background img

Nouvel article

2364 Views

Cahors : Distribution de bouteilles d’eau jusqu’à ce jeudi 


On ne peut toujours pas boire l’eau du robinet. L’opposition LR fustige cette situation.

En raison des fortes pluies ayant entrainé un phénomène de turbidité, la ville de Cahors informe que l’eau distribuée par son service ne peut toujours pas être consommée pour la boisson et la préparation des repas, (l’eau bouillie peut être utilisée). Les autres usages domestiques restent possibles. 

En raison de cette restriction, la municipalité poursuit la distribution d’eau en bouteilles ce lundi 4 février jusqu’à jeudi 7 février de 10 h 30 à 12 h 30 et de 16 h 30 à 19 h, dans les lieux suivants : 

– Espace social et Citoyen de Sainte-Valérie, rue Montesquieu

– Espace Social et Citoyen de Terre-Rouge, rue Camille-Desmoulins

– Maison du Citoyen de la Croix-de-Fer, avenue Maryse-Bastié

– Accueil des services techniques municipaux, Espace Caviole, rue Wilson

– Boulodrome Saint-Georges, chemin de Peyrolis

– Ateliers Municipaux, route de Figeac

– Cour de l’école Pierre-Ségala à Lamothe, rue Louis-Malique.

La distribution est limitée à 3 bouteilles par jour pour un foyer de 4 personnes. 

article

Les foyers qui dépendent du syndicat du Quercy Blanc (Lacapelle et Larosière) sont soumis aux mêmes mesures de restriction. En revanche, les Cadurciens qui dépendent des syndicats de l’Iffernet (Saint-Cirice, les Ramonets, La Marchande…) et de Francoulès (Saint-Henri) ne sont pas concernés par ces mesures. Les habitants sont invités à se rapprocher de leurs syndicats respectifs en cas de besoin.  Les services municipaux sont mobilisés et informeront la population de toute évolution de la situation. Une nouvelle communication sera effectuée au cours de la journée du 7 février. 

> L’opposition LR (Brigitte Rivière, Jean-Luc Maffre, Laurence Dirat) communique : « En moins de deux ans les Cadurciens ont été confrontés à trois reprises à une restriction d’eau potable, le précédent épisode imposant une gestion d’eau en bouteille durant 11 longs jours. Ceci est totalement inacceptable.Nous dénonçons cette situation depuis plusieurs années. Ces restrictions mettent en grandes difficultés nombre d’habitants, personnes âgées, familles, commerçants, personnes modestes … Cette situation est révélatrice d’une manière de gérer les affaires de la ville par l’actuelle municipalité : préférer le superficiel à l’essentiel. Avant d’avoir accès à des loisirs les Cadurciens doivent avoir accès à une eau potable sûre et de qualité. Nous regrettons que ce problème de turbidité de l’eau de la Fontaine des Chartreux n’ait pas été pris à bras le corps par les élus. Ceci nécessite évidemment des investissements importants pour une hyperfiltration efficace mais Il s’agit là d’un choix politique. Avoir de l’eau potable dans toutes les circonstances est une exigence prioritaire légitime des Cadurciens. Il aurait été plus judicieux de sortir des cartons ce projet plutôt que d’investir dans un cinéma démesuré qui lui n’avait rien de prioritaire. Cahors ne peut plus accepter un réseau d’eau moyenâgeux.»

Récemment Publié

»

« Cultive ta science » : Ça décode à plein tube dans les bibliothèques du Lot !

Joli programme. Labos numériques, escape game, ateliers robots, ...

»

Cahors : La distribution alimentaire à destination des jeunes se poursuit aux Docks

Elle a lieu tous les mardis de 12 h 15 à 13 h 45 (période du ...

»

Lot – Coronavirus : Les chiffres de l’épidémie de ce 26 janvier

L’ARS communique sur les indicateurs de ce mardi. Dans son ...

»

Lot – Coronavirus : 4 823 personnes vaccinées ce 26 janvier

Le point sur la campagne en cours. La vaccination contre la ...

»

Cahors : Les plats à emporter à L’Ô à la Bouche pour les 29 et 30 janvier

Le régal se poursuit. L’Ô à la Bouche, restaurant situé, 56 ...

»

Bétaille : Aidez Krys Holden à produire son 1er album

Une campagne de financement participatif est en cours sur Ulule ...

»

Département du Lot : Un budget 2021 « de relance, 100 % solidaire, et durable »

Il a été voté à l’unanimité. La séance du Conseil ...

»

Cahors : La belle reprise du garage Happy Car

Nouvelle ère pour l’atelier mécanique automobile du 750, avenue ...

»

Cahors : Mique, fricadelle, tête de veau… à emporter « Au P’tit Bouchon »

Régal annoncé. Cette semaine, Jérémy, le chef d’ « Au ...