Nouvel article

427 Views

Cahors : Il reste des places pour Moi et François Mitterrand et le récital François Dumont


Les spectacles sont à l’affiche au théâtre et à l’auditorium jeudi et vendredi.

> Moi et François Mitterrand avec Olivier Broche, jeudi 16 novembre, à 20 h 30, au théâtre

Je vous prie de croire cher monsieur à l’assurance… Hervé, homme simple, vient de rompre avec Madeleine. Il a besoin de se confier et c’est au Président de la République qu’il choisit de s’adresser, directement.  Nous sommes en 1983, le secrétariat de Mitterrand lui répond par une lettre type :
« Vos remarques seront prises en considération… » Mais pour Hervé, une vraie correspondance débute, une amitié naît. A l’Elysée, sans relâche, il raconte sa vie, ses moments maussades, ses exaltations, ses vacances à Charleville-Mézières. Il prodigue ses conseils. Le président répond. Irrésistiblement naïf et sincère, Hervé le sait : il est l’ami du président.  « C’est l’histoire drôle et poignante d’un type banal, second couteau à vie, qui côtoie – croit-il – les maîtres du monde. Un petit bijou d’humour » Le Point

> Récital François Dumont, vendredi 17 novembre, à 20 h 30, à l’auditorium du Grand Cahors 

Lauréat des plus grands concours internationaux (le Concours Chopin de Varsovie, le Concours Reine Elisabeth, le Concours Clara-Haskil, les Piano Masters de Monte-Carlo), François Dumont est nominé aux Victoires de la musique dans la catégorie « soliste instrumental » et reçoit le Prix de la Révélation de la Critique Musicale Française.  Le jeu de François Dumont frappe d’emblée par sa capacité à sculpter le son et à le modeler avec une palette infinie, tant dans la subtilité et l’émotion que dans la brillance et l’intensité. Architecte autant que coloriste, le pianiste lyonnais est de ces artistes qui nous enchantent par leur scrupuleux respect du texte musical et une dimension poétique suffisamment personnelle pour le transcender.  Que de filiations et de « révérences » dans le programme que nous offre François Dumont : Chopin vouait à Bach et Mozart une admiration sans borne, un « culte » quotidien presque ; Debussy voyait en Chopin le plus grand des compositeurs pour le piano et, en écrivant ses Préludes, lui rendrait le plus bel hommage, ainsi qu’à Bach d’ailleurs par ricochet… On connaît, enfin, l’amour de Ravel pour la musique de Mozart. C’est donc au parcours d’un réel univers musical, avec ses trajectoires et ses croisements, que cette soirée nous invite.

300x38

>Théâtre réservations et renseignements au 05 65 20 88 60

> Auditorium réservations et renseignements au 05 65 30 38 90

Plus d’informations : http://fr.calameo.com/read/000032269984cea2e2dd7

article

ambulot-428x60

Récemment Publié

»

Les jeunes de Pradines Badminton en grande forme

Ils ont participé au circuit départemental.  Ce dimanche 13 ...

»

Saint-Céré : Les rendez-vous des curieux au Théâtre de l’Usine

Une rencontre autour de la Vie Parisienne et une exposition sont au ...

»

Prayssac : Bruno Iragne sur la scène de l’Espace Maurice Faure

Il jouera son spectacle « Espièglement vôtre ! » le samedi 26 ...

»

Cahors : La rue Hautesserre en travaux (partie nord, entre les allées Fénelon et la rue Victor-Hugo) 

Coup d’envoi le 21 janvier. Le revêtement des trottoirs et ...

»

Football Américain : Bons débuts pour les Aurochs de Cahors

Ils ont battu les Hurricanes d’Albi. Les Aurochs de Cahors ont ...

»

Gigouzac : Conférence  « Le haka à travers les âges : du mythe fondateur au terrain de rugby »

Elle se déroulera au bistrot communal ce lundi 21 janvier, à 19 ...

»

Cahors : Rencontres électroniques aux Docks avec Djnee, Ma Čka, Tø Tū…

Elles auront lieu ce samedi 19 janvier, de 22 h à 3 h.  En ...

»

Grand débat national : La CCI du Lot lance un cahier de propositions en ligne pour les entreprises du territoire 

Le lien sera envoyé ce jeudi aux ressortissants de la Chambre ...

»

Castelnau-Montratier : Nouvelles recrues et un départ à la gendarmerie

Du mouvement à la brigade. Depuis quelques mois, deux nouveaux ...

Menu Medialot