background img

Nouvel article

5419 Views

Cahors : Son médecin lui refuse une ordonnance, il l’insulte et la menace


Un jeune homme a été condamné par le tribunal de Cahors à des travaux d’intérêt général pour avoir agressé verbalement son médecin traitant.

En 2021, parmi les 1009 incidents signalés par des professionnels de santé en France, 70% étaient des agressions verbales. Les victimes sont le plus souvent des femmes, médecins généralistes en ville. C’est le cas de l’une d’entre elles, agressée le 13 septembre dans son cabinet cadurcien par un de ses patients. Âgé de 20 ans, celui-ci était jugé ce jeudi 23 février par le tribunal correctionnel de Cahors pour menace de crime sur un professionnel de santé.

« Cahors c’est petit, je saurais vous retrouver ». C’est sur ces mots que le jeune homme avait mis fin à la consultation. Après lui avoir demandé des ordonnances pour un scanner et des séances de kinésithérapie, le prévenu n’avait pas apprécié qu’elle les lui refuse ne les trouvant pas justifiées. Quand elle lui avait demandé de quitter la pièce, il avait refusé, l’avait insultée et avait tenté de la suivre alors qu’elle essayait d’entrer dans le cabinet de son confrère qui jouxtait le sien. Lorsque ce dernier avait appelé la police, l’homme avait fini par quitter les lieux mais était revenu dix minutes plus tard. Campé sur son scooter devant le bâtiment, il avait renouvelé ses injures et menaces. Le jeune homme avait finalement été interpellé. Lors de sa garde-à-vue, il avait admis les faits.

A la barre ce jeudi, il réitère : « J’ai pété les plombs », admet-il. Le prévenu est connu de la justice : son casier comporte 6 mentions, il a déjà passé quatre mois en détention, au moment des faits il avait un sursis probatoire, à l’heure actuelle, il en a deux. Marmonnant dans sa barbe, le jeune homme assure que la prison a été un déclic. « Depuis ma détention, les choses ont changé. J’ai pris conscience de mes erreurs et je regrette. Je ne veux plus avoir de problèmes avec la justice ». Son avocate Me Massonnat abonde : « Il y a un avant et un après. La détention a eu un effet pédagogique et persuasif ».

Du côté des parties civiles, la médecin et l’Ordre des médecins du Lot demandent tous deux un euro symbolique à titre de dommages et intérêts. « Il arrive désormais à ma cliente d’avoir peur de le voir dans les rues de Cahors. Elle veut être protégée dans l’exercice de son activité et qu’il prenne conscience de son attitude », explique l’avocate de la première Me Cabessut. Pour Me Contis, l’avocate de l’ordre des médecins, ces incidents sont « un véritable fléau car certains médecins quittent la profession à cause de cette peur ». La gravité des faits n’est pas à prouver pour le parquet qui requiert 3 mois d’emprisonnement. Dans ce genre d’affaire, « nous devons être particulièrement rigoureux et vigilant vis-à-vis de l’application de la loi pénale », a martelé la substitut du procureur.

Le tribunal préfèrera finalement condamner le prévenu à 175 heures de travaux d’intérêt général à effectuer dans les 18 prochains mois. La peine encourue s’il ne les réalise pas est de 5 mois d’emprisonnement. Il a par ailleurs interdiction d’entrer en contact avec la victime pendant deux ans et doit verser 1 euro à chacune des parties civiles ainsi que 500 euros pour les frais de procédure.

Récemment Publié

»

Anglars-Juillac : « 77 », une sortie de résidence musicale et littéraire en partenariat avec Les Docks ce vendredi 

Concert ce 14 juin, à 20 h 30 , à La Scène d’Anglars.  Ce ...

»

Vide-dressing à Saint-Projet : Un week-end de shopping et de convivialité

Venez dénicher les 22 et 23 juin 2024 votre trouvaille de l’été ...

»

Le Trail perché de Calvignac, c’est le 22 juin 2024

3 nouveaux tracés (9 km, 16 km et 22 km) et une rando de 9 km sont ...

»

Cahors : Spectacle jeunesse à La Rosière ce 14 juin, dernier rendez-vous de la programmation Bols d’air

Il se déroulera à 20 h 30 à la salle des fêtes.  Bateau ...

»

Figeac se souvient 1944-2024 : Un film à voir ce 16 juin pour comprendre, se remémorer et transmettre

Séance à 16 h 30 au cinéma Charles Boyer.  Depuis le début du ...

»

Cahors : Clic-Images s’expose avant le festival 

Séries de photographies à retrouver dans plusieurs ...

»

Cahors Football Club : Les petits en grande forme !

Les U7 ont brillé.  Les U7  ont brillé au tournoi de ...

»

Cahors : Le chantier de l’aire de jeux du stade Lucien Desprats a démarré

La grande tour de six mètres de hauteur et ses deux toboggans sont ...

»

Journée Mondiale des Donneurs de Sang : Collectes exceptionnelles les 14 et 15 juin à Cahors

Collation spéciale vendredi et animations samedi.  Ce vendredi 14 ...

Menu Medialot