Nouvel article

2947 Views

Cahors : Retour de MOF pour Laurent Flaujac


Le boucher a participé au concours les 29 et 30 octobre derniers.

300x38

Laurent Flaujac de la boucherie éponyme (sous les Halles et sur le marché) a participé au concours Un des Meilleurs Ouvriers de France (MOF) à Paris les 29 et 30 octobre. Au programme : agneau, veau et boeuf à préparer,  à découper, à présenter et à décorer ; et une épreuve théorique. « Depuis longtemps, ce concours me trottait dans la tête, toucher l’excellence dans mon métier… ce col bleu blanc rouge… Un des Meilleurs Ouvriers de France… un vieux rêve tout simplement. Il y a 6 mois je m’étais inscrit, et des soucis ont fait, que j’étais prêt à jeter l’éponge… Jusqu’à ce qu’un coup de fil il y a deux mois avec un pote, Sébastien Ruffier, boucher en Normandie, candidat lui aussi, qui m’a annoncé qu’un stage récapitulatif des 6 autres se déroulait les 18 et 19 octobre derniers. Il m’a motivé et poussé à m’y inscrire et là, tout s’est enchaîné. Lors de ce stage, j’ai rencontré des gens extraordinaires, avec qui j’ai pu échanger jusqu’au jour J, sur les techniques,sur mon travail :  « C’est pas comme ça… mais c’est plutôt comme ça… je le fais et je t’envoie la photo. »  J’avais des coups de blues : travail raté, la fatigue avec le boulot en plus… mais ils ne m’ont jamais lâché ! Et au passage je remercie toute mon équipe de m’avoir soutenu » raconte Lolo avant de se replonger dans l’épreuve finale : « Ce week-end, j’ai eu enfin l’occasion de participer à ces épreuves qui se déroulaient dimanche et lundi, à Paris, dans les locaux de l’ENSMV. Le dimanche matin, tu arrives à 6 h devant l’établissement avec une grande banderole annonçant : « Ici commence l’excellence professionnelle ». La pression monte… attribution des numéros de place et des sujets,  pour l’épreuve de pratique. 85 inscrits 63 candidats présents, 7 heures de travail intense sous les yeux de nos maîtres. Et là, tu ne fais pas le malin, impossible de les décevoir, ils attendent l’excellence, tu es averti. J’ai rarement vu ma montre tourner aussi vite… l’enfer du temps… Comme beaucoup de candidats,je n’ai pas eu le temps de finir tout ce qui était demandé,  une grosse frustration mais ce qui compte c’est d’avoir tout donné et d’avoir fait de la super qualité… Ça, j’en suis fier. Le lundi, ça c’est bien passé lors de l’épreuve théorique. Nous n’avons plus qu’à attendre les résultats. » Et déjà félicitations !

article

ambulot-428x60

Récemment Publié

»

Cahors : L’Albizia fait sa cour, tout un festival

L’édition 2019 se déroule du 19 au 22 juin. La MJC de Cahors a ...

»

Labastide-Murat : « La Petite Fourchette, c’est un outil de promotion de notre territoire »

L’inauguration a eu lieu le 15 juin. Ce samedi 15 juin, à ...

»

Cahors : Un marché gourmand du XIIIème siècle pour le 900ème

Il aura lieu ce jeudi 20 juin. Démonstration et initiation au combat ...

»

Carennac : « Revenons à nos moutons ! » au château des Doyens

L’exposition est à découvrir à partir du 26 juin. Une ...

»

Saint-Cirq-Lapopie : 200 musiciens et choristes dans le village pour la fête de la musique 

Programme d’enfer ce vendredi. La fête de la musique 2019 à ...

»

Cahors : La cave à manger ouvre ce jeudi sur le boulevard Gambetta

La Maison Sudreau ajoute une corde gourmande à son arc. 300 ...

»

L’équipe GRIMP des pompiers du Lot à l’entraînement

Manoeuvre spectaculaire à Cahors. Vendredi 14 juin, l’équipe ...

»

Laurence Ferrari, marraine du festival de Rocamadour 2019

La journaliste et animatrice est enthousiaste. Entretien. Après ...

»

Cuzals, un écomusée « naturellement durable »

Joli programme ce dimanche à l’occasion de la journée du ...

Menu Medialot