background img

Nouvel article

2450 Views

Cahors : Nouvelle étape pour la filière universitaire


Une convention a été signée le 26 avril dernier.

« C’est une nouvelle étape dans notre ambition d’avoir une véritable filière universitaire » a lancé Jean-Marc Vaysssouze, maire de Cahors, à l’occasion, le 26 avril dernier, de la signature de la convention entre le Syndicat Mixte Ouvert du Campus Universitaire Cadurcien (SMOCUC), l’Université Toulouse – Jean Jaurès et le réseau Canopé et qui pour objet de définir, les modalités d’affectation, de gestion et d’usage du site du centre universitaire de Cahors, et de déterminer les droits et obligations réciproques des parties.

ambulot-428x60

Dans le cadre du schéma régional et local de l’Enseignement supérieur et de Recherche (ESR), adopté en 2011 par la région Midi-Pyrénées, il est prévu de déconcentrer certaines formations à Cahors. Les orientations prises par l’Université Toulouse – Jean Jaurès (UT2J) s’inscrivent dans cette perspective. L’objectif est de développer l’Enseignement Supérieur et la Recherche sur l’ensemble de la région et d’encourager les liens avec le tissu économique local et départemental ainsi qu’avec la recherche. L’enjeu est de stabiliser une population diplômée en facilitant l’accès aux études supérieures, puis l’insertion professionnelle dans le cadre d’une stratégie locale de développement des formations, ainsi que des perspectives en matière de recherche.

article

A ce titre, le centre universitaire de Cahors répond à cette vocation en s’inscrivant dans une logique de campus universitaire, rayonnant sur l’ensemble du territoire. Il doit donc proposer les équipements, immobiliers et mobiliers, nécessaires à l’exercice des missions d’enseignement et de recherche de l’UT2J et de diffusion de la documentation pédagogique par le réseau Canopé. «L’université Jean Jaurès a fait un pari sur les territoires. Les relations entre la ville de Cahors et l’université reposent sur une vision, une confiance partagées » s’est félicité Daniel Lacroix, président de l’Université Toulouse – Jean Jaurès. Après la signature, une visite du site du campus universitaire a eu lieu avant que les 12 étudiants du master 2 Patrimoine ne présentent leur exposition « Caves et Sarments » ( à découvrir jusqu’au 10 juillet).

300x38

> Le principal site du campus universitaire en soleil se situe dans les anciens locaux de l’IUFM dans le quartier de Cabessut, en lieu et place de l’ancienne école normale (ouverte au XIXème siècle). Il accueille 138 étudiants en 2017.

Le développement, à partir de 2010, de formations de l’UFR Histoire, Arts et Archéologie de l’Université Toulouse – Jean Jaurès a renforcé la vocation universitaire du lieu grâce :

– à la création d’un véritable pôle patrimoine de l’université, en lien avec la dynamique de préservation du patrimoine bâti de Cahors, dans une perspective de spécialisation économique du territoire : deux masters et une licence professionnelle (63 étudiants)

– au développement du pôle éducation de l’ESPE (Ecole Supérieure du Professorat et de l’Education) en lien avec la réforme des ESPE (ex-IUFM) : deux masters 1 et un master 2 (75 étudiants)

Ce déploiement s’est accompagné d’infrastructures chargées d’accueillir ces formations.

C’est pourquoi, le site actuel a nécessité une réhabilitation complète pour accueillir les étudiants et les enseignants dans des conditions optimales pour leurs études et leur vie quotidienne.

1ff9a5f8300f270ab327871e79b7a46e

> Les 2 600 m2 du bâtiment actuel ont été restructurés autour du projet pédagogique global afin d’offrir des conditions d’études de grande qualité aux étudiants et aux équipes grâce à :

– des espaces évolutifs et mutualisés pour tous les étudiants et enseignants

– des équipements technologiques modernes

Le rez-de-chaussée est dédié à la vie étudiante avec des salles de conférence, bibliothèque, foyer des étudiants et un espace restauration. Les premier et second étages ont été aménagés en bureaux et salles de classe. Plus particulièrement, une salle de conférence de 130 m2 a été aménagée sur le modèle d’un amphithéâtre universitaire avec une tribune téléscopique, un équipement complet de sonorisation et de vidéoprojection. Cette salle de conférence peut accueillir jusqu’à 120 personnes. La réhabilitation des lieux consiste à créer un véritable campus universitaire rayonnant sur l’ensemble de la cité. Tous les étudiants de l’agglomération peuvent ainsi bénéficier d’espaces collectifs rénovés comme le restaurant et le centre de documentation, actuellement inexistants sur Cahors.

Photo Pierre Lasvenes

Récemment Publié

»

Cahors : Hommage à Samuel Paty, voiture électrique achetée, parc Tassart réaménagé, et cirque interdit (avec animaux sauvages) au conseil municipal

25 délibérations étaient à l’ordre du jour.  En préambule ...

»

Sur le causse de Gramat, la qualité des eaux souterraines sous surveillance

Des prélèvements ont été réalisés depuis le 1er octobre. Les ...

»

L’église de Saint-Laurent-les-Tours rouvre ses portes

Une messe sera célébrée ce samedi 31 octobre, à 15 ...

»

Cahors : Le salon des collectionneurs 2020 n’aura pas lieu

La prudence est de mise.  L’Association des Collectionneurs ...

»

Cahors – Sécheresse : L’état de catastrophe naturelle reconnu

Les personnes sinistrées disposent de quelques jours pour faire la ...

»

Causse de Labastide-Murat : « Cœur d’Ouvrage » devient relais d’information pour l’Office de tourisme

Coup d’envoi le 1er novembre. A partir du 1er novembre, le ...

»

Prayssac : Un trafic de stupéfiants démantelé

11 personnes sont impliquées. Au début de l’année 2018, les ...

»

Cahors Cyclisme : Stage de perfectionnement pour la section Trial 

Une douzaine de jeunes trialistes y participe. Durant 3 jours les ...

»

Lot – Coronavirus : Le point sur la situation ce 27 octobre

Le taux d’incidence a dépassé les 150. Dans son bulletin ...