Nouvel article

238 Views

Cahors : Il reste des places pour Moi et François Mitterrand et le récital François Dumont


Les spectacles sont à l’affiche au théâtre et à l’auditorium jeudi et vendredi.

> Moi et François Mitterrand avec Olivier Broche, jeudi 16 novembre, à 20 h 30, au théâtre

Je vous prie de croire cher monsieur à l’assurance… Hervé, homme simple, vient de rompre avec Madeleine. Il a besoin de se confier et c’est au Président de la République qu’il choisit de s’adresser, directement.  Nous sommes en 1983, le secrétariat de Mitterrand lui répond par une lettre type :
« Vos remarques seront prises en considération… » Mais pour Hervé, une vraie correspondance débute, une amitié naît. A l’Elysée, sans relâche, il raconte sa vie, ses moments maussades, ses exaltations, ses vacances à Charleville-Mézières. Il prodigue ses conseils. Le président répond. Irrésistiblement naïf et sincère, Hervé le sait : il est l’ami du président.  « C’est l’histoire drôle et poignante d’un type banal, second couteau à vie, qui côtoie – croit-il – les maîtres du monde. Un petit bijou d’humour » Le Point

> Récital François Dumont, vendredi 17 novembre, à 20 h 30, à l’auditorium du Grand Cahors 

Lauréat des plus grands concours internationaux (le Concours Chopin de Varsovie, le Concours Reine Elisabeth, le Concours Clara-Haskil, les Piano Masters de Monte-Carlo), François Dumont est nominé aux Victoires de la musique dans la catégorie « soliste instrumental » et reçoit le Prix de la Révélation de la Critique Musicale Française.  Le jeu de François Dumont frappe d’emblée par sa capacité à sculpter le son et à le modeler avec une palette infinie, tant dans la subtilité et l’émotion que dans la brillance et l’intensité. Architecte autant que coloriste, le pianiste lyonnais est de ces artistes qui nous enchantent par leur scrupuleux respect du texte musical et une dimension poétique suffisamment personnelle pour le transcender.  Que de filiations et de « révérences » dans le programme que nous offre François Dumont : Chopin vouait à Bach et Mozart une admiration sans borne, un « culte » quotidien presque ; Debussy voyait en Chopin le plus grand des compositeurs pour le piano et, en écrivant ses Préludes, lui rendrait le plus bel hommage, ainsi qu’à Bach d’ailleurs par ricochet… On connaît, enfin, l’amour de Ravel pour la musique de Mozart. C’est donc au parcours d’un réel univers musical, avec ses trajectoires et ses croisements, que cette soirée nous invite.

300x38

>Théâtre réservations et renseignements au 05 65 20 88 60

> Auditorium réservations et renseignements au 05 65 30 38 90

Plus d’informations : http://fr.calameo.com/read/000032269984cea2e2dd7

article

ambulot-428x60

Récemment Publié

»

Cahors Rugby pas dans son assiette à Astarac

Les Ciel et Blanc ont chuté dans le Gers. Les hommes de Christian ...

»

« Les pompiers dans le village » à Cavagnac

Succès pour l’opération. Cavagnac, petit village Lotois tout ...

»

Rugby : Le GSF finit la tête haute

Les Rouge et Noir se déplaçaient à Arpajon ce dimanche. Une ...

»

Tennis Club de Cahors : L’équipe 2 féminine confirme sur sa lancée !

Elle l’a emporté face à Nègrepelisse. Une seule équipe était ...

»

Aurélien Pradié intègre le conseil scientifique de la Fondation Jacques Chirac

Le député du Lot va s’investir dans la question du ...

»

Cahors : Le 155ème anniversaire du combat de Camerone célébré

Une cérémonie a eu lieu au monument aux morts. « C’est le ...

»

Souillac : Un Poco Loco en concert salle du Bellay

Il aura lieu le 4 mai, à 20 h 30. Vendredi 4 mai, à 20 h 30, salle ...

»

Stage départemental pour les jeunes gymnastes

Il s’est déroulé à Cahors, au complexe Pierre Ilbert. Des ...

»

Doubles sous le soleil au Tennis Club de Cahors

18 équipes étaient en lice. Ce samedi après-midi avait des airs ...

Menu Medialot