background img

Nouvel article

4552 Views

Cahors : L’absence du professeur de physique-chimie inquiète les parents d’élèves d’Olivier de Magny


Ils ont écrit au DASEN et au recteur et envisagent d’autres actions.

Les parents d’élèves élus FCPE du collège Olivier de Magny ont écrit à Xavier Papillon, le DASEN, et au recteur, Benoît Delaunay, concernant le non remplacement du professeur de physique-chimie (congés maternité jusqu’au 28 février 2020) et non remplacé depuis la rentrée de septembre : « En tant que parents, nous pouvons comprendre qu’il existe une tension sur les ressources enseignantes et qu’il soit difficile de remplacer au pied levé un professeur absent. En revanche, nous ne pouvons accepter qu’une absence prévue de longue date ne donne lieu à aucune gestion prévisionnelle des ressources et qu’elle conduise à priver des élèves d’une matière indispensable pendant plus de deux mois. Deux mois qui risquent d’ailleurs de devenir trois puis quatre, voire davantage selon le choix de cette jeune maman à la fin de son congé légal. La physique-chimie est une matière fondamentale. Au-delà du simple fait qu’elle soit au programme du DNB, les notions enseignées, en particulier en quatrième et en troisième font partie de la culture scientifique de base que devrait recevoir tout citoyen en construction. Nous observons souvent que dans une petite ville, l’égalité devant le service public de l’Education Nationale relève davantage du discours que de la réalité. Néanmoins, qu’elle soit aussi ostensiblement bafouée est réellement choquant. Or, Monsieur le Recteur, garantir cette égalité est de votre responsabilité. En tant que parents, nous attendons que vous l’assumiez en apportant toute votre aide au proviseur de la Cité Scolaire Monnerville, M. Virlogeux pour sortir d’une situation intolérable et en organisant les moyens d’un rattrapage du temps perdu. Nous espérons vivement que cette requête sera entendue et donnera lieu à des actions concrètes dans les plus brefs délais. Il faut à présent qu’un professeur formé, compétent et conscient de l’enjeu soit nommé en remplacement à ce poste. Dans le cas contraire, nous utiliserons tous les moyens possibles pour faire connaître le manque de diligence du rectorat à assumer ses responsabilités. »

> Xavier Papillon, le DASEN, a réagi : « On est très attentif à la situation. C’est un dossier suivi par le rectorat. On est à la recherche depuis le premier jour d’une personne pour remplacer le professeur absent. Nous avons eu plusieurs désistements. »

article

Récemment Publié

»

Labastide-Marnhac : La pétanque en ordre de « match »

Carreau malgré tout ! A l’instar de nombreux autres sports, ...

»

Cahors – Coronavirus : 100 personnes vaccinées ce dimanche à l’espace Clément Marot

La campagne s’intensifie. Ce 7 mars, Julie Senger, déléguée ...

»

Gourdon : Aurélien Pradié prend la défense de la cité scolaire

Le député du Lot a écrit au DASEN. Le député du Lot, Aurélien ...

»

Accident à Gramat

Sortie de route sur la D807. Ce dimanche 7 mars, un Thégratois ...

»

« Heure Indue » : Une nuit chez le Dr Pelloux

Podcast avec Johann Roques à déguster. Dans le nouvel épisode du ...

»

Les pompiers du Lot : Remise du galon de lieutenant à Jean-Baptiste Fournet

Il a débuté sa carrière en qualité de pompier volontaire en ...

»

Labastide-du-Vert : La municipalité ne manque pas de projets

Rencontre avec la première magistrate de la commune. Hélène ...

»

Avoir 20 ans à Cahors dans les années 2020…

Où il est question du #Lot et des #Lotois sur les réseaux ...

»

« Bien vieillir à domicile » : La ministre de l’Autonomie veut dupliquer le modèle lotois

Retour sur la visite de Brigitte Bourguignon. Brigitte ...