background img

Nouvel article

1728 Views

Cahors Handball : 3 points si précieux…


Les Ciel et Blanc recevaient Blagnac le 10 décembre.

1ff9a5f8300f270ab327871e79b7a46e

Les handballeurs Cadurciens alternent le chaud et le froid : une victoire à l’arrachée contre Balma voici 2 semaines, suivie d’une déroute à l’Union pourtant moins bien classée. C’est donc avec une pression certaine, sans plus aucun droit à l’erreur, qu’ils abordaient cette dixième journée avec la réception de la lanterne rouge, Blagnac. Dès l’entame, les banlieusards toulousains proposaient un dispositif défensif haut pour neutraliser les initiatives de Vincent Chesneau et l’engagement des arrières. Rapidement cette stratégie s’avérait efficace et les Cadurciens peinaient à trouver des ouvertures. Au contraire de leurs hôtes qui se montraient plus efficaces sur leurs tentatives (6-10 à la 17ème minute). Les Ciel et  Blanc parvenaient enfin à hausser le rythme de jeu et trouvaient des solutions dans le jeu rapide ou en combinant avec le pivot dans le dos de la défense. Jusqu’à cinq minutes de la pause, Blagnac maintenait Cahors à trois longueurs, notamment grâce à la belle réussite de leur jeune arrière gauche qui enchaînait les réalisations. Les locaux bénéficiaient alors d’une supériorité numérique qu’ils exploitaient parfaitement pour recoller au score(16-16 à la pause).

300x38

Le retour des vestiaires était favorable aux Cadurciens qui prenaient l’avantage en continuant à dynamiser le jeu. Blagnac continuait son individuelle sur Vincent Chesneau et à défendre haut sur Maxime Delacoux. Rémi Leymat et Gaëtan Cosse prenaient le jeu à leur compte. Cahors semblait alors avoir la match à sa main (21-18 à la 40ème minute) avant de concéder une infériorité numérique qui permettait à leur adversaire de revenir à hauteur (23-23). A l’abord des dix dernières minutes, l’issue du match était des plus incertaine, Cahors reprenait l’avantage (25-24)  avant que les gardiens ne fassent le spectacle dans les dernières minutes. Le gardien Blagnacais multipliait les arrêts décisifs jetant le désarroi chez les Cadurciens. Mais Alexandre Deviers était aussi dans un grand soir (12 arrêts en seconde période) et il permettait à son équipe de rester en tête. Léo Lagane, deuxième gardien de Cahors, ajoutait son exploit personnel au tableau par un arrêt décisif sur jet de 7 mètres. Les Cadurciens l’emportaient 28-25 et pouvaient laisser éclater leur joie. Les trois points acquis leur permettent de remonter à la 7ème place et de se donner un peu d’air. Place désormais à la trêve hivernale avant un retour à la compétition programmé le 7 janvier pour un déplacement compliqué à Rodez.

article

> En lever de rideau, les féminines ont concédé le nul (19-19) face aux voisines de Castelsarrasin au terme d’un match bien terne dans lequel les gardiennes auront eu le mérite de se montrer à leur avantage. Elles finissent l’année à la 8ème place. Elles aussi ont encore du chemin à faire pour assurer le maintien.

agenda-428x60

Récemment Publié

»

Le Grand Figeac adapte ses services au couvre-feu à 18 h

Les modalités dans l’article. La généralisation du couvre-feu, ...

»

Souillac : « Faire pour apprendre » avec Thierry Marx

Il a animé un atelier ce 18 janvier pour les étudiants du ...

»

Une voiture en feu à Calamane

Intervention rapide des pompiers de Cahors. Les sapeurs-pompiers du ...

»

Lot – Coronavirus : Les chiffres de ce 18 janvier

Les indicateurs épidémiques se dégradent rapidement. L’ARS ...

»

Sauvetage d’un randonneur à Vayrac

Le GRIMP* a été mobilisé. Les pompiers du Lot ont été alertés ...

»

Guide Michelin 2021 : Le Lot conserve ses étoiles

Le palmarès de cette année a été dévoilé. Le célèbre guide ...

»

Vaccination contre le Covid-19 : L’Institut Camille Miret en campagne

Coup d’envoi ce 18 janvier. Alors que de plus en plus de ...

»

Cahors : Les plats à emporter cette semaine « Au P’tit Bouchon »

Les instants gourmands sont de retour. C’est reparti pour le ...

»

Les pompiers du Lot : Cérémonie d’hommage à l’adjudant Laurent Delbreil

Elle s’est déroulée à Cahors. Les personnels de l’Etat-Major ...