Nouvel article

744 Views

Cahors : Installation d’un 2ème composteur collectif square Olivier de Magny


Une première dans un espace vert public.

Depuis quelques années, et dans la lignée du dispositif « ma commune 100 % compostage » proposé par le SYDED, 67 composteurs partagés ont été installés dans les communes du Grand Cahors, la plupart dans les écoles, centres de loisirs ou dans de petites résidences, ainsi que dans certains espaces publics de quelques communes.

Pour la première fois, la ville de Cahors a décidé d’en implanter un à titre expérimental dans un espace vert public, au square Olivier de Magny, en novembre 2019 dans le cadre de la semaine européenne de la réduction des déchets. Cette décision est le fruit d’une réflexion collective émanant à l’origine de Cadurciens qui avaient sollicité la mairie en 2019 pour la mise en place de composteurs partagés en ville. Une enquête de voisinage réalisée par le SYDED en 2019 avait confirmé l’opportunité à la fois du lieu et du projet. Ce dernier est venu s’ajouter aux 18 composteurs collectifs déjà installés dans des écoles et résidences de la ville. Après quelques mois d’installation, un premier bilan fait état d’une utilisation assez conséquente de l’équipement, touchant un nombre de Cadurciens allant au-delà de ce qu’avait laissé présager l’enquête de voisinage.

article

Forte de ce succès, et afin de s’ajuster à la demande, la ville de Cahors a installé un second bac à déchets organiques jeudi 11 juin au square Olivier de Magny. Un bilan de la saison estivale et du début de l’automne permettra de mesurer l’opportunité d’installer par la suite un seul composteur d’un volume plus conséquent (5 m3) dans le square. Si tel était le cas, les deux composteurs d’1 m3 pourraient être déplacés dans d’autres parcs de la ville.

«La municipalité entend déployer de manière progressive un réseau de composteurs collectifs dans les parcs et jardins. Cela permettra de préciser au fur et à mesure le besoin des habitants et d’organiser le fonctionnement de nos services, la gestion de ces équipements impliquant la mobilisation de moyens humains, techniques et financiers. Ces dispositifs jouent un rôle majeur dans la réduction de la production de déchets et contribuent dès lors à l’adaptation des pratiques et à l’amélioration de notre empreinte écologique » précisent Johann Vacandare, adjoint au maire en charge de la transition écologique et de la participation citoyenne et Catherine Bonnet, adjointe au maire en charge notamment des espaces verts.

Photo ©Ville de Cahors/Grand Cahors – P.Lasvènes

Récemment Publié

»

Cahors : Bilan positif pour le fauchage tardif et de l’éco-pâturage (avec des moutons) en projet

Retour d’expérience et perspectives vertes sont au programme. « ...

»

Grand Figeac : Philippe Landrein, candidat à la présidence de la Communauté de communes 

La tête de liste de Figeac Autrement se présente. Ce mercredi 15 ...

»

Rocamadour : Deux spectacles inédits à Côté Rocher

Ils sont à l’affiche les 13, 14, 16, 17, et 18 juillet. Côté ...

»

Chacun de nous est « né quelque part » et parfois… à Cahors !

Où il est question du #Lot et des #Lotois sur les réseaux ...

»

Raphaël Daubet élu président de Cauvaldor

Le conseil communautaire a eu lieu ce samedi. Marathon ...

»

Arcambal : Colère à Pasturat

La route communale menant à Saint-Géry est bloquée par un ...

»

Pompiers du Lot : Les formateurs de premiers secours en stage à Luzech

Il a rassemblé 17 soldats du feu. Le service formation des ...

»

Désenclavement ferroviaire du nord-est de l’Occitanie et du Lot : Un combat au quotidien

Jean-Noël Boisseleau est en première ligne. Jean-Noël ...

»

Figeac : Pascal Renaud veut « s’inscrire dans la durée pour bâtir l’avenir »

Le conseiller municipal d’opposition revient sur ses ...