background img

Nouvel article

1246 Views

Cahors : La Sainte Coiffe de nouveau exposée pour Pâques


Le programme dans l’article.

La Sainte Coiffe de Cahors, l’une des plus célèbres reliques de la Passion du Christ, sera de nouveau exposée dans la cathédrale Saint-Etienne de Cahors au cours de la semaine de Pâques. Deux ans après l’ostension exceptionnelle qui avait rencontré un grand succès en 2019, le diocèse a décidé de la présenter à nouveau à la vénération des fidèles, dans des conditions adaptées aux contraintes sanitaires. Dès le mardi de Pâques et pendant six jours, les fidèles pourront ainsi, individuellement, se rendre auprès de la relique pour la vénérer.

> Programme de l’ostension solennelle de la Sainte Coiffe du mardi 6 avril au dimanche 11 avril 2021 (du mardi de Pâques au dimanche de la Miséricorde, à la cathédrale de Cahors)

– Du mardi 6 avril au vendredi 9 avril

15 h 30-17 h 30 : ouverture de la chapelle de la Sainte Coiffe, vénération individuelle de la relique

17 h : chapelet de la miséricorde

17 h 30 : messe

– Samedi 10 avril

8 h 30 : messe

9 h : adoration du Saint Sacrement

15 h 30-17 h 30 : ouverture de la chapelle de la Sainte Coiffe, vénération individuelle de la relique

17 h : chapelet de la miséricorde

– Dimanche 11 avril, dimanche de la miséricorde

10 h 30 : messe présidée par Mgr Laurent Camiade, évêque de Cahors

15 h 30-17 h 30 : ouverture de la chapelle de la Sainte Coiffe, vénération individuelle de la relique

16 h : chapelet de la miséricorde

16 h 30 veillée miséricorde : enseignement par Mgr Laurent Camiade, adoration du Saint Sacrement, chants et prières, confessions.

A l’issue : fermeture de la chapelle de la Sainte Coiffe, clôture de l’ostension solennelle

> A propos de la Sainte Coiffe

La légende attribuerait à Charlemagne en l’an 803, le don de la Sainte Coiffe à Ayma (Aymatus), évêque de Cahors. Cette légende est représentée sur un tableau conservé dans la chapelle de la Sainte Coiffe et placé tout à côté du reliquaire. Toutefois, la tradition plus véridique en attribue à Géraud de Cardaillac, évêque de Cahors, son apport à son retour de voyage en Terre sainte au début du XIIème siècle.

>Quelques dates

1408 : première mention attestée de la présence de la Sainte Coiffe à Cahors.

1791 : Mgr D’Anglars, évêque de Cahors, cache la Sainte Coiffe en lieu sûr. Elle est restituée à la cathédrale en 1801.

1899 : sur ordre de l’évêque du diocèse, la Coiffe est portée à pied, d’étape en étape et de paroisse en paroisse, au sanctuaire Notre-Dame de Rocamadour.

14 avril – 8 décembre 2019 : jubilé des 900 ans de la cathédrale de Cahors ; la Sainte Coiffe est exposée solennellement dans le chœur de la cathédrale avant d’être réinstallée dans sa chapelle entièrement restaurée pour l’occasion.

Récemment Publié

»

Rugby : Luzech remporte le derby face à Gramat

Les Rouge et Blanc ont empoché le bonus offensif.  Le derby est ...

»

Rugby : Le COC s’incline à domicile

Les Castelnaudais ont perdu face à une belle équipe de Sidobre ...

»

Cahors : Cinédélices, le plaisir sur grand écran du 30 septembre au 6 octobre

Le festival fête son 10ème anniversaire ! 24 films, 14 ...

»

Rugby : Le GSF perd à Riom 

Les deux équipes se sont inclinées ce dimanche.  A 20 minutes de ...

»

Les conférences scientifiques reprennent du service à Cahors

La 1ère aura lieu ce 28 septembre.  C’est avec beaucoup ...

»

Cahors Rugby décroche le bonus défensif à Prades 

Les Ciel et Blanc étaient à deux doigts d’une remontada.  Un ...

»

Tennis : Une très bonne entrée en matière pour les équipes cadurciennes en coupe Thénégal !

Les équipes 1 du TC Cahors étaient sur le pont.  Ce dernier ...

»

Cahors-Figeac : 420 manifestants dans les rues contre le pass sanitaire

La mobilisation est en baisse.  Ce samedi 25 septembre, 160 ...

»

Les pompiers du Lot ont un nouveau chef

Le colonel hors classe Bernard Tachet des Combes passe le relais au ...