background img

Nouvel article

2731 Views

Cahors Handball : L’exploit et les barrages en vue


Garçons et filles étaient sur le pont le samedi 20 mai.

1ff9a5f8300f270ab327871e79b7a46e

Samedi 20 mai, 22 h 15, dans les travées combles du complexe de Cabessut, le public en liesse est debout… les handballeurs cadurciens exultent. Ils viennent de signer un exploit monumental : battre l’équipe réserve de Rodez (deuxième du championnat avec 16 victoires, 2 nuls et 3 défaites), les priver du titre et se qualifier pour les barrages de maintien. Une nouvelle fois ils ont offert au public un final à suspense. Un scénario signé SCH (Stade Cadurcien Handball), producteur d’émotions. A l’initiative des Cadurciens, la rencontre partait sur un rythme effréné. Les locaux jouaient juste : décalage des ailiers avec Pierre-Antoine Luigi et Gaëtan Cosse à la finition, jeu avec le pivot, Joris Leymat (4 buts en 10 minutes). Cahors breakait  rapidement avec trois buts d’avance. Dans les cages, Alexandre Deviers prenait l’ascendant sur les attaquants Ruthénois. La défense de Cahors agressive stoppait systématiquement les mouvements d’attaque adverse. Une première infériorité numérique est concédée sans dommage. Les Aveyronnais étouffés par la pression défensive des Lotois vont rester muets pendant dix minutes. Cahors prenait le large, continuant à faire merveille dans le jeu rapide, puis exploitant parfaitement une supériorité numérique en écartant le jeu sur les ailes (14-6 à la 23ème minute). Malgré le forcing de Rodez, les coéquipiers de Vincent Chesneau ne cédaient rien et ce dernier régalait d’une roucoulette mystifiante pour porter l’avance à 9 longueurs, écart à la pause (18-9).

300x38

Le public était alors conquis par l’incroyable prestation de leurs préférés… Et pourtant dès la reprise, le match prenait une tournure totalement différente. Les Cadurciens restaient sous l’éteignoir pendant 8 minutes avant de faire trembler à nouveau les filets. Pendant ce temps, les visiteurs refaisaient peu à peu leur retard. Face à un excellent gardien, chaque but de Cahors était arraché et salué comme un exploit. Malgré l’adversité Cahors conservait une avance confortable (21-15 à la 45ème minute) mais la dynamique était Ruthénoise. Alexandre Deviers retardait le retour inexorable de Rodez (5 arrêts décisifs en seconde période). Mais les Aveyronnais profitaient du temps faible des Lotois et d’une défense moins pressante pour recoller suite à une série de buts des neufs mètres (23-23 à la 56ème minute). Les Cadurciens n’abdiquaient pas et semblaient même retrouver un second souffle dans les dernières minutes pour renverser la pression. Ils marquaient à deux reprises avant de concéder une infériorité numérique. Il restait alors trois minutes de jeu. Les deux équipes marquaient à tour de rôle, Rodez écopait à son tour d’une sanction mais revenait une nouvelle fois à une longueur alors qu’il ne restait plus que 40 secondes. Défense haute de Rodez pour une récupération rapide de la balle, les Cadurciens se jouaient de leurs adversaires et Maxence Vaysse marquait le but de la victoire (27-25). La dernière possession des visiteurs et leur dernier but étaient anecdotiques, les joueurs à la marinière et le public pouvaient lever les bras et célébrer la victoire. Score final 27-26.

article

Cette victoire, la huitième de la saison, permet aux Cadurciens d’échapper à la descente directe, laissant cet honneur au voisin, Montauban. Pour parfaire la soirée, L’Union défait à Toulouse, écope de la place de 10ème et permet au Cadurciens de gagner celle de 9ème. Les deux équipes sont bien barragistes mais alors que L’Union aura fort à faire contre Albi (troisième du championnat Excellence avec un bilan de 18 victoires pour 4 défaites), Cahors bénéficiera d’un adversaire bien moins relevé, Muret (quatrième du championnat Excellence avec un bilan de 12 victoires, 1 nul et 9 défaites). Le SCH sera favori pour la double confrontation qui le attend. Alors gare ! Car ils ne sont jamais meilleurs que dans la position d’outsiders et souvent décevants dans celle de favoris…

ambulot-428x60

En lever de rideau les féminines devaient également s’imposer contre Pays des Nestes pour assurer le maintien sans dépendre des résultats des autres matches de cette dernière journée de championnat. Mission accomplie avec un match plein et une attaque prolifique. Victoire 32-25 (mi-temps : 15-13). Lors du premier acte, les Cadurciennes ont montré à la fois une belle solidarité défensive et de bonnes initiatives en attaque. Elles viraient en tête à la pause (15-13). La deuxième période est de même facture. Cahors maintenait l’écart sans jamais parvenir à se mettre à l’abri d’un retour des Hautes-Pyrénéennes accrocheuses. La décision va se faire après la 50ème. Trois réalisations successives de Stéphanie Mendigal depuis les 9 mètres portaient la marque à 27-23. Le match était alors plié. Cahors s’imposait 32-25 et conserve sa place de septième, bien au chaud, en milieu de classement.

Récemment Publié

»

Lot – Coronavirus : Le point sur la situation ce 23 octobre

Les chiffres ne sont pas bons… Dans son bulletin récapitulatif ...

»

Cahors : La route de la Chartreuse rouvre ce mardi

Les travaux de purge de la falaise sont terminés. Le quai Albert ...

»

Gigouzac : La rando-ligue contre le cancer, c’est ce dimanche

Un vide-grenier est également au programme. Ce dimanche 25 ...

»

Huguette Tiegna réaffirme son soutien aux aides à domicile

La députée du Lot est à leurs côtés. Huguette Tiegna, ...

»

Cahors : Le joli geste de LFC Courtage pour la planète

Alice Debon-Darracq et François Richard font également le point sur ...

»

Quercy Bouriane : Transport à la demande (TAD), mode d’emploi

Service qui s’adresse à tous les habitants de la Communauté de ...

»

Badminton : Place aux stages pendant les vacances scolaires

2 rassemblements ont eu lieu. Les vacances scolaires sont un moment ...

»

Biars-sur-Cère : Conférence «  Mères et filles, entre mythes et réalités »

Elle aura lieu le mardi 27 octobre, à 18 h, au centre social et ...

»

Saint-Laurent-les-Tours : Les agents municipaux sur le pont

Ils ont notamment dégagé les routes. Les vents violents de la ...