Nouvel article

943 Views

Beau succès pour Saint-Paul à la rue 


Le public était au rendez-vous.

Le temps incertain de ces derniers jours aurait pu altérer l’optimisme des organisateurs et de la centaine de bénévoles à l’oeuvre depuis plus d’une semaine pour mettre en œuvre toute la logistique du festival Saint-Paul à la rue : il n’en fut rien. Des spectacles à foison pour tous, petits et grands, de la bonne humeur, de la poésie, et enfin le soleil qui est apparu pour que la journée se passe dans de belles conditions. La pluie s’est seulement invitée en toute fin de journée, apportant un peu de fraîcheur nécessaire. Et la soirée a continué, en musique, de s’étirer jusqu’au bout de la nuit.

article

Comme le veut la tradition, aux premières heures du festival, le maire, Claude Pouget, était très attendu pour le discours officiel d’ouverture sur la place du marronnier. Arborant un casque et une tenue de chantier, vêtement de circonstance pour une telle journée, le premier magistrat s’est adressé à tous: « Aujourd’hui j’ai envie de m’adresser à vous ainsi : chers camarades, Saint-Paul à la rue est un bel exemple d’éducation populaire qui ne se limite pas à la culture classique et officielle et qui s’inscrit dans une perspective d’émancipation individuelle et collective. Cette manifestation n’est certes pas un modèle unique, mais c’est le seul que je connais, et il m’est très agréable d’adresser mes amicales félicitations et mes remerciements les plus chaleureux à tous ceux et celles qui ont contribué à cette réussite. Mais alors quel chantier ! Avant, pendant et après. Quel bel exemple de solidarité, de partage, de vivre ensemble. Cette journée vous avez voulu l’appeler liberté. Quel chantier là aussi. Beaucoup de poètes, d’artistes, d’écrivains, de philosophes… ont débattu, donné des définitions… ce qu’il y a de sûr c’est que ce mot inscrit sur le fronton de nos établissements publics doit nous amener à accomplir des actions pour faire vivre notre démocratie, pour garder notre liberté. C’est grâce à une manifestation comme celle-là que nous pourrons continuer de vivre, de penser et d’être en liberté. Je déclare l’ouverture officielle de la 5ème édition du festival Saint-Paul à la rue ».

Si les lève-tôt formait un public un peu clairsemé, la Cie Théâtre et Sociétés, qui ouvrait le festival, a largement été appréciée. Un conteur, un musicien et voilà les spectateurs embarqués dans un voyage partant de l’Algérie jusqu’au port de Marseille. Et rien de mieux que de commencer une journée avec des récits, des épisodes de vie, tour à tour poignants, émouvants mais empreints de poésie et de quelques notes humoristiques, relatés par un vieux Chibani se remémorant son arrivée en France. L’acteur, écrivain, conteur Kamel Boudjellal a capté l’attention du public, même celle des plus jeunes qui ont eu droit à la fin du spectacle à un concert rien que pour eux, donné par le guitariste Morad. Déjà les sourires, la bonne humeur se lisaient sur tous les visages…

Durant toute la journée, une dizaine de troupes a enchaîné les spectacles. Vers le milieu de la journée, une foule incroyable, installée dans le théâtre d’été, assistait aux acrobaties de Zoog. Impossible de faire une liste exhaustive de tous les spectacles. Ce qui est certain, c’est que chacun a trouvé son bonheur vu la diversité, et la qualité de la programmation… Déjà se profile la prochaine édition de 2020.

300x38

> Les chiffres de l’édition 2018 :

1300 repas servis sur la journée

100 bénévoles

10 spectacles, des ateliers découvertes

3 concerts

Et des milliers de rires…

Récemment Publié

»

Retour en images et en vidéo sur la Cadurcienne 2019

La course-marche solidaire a franchi un nouveau palier et ne compte ...

»

Cahors : Souscription ouverte pour le livre-mémoire sur la préfecture du Lot

Elle est valable jusqu’au 30 novembre. Depuis quelques mois, les ...

»

Pierres des villes et fleurs des champs 

Où il est question du #Lot et des #Lotois sur les réseaux ...

»

Cahors : Les Terminales du lycée Gaston Monnerville, du Pic du midi à la cité de l’Espace

Beau voyage. Du 16 au 18 octobre, les 75 élèves de terminale S ont ...

»

Cahors : La promenade Louis Sauvé inaugurée 

Elle est située aux abords du pont Valentré. Emotion et joie. Ce ...

»

Rugby : Gramat vise le haut du tableau

Les Rouge et Bleu reçoivent Rabastens ce dimanche. Joël Lavergne, ...

»

Cahors : Abominable en avant-première au cinéma Le Quercy

La séance est programmée ce dimanche, à 16 h. Les cinémas de ...

»

Le Tennis Club de Cahors en bonne santé

Les voyants sont au vert. L’assemblée générale annuelle du ...

»

Rugby : Le GSF veut (enfin) vaincre Saint-Cernin

Les Rouge et Noir se déplacent dans le Cantal avec de ...

Menu Medialot