background img

Nouvel article

2748 Views

Cahors : Les robots de la Soben vont passer à la vitesse supérieure


L’entreprise a bénéficié d’une subvention du Plan France Relance.

Nouvelle plaque France Relance dévoilée, à Cahors, à la Soben ce 4 mars par la ministre de l’Autonomie, Brigitte Bourguignon, aux côtés notamment de Benjamin Talon, le président de la société, de Michel Prosic, préfet du Lot, Huguette Tiegna, députée, Jean-Marc Vayssouze, maire et président de l’agglomération, et Geneviève Lasfargues, conseillère régionale.

« Historiquement, c’est dans notre usine cadurcienne que nous produisons nos amortisseurs destinés à l’automobile, à l’aéronautique, et aux véhicules militaires. En 2016, nous avons ajouté une nouvelle corde à notre arc avec la robotique. Nous développons ainsi une gamme de droïdes, Twinswheel, destinés à transporter tout type de charge. Ils fonctionnent de manière collaborative ou autonome. Aujourd’hui, nous en vendons à de grands groupes comme Renault, Nissan, Siemens, SNCF… Ils aident les opérateurs à s’approvisionner en pièces ou en outillage. Il y a un deuxième volet, urbain et collaboratif où les robots vont aider les personnes pour des livraisons ou à transporter des charges. Nous avons plusieurs clients sur cette partie dont Enedis à Toulouse qui les utilisent pour des interventions de dépannage mais aussi deux hôpitaux aux Etats-Unis, un campus en Allemagne… Nous allons évoluer de plus en plus vers l’autonomie en ville avec des expérimentations à Montpellier, Toulouse, et probablement Cahors. Nos robots ne sont pas là pour remplacer les humains mais pour les aider » a expliqué Benjamin Talon.

Sur le volet industriel, l’investissement est de 3 millions d’euros dont 1,2 million du Plan France Relance (Il y a 6 millions d’euros en parallèle consacrés à la R & D). « Cette aide est un accélérateur. On est sur une phase d’industrialisation, sur de l’opérationnel. Nous fabriquerons à Cahors et il y aura forcément des embauches dans un second temps. L’objectif est de vendre 4000 robots par an contre 50 aujourd’hui. Il y a une énorme demande. Sur l’autonomie, on met la barre très haut sur le volet sécurité. On se cale sur la voiture autonome » a précisé le dirigeant. « Nous accompagnons dans notre pays notre industrie. On est aujourd’hui dans une traduction concrète. Je voudrais vous remercier pour ce que vous faites » a souligné la ministre. Et Benjamin Talon de conclure : « C’est un sacré coup de pouce. Nous pouvons construire nos robots en France, à Cahors, et imposer notre vision. »

> Créée en 2005 à Alès, la Soben s’est implantée, à Cahors, village artisanal de Regourd, l’année suivante. Aujourd’hui, l’entreprise compte 25 salariés.

Récemment Publié

»

Cahors : Cinédélices, le plaisir sur grand écran du 30 septembre au 6 octobre

Le festival fête son 10ème anniversaire ! 24 films, 14 ...

»

Rugby : Le GSF perd à Riom 

Les deux équipes se sont inclinées ce dimanche.  A 20 minutes de ...

»

Les conférences scientifiques reprennent du service à Cahors

La 1ère aura lieu ce 28 septembre.  C’est avec beaucoup ...

»

Cahors Rugby décroche le bonus défensif à Prades 

Les Ciel et Blanc étaient à deux doigts d’une remontada.  Un ...

»

Tennis : Une très bonne entrée en matière pour les équipes cadurciennes en coupe Thénégal !

Les équipes 1 du TC Cahors étaient sur le pont.  Ce dernier ...

»

Cahors-Figeac : 420 manifestants dans les rues contre le pass sanitaire

La mobilisation est en baisse.  Ce samedi 25 septembre, 160 ...

»

Les pompiers du Lot ont un nouveau chef

Le colonel hors classe Bernard Tachet des Combes passe le relais au ...

»

Cahors : L’Amazonie, poumon de la planète à préserver

Conférence-débat le 1er octobre.  Dans le cadre de son 60ème ...

»

Pour le député Pradié, un parti pour rester 

Où il est question du #Lot et des #Lotois sur les réseaux ...