Nouvel article

1390 Views

Cahors : Un contrat de ville pour le quartier de Terre-Rouge


Le contrat de ville du Grand Cahors, d’une durée de six ans (2015-2020), est porté par l’Agglomération du Grand Cahors et co-piloté avec l’Etat et la ville de Cahors, qui accueille le quartier prioritaire.

Mardi 8 septembre, une belle brochette s’était rassemblée à la Maison du XXème siècle pour signer le contrat de ville du Grand Cahors : 19 signataires pour autant de partenaires, de Jean-Marc Vayssouze, président du Grand Cahors, à Martin Malvy, président de la Région en passant par Serge Rigal pour le Département et la préfète, Catherine Ferrier, mais aussi l’inspecteur d’Académie, le procureur de la République, le président de la Chambre de métiers, le directeur de la CCI, le représentant de Pôle Emploi…Sur décision de l’Etat, le territoire d’intervention du contrat de ville du Grand Cahors est le quartier de Terre-Rouge. Il y aura également deux quartiers de veille active (Sainte-Valérie et La Croix-de-Fer), et trois quartiers proposés comme territoires d’observation (le centre ancien, Valentré et les Escales à Pradines). Un conseil citoyen a été mis en place et devrait être consulté sur les orientations à venir.

Assurance Axa Cahors Christophe Bertrand

La préfète, Catherine Ferrier, l’a annoncé : « On est là pour travailler auprès de vous, avec vous. Le conseil citoyen est le pilier transversal d’un nouveau style d’administration. C’est vous qui connaissez vos besoins. » 65 actions sont au programme du contrat dont l’implantation d’un nouveau centre de loisirs, la rénovation et l’extension du gymnase Pierre Ilbert, développement des actions de prévention et de santé, dispositifs pour une meilleure sécurité…En outre, le classement en quartier prioritaire permet de bénéficier de mesures fiscales en faveur du développement économique et du cadre de vie :

> Exonérations en faveur des commerces et services de proximité de moins de dix salariés (exonérations de cotisation foncière des entreprises (CFE), et de taxe foncière sur les propriétés bâties (TFPB) pendant 5 ans) ;

> TVA à taux réduit (de 5,5 à 7 %) pour les opérations d’accession sociale à la propriété (location accession) ;

> Abattement de 30% de la taxe foncière sur les propriétés bâties (TFPB) pour les organismes de logements sociaux, en contrepartie d’actions visant l’amélioration du cadre de vie.

Le conseil citoyen, après étude du contrat, devrait s’exprimer. On attend avec impatience la parole citoyenne.

Récemment Publié

»

Cahors : Deux concerts pour les 50 ans du Swing Machine Big Band

Ils auront lieu à l’auditorium les 6 et 7 avril. Le Swing Machine ...

»

Parti Socialiste 46 : Boris Vallaud lance la campagne des Européennes

Le député des Landes est venu à la rencontre des militants. Jeudi ...

»

Football : Le PSVD’Olt veut continuer sur sa lancée

Les hommes de Jeff Barros reçoivent Pibrac ce samedi soir. En ...

»

Gouffre de Padirac : Exposition Robert Doisneau, lâcher de poules, et soirées explorateurs au programme 2019

Le site rouvre ses portes le 30 mars. Après quatre mois de ...

»

Cahors Acoustique Vallée : Le lauréat du concours est Archean Technologies

La CCI du Lot, et le Grand Cahors l’ont annoncé ce vendredi. Le ...

»

Emmanuel Crenne répond à Brigitte Rivière

Le conseiller régional (ex RN) a réagi. La réaction d’Emmanuel ...

»

Cahors Rugby : Le match capital de la saison à Villefranche-de-Lauragais

Les Ciel et Blanc n’ont plus le choix… Les hommes de Christophe ...

»

Goujounac : Semaine de la presse pour les petits

Un journaliste a répondu à leurs questions. Jeudi 21 mars, Thibaut ...

»

Rugby : La B de Luzech joue la qualif’ ce samedi

Une place pour les 8èmes de finale du championnat d’Occitanie est ...

Menu Medialot