background img

Nouvel article

2133 Views

Aurélien Pradié : « Les valeurs du rugby sont aussi celles de notre région… » 


Spécial coupe du monde. Pour le député du Lot, un an avant des JO qui seront une belle opportunité pour la France, avec le mondial, le rugby « s’est installé dans le pays ». 

« Si je ne suis pas chez moi, je trouve toujours un écran de télé dans un recoin de l’Assemblée, ou une radio qui retransmet la rencontre si je suis en voiture pour suivre les matchs… Mais c’est toujours avec des amis, c’est un temps de partage… » En dépit d’un agenda chargé, qu’il soit à Paris ou dans le Lot, le député Aurélien Pradié fait – évidemment – partie des millions de Français qui suivent la coupe du monde avec passion. Et il en profite d’ailleurs pour tirer, alors que débute bientôt la seconde phase de la compétition, un premier bilan plus que positif : « Le spectacle est au rendez-vous, et comme il est de tradition aussi, nous avons pu assister à quelques surprises. Mais personne n’en doutait. Je constate également que la coupe du monde s’est en quelque sorte installée dans le pays. Et le rugby aussi. Même les non initiés, même ceux qui ne sont pas intéressés d’ordinaire par ce sport sont captivés ! Chaque match (a fortiori ceux des Bleus) devient un formidable temps de partage. » 

Le rugby, Aurélien Pradié l’a pratiqué enfant – « c’est presque un passage obligé dans notre département » – et il y a regoûté une fois étudiant, à la fac. Désormais, il s’adonne plus volontiers à la course à pied, à la boxe (pour des séances d’entraînement) ou encore au surf, en été. « En tout état de cause, le sport fait partie intégrante de ma vie. C’est un élément structurant, physiquement, mentalement. On y gagne en endurance, notamment, et dans bien des aspects de la vie quotidienne. » Du coup, il fait partie de ceux qui regrettent que dans notre pays, « en dépit d’équipements nombreux, de l’existence d’une réelle culture sportive, on ne se donne pas tous les moyens d’accorder au sport toute sa place. Que tout le monde n’y ait pas accès, notamment chez les jeunes. Car cela compte dans une vie, cela aide, cela peut être un support quand on doute… » 

Reste à définir la spécificité du rugby. « Chaque sport véhicule des valeurs. Certaines sont universelles, car il faut toujours s’entraîner, aller vers une forme de dépassement de soi, d’autres lui sont propres. Le rugby présente cette singularité : il y a des contacts, il y a un affrontement physique, mais il n’y a pas de violence. On peut voir des tampons, on ne voit pas de violence. Et puis il y a les valeurs humaines que l’on connaît, inhérentes au rugby, il y a ce respect. De l’adversaire, de l’arbitre, du sport et du jeu… Au fond, et c’est peut-être pour cette raison qu’il est particulièrement implanté dans le sud-ouest de la France, ce sont les valeurs de notre région. Des propriétés qui n’ont pas été effacées par le passage au professionnalisme. Le rugby est resté populaire, ancré dans une culture, cela l’a protégé. » 

Peut-être cette analyse explique-t-elle qu’Aurélien Pradié ne s’interdit pas d’espérer qu’un jour, un club lotois puisse intégrer le monde pro. « Il y a des cycles. Peut-être qu’à terme, une équipe d’ici gravira les échelons. Il y aura des jours meilleurs même si, effectivement, en attendant, les jeunes espoirs sont obligés de rejoindre d’autres départements pour évoluer au plus haut niveau… » 

A propos de haut niveau, après ce mondial de rugby, la France va accueillir les Jeux l’été prochain. Pour le député Pradié, il y a certes des défis à relever : « A commencer par l’aspect financier. Il ne faut pas que ces Jeux se soldent par une gabegie. Ce serait désastreux pour le pays, pour nos finances et notre image. Mais je suis optimiste. Le pays peut sortir grandi de ce rendez-vous. Je suis certain que nos concitoyens vont s’y intéresser et se mobiliser, chacun à sa façon, pour que le succès soit au rendez-vous. Certain aussi qu’il y aura des retombées positives, notamment pour des sports qui ne sont pas habituellement sous les projecteurs. Et pour les millions de spectateurs étrangers qui nous rendront visite à cette occasion comme tous les téléspectateurs de par le monde, nous avons les moyens de renvoyer une image très positive. Après tout, les valeurs olympiques sont assez proches de nos valeurs républicaines. » 

Ph.M. 

Récemment Publié

»

Elections législatives 2024 : Huguette Tiegna, Aurélien Pradié, RN et Front Populaire sur la ligne de départ 

Tour d’horizon avant le dépôt des candidatures.  Après les ...

»

Anglars-Juillac : « 77 », une sortie de résidence musicale et littéraire en partenariat avec Les Docks ce vendredi 

Concert ce 14 juin, à 20 h 30 , à La Scène d’Anglars.  Ce ...

»

Vide-dressing à Saint-Projet : Un week-end de shopping et de convivialité

Venez dénicher les 22 et 23 juin 2024 votre trouvaille de l’été ...

»

Le Trail perché de Calvignac, c’est le 22 juin 2024

3 nouveaux tracés (9 km, 16 km et 22 km) et une rando de 9 km sont ...

»

Cahors : Spectacle jeunesse à La Rosière ce 14 juin, dernier rendez-vous de la programmation Bols d’air

Il se déroulera à 20 h 30 à la salle des fêtes.  Bateau ...

»

Figeac se souvient 1944-2024 : Un film à voir ce 16 juin pour comprendre, se remémorer et transmettre

Séance à 16 h 30 au cinéma Charles Boyer.  Depuis le début du ...

»

Cahors : Clic-Images s’expose avant le festival 

Séries de photographies à retrouver dans plusieurs ...

»

Cahors Football Club : Les petits en grande forme !

Les U7 ont brillé.  Les U7  ont brillé au tournoi de ...

»

Cahors : Le chantier de l’aire de jeux du stade Lucien Desprats a démarré

La grande tour de six mètres de hauteur et ses deux toboggans sont ...

Menu Medialot