background img

Nouvel article

3855 Views

Cahors : Brigitte Rivière attaque le maire sur le terrain de la sécurité


La conseillère municipale d’opposition dénonce.

300x38

« Passants insultés ; voitures brûlées ; policiers agressés, blessés, menacés de mort ; les locaux de la Mie Caline dégradés, le personnel menacé… ces faits divers noircissent les colonnes des journaux et même des hebdomadaires nationaux. » Brigitte Rivière des Républicains et conseillère municipale d’opposition, a décidé de réagir par rapport à une « situation cadurcienne qui se dégrade » : « J’avais déjà fait part de ce phénomène en conseil municipal où l’on m’avait répondu que j’étais dans la surenchère par rapport aux primaires. La preuve que non, le problème est bien réel. Et lorsque l’on parle avec les Cadurciens, on se rend compte que Cahors est sous le choc. Les chiffres de la délinquance nous disent que le Lot fait partie des départements les plus sûrs mais cela ne reflète pas ce qui se passe à Cahors. Le centre-ville s’abîme et les chiffres ne prennent pas en compte les agressions de policiers. Il y a des choses qui ont été faites comme la vidéoprotection qui se met en place mais elle n’est pas optimisée car il n’y a pas de personnel présent en temps réel devant les écrans de surveillance. »

1ff9a5f8300f270ab327871e79b7a46e

Et de cibler la responsabilité du maire : « En dehors de la vidéoprotection, le maire ne fait rien. Je dénonce une forme de dilettantisme, un manque de clairvoyance, d’anticipation sur ce qui s’st passé en fin d’année. M. Vayssouze vit dans un monde de bisounours et il est en train de céder sur la sécurité. » Et de regretter « l’absence du premier magistrat de la vile lors du défilé des policiers cadurciens suite aux événements de Viry-Châtillon ».

article

La secrétaire départementale des Républicains a fait 3 propositions dans ce dossier : « Il faut d’abord mettre en place une vraie politique de sécurité et confier à un expert, un professionnel la réalisation d’un audit afin de donner des objectifs et évaluer les moyens d’y arriver. Il s’agit bien d’une mission ponctuelle afin de ne pas impacter le budget. En second lieu, on doit faire rentrer la police municipale dans la modernité en les associant à la police nationale, à la gendarmerie. Enfin, je demande qu’une réflexion soit engagée sur la nécessité d’armer la police municipale. Pour un voyou, un policier national ou municipal, c’est la même chose. Les uniformes exposent les policiers qui deviennent des cibles. Nous sommes en état d’urgence renouvelé pour la cinquième fois consécutive. Il est légitime de se poser la question de l’utilité, la nécessité d’armer nos policiers municipaux. Les menaces qui pèsent sur nous n’ont pas de site privilégié. Saint-Etienne-du-Rouvray c’est 25000 habitants. Cahors pourrait très bien être le théâtre d’événements dramatiques. » Brigitte Rivière a conclu sur le volet budgétaire : « Les questions économiques ne sont pas au centre du débat. C’est une question politique. Mais à gauche c’est « pécher » que de parler sécurité. »

pub-facebook-300-x-38-px-media-lot-2016

Récemment Publié

»

Lot – Coronavirus : 30 personnes hospitalisées et un décès à déplorer ce 27 janvier

Les chiffres de ce mercredi. Les indicateurs de l’épidémie de ...

»

Cité de la Mode à Souillac, Cauvaldor veut passer à autre chose

La décision de mener d’autres recherches pour trouver sur ce site ...

»

Lalbenque : La Région Occitanie pousse pour que la filière truffe se développe

Nadia Pellefigue et Vincent Labarthe ont rencontré les acteurs du ...

»

Lot – Aveyron – Lozère : Une alliance pour promouvoir le tourisme

L’enjeu sera aussi de véhiculer une image plus dynamique et ...

»

Cahors : Grande foire au gras « en direct de la ferme » chez Sudreau

Rendez-vous sous la Halle et à la boutique 91, boulevard Gambetta ...

»

Cahors : Campagnes de vaccination Covid-19 à l’EHPAD résidence d’Olt et à la Résidence autonomie des Pins.

Les premières doses ont été administrées les 20 et 21 ...

»

« Cultive ta science » : Ça décode à plein tube dans les bibliothèques du Lot !

Joli programme. Labos numériques, escape game, ateliers robots, ...

»

Cahors : La distribution alimentaire à destination des jeunes se poursuit aux Docks

Elle a lieu tous les mardis de 12 h 15 à 13 h 45 (période du ...

»

Lot – Coronavirus : Les chiffres de l’épidémie de ce 26 janvier

L’ARS communique sur les indicateurs de ce mardi. Dans son ...