background img

Nouvel article

12602 Views

Cahors : « Le Conti » repart de plus belle


L’établissement est repris et va se transformer tout en gardant son ADN.

300x38

Après 3 décennies « Le Conti » revient dans la famille Calmet. L’établissement va renaître en gardant les ingrédients qui ont fait son succès auprès des différentes générations. Le café va connaitre un relooking complet et un nouveau concept sera proposé avec notamment une nouvelle manière d’envisager la restauration…

article

L’idée sera de proposer des produits de qualité tout en racontant leurs origines. L’esprit des lieux devrait plaire au plus grand nombre : de la convivialité sans conflit de générations… et plus tard dans la soirée, un lieu d’engagement, fidèle au rugby et à l’ADN de la famille, de fête et de chant. A suivre…

1ff9a5f8300f270ab327871e79b7a46e

ambulot-428x60

Récemment Publié

»

Cahors Sud : Les jeunes de la Mission Locale en visite au centre de tri de La Poste

Bel échange. Un groupe de jeunes de la Mission Locale en Garantie ...

»

Gourdon : Le Cross de la Bouriane annulé

Il aurait dû avoir lieu le 8 novembre. Le 42ème Cross de la ...

»

Carayac : Place au premier parc solaire sur support en bois brut

Le chantier est en train de s’achever. Coupés début septembre ...

»

Confinement : Aurélien Pradié et son équipe restent mobilisés et poursuivent le travail à distance

Le député du Lot a également écrit au premier ministre pour lui ...

»

Une vache mutilée à Gourdon

Sinistre découverte. Dans la nuit du mardi 27 au mercredi 28 ...

»

Confinement : Organisation des services publics de Cahors et du Grand Cahors

Le point sur la situation. A la suite des annonces du président de ...

»

Les tournées de calendriers des pompiers du Lot reportées

Décision prise en rapport avec le confinement. Les pompiers du Lot ...

»

Sibelle garde (quand même) le moral

Chaque samedi, l’actualité lotoise vue par Philippe Mellet et ...

»

Le Medef du Lot dénonce les inégalités commerciales du confinement

L’organisation ne cache pas sa colère. « C’est un cri du ...