement ces violences qui deviennent malheureusement le quotidien des policiers. Toute forme de violences sur les forces de l’ordre est inacceptable et intolérable ! Alliance 46 rappelle l’urgence de la mise en œuvre de peines planchers à l’égard des auteurs de violences sur les policiers. Alliance 46 souhaite un prompt rétablissement à la collègue blessée qui souffre d’un arrachement osseux et de multiples contusions. Alliance 46 exige, auprès de la Direction Centrale de la Sécurité Publique, l’affectation d’au moins 6 fonctionnaires titulaires afin que les brigades de Police Secours puissent être renforcées au prochain mouvement général de mutation. Un apport suffisant en effectif constituerait une première réponse à la violence extrême et à l’insécurité auxquelles sont confrontées les Policiers. Alliance 46 prend acte que l’individu a été présenté au tribunal de Cahors ce jour et se félicite de la décision de placement en détention provisoire. Le jugement correctionnel se déroulera ce lundi 28 novembre, à 14 h. Alliance 46 demande la plus grande fermeté de la part de la justice envers ces délinquants multi-récidivistes qui ne craignent et ne respectent plus les forces de l’ordre. »

article

archives-428x60

Récemment Publié

»

Lot – Coronavirus : Les chiffres de ce 21 janvier

Les indicateurs de ce jeudi. Dans le département du Lot, les ...

»

La CGT 46 monte au créneau pour « les oubliés du Ségur de la santé »

Une délégation a été reçue à la préfecture. Dans le cadre de ...

»

La Région Occitanie lance un guide 100 % numérique pour aider les jeunes à s’orienter après le bac

« Cap vers le sup »  contient toutes les informations sur les ...

»

Pradines : Le Barber shop a ouvert ses portes

Il est situé impasse du Pech. Retour aux sources pour Elie ...

»

Limogne-en-Quercy : « L’Arbre Acadabar » invite les habitants à soutenir leur projet

Le jardin-café partagé a été présélectionné par la région ...

»

A vos diabolos, les Cas du Cyrque organisent des stages pendant les vacances

Ils se dérouleront à à Lamagdelaine, Catus et Mercuès. Pendant ...

»

Lot – Coronavirus : Le point sur la situation sanitaire ce 20 janvier

Les chiffres de ce mercredi. Dans le Lot, les chiffres de ...

»

Cahors-Biars : Actions de la FDSEA et des JA « pour une juste rémunération des agriculteurs »

Ils militent pour l’application stricte de la loi EGAlim. Les ...

»

Viol en mer d’une jeune lotoise : L’agent de sécurité népalais condamné à 8 ans de prison

Le verdict a été rendu ce 19 janvier. La cour d’assises du ...