background img

Nouvel article

1111 Views

Audition lotoise à l’assemblée nationale 


Huguette Tiegna, députée du Lot, en est à l’origine.

Huguette Tiegna, députée du Lot, a organisé, le jeudi 29 novembre, une audition publique, à l’assemblée nationale, sur le thème « les collectivités locales face au défi du déploiement des infrastructures de recharge des véhicules électriques » avec les forces vives du département. En effet, la députée, vice-présidente de l’OPECST et rapporteure de la « Mission CAP2040 », dont l’objectif poursuivi est d’anticiper la fin de l’utilisation des véhicules émettant des gaz à effet de serre, a entamé depuis septembre 2018, avec son collègue sénateur, Stéphane Piednoir, un travail de fond sur les grands enjeux du développement des véhicules décarbonés et notamment électriques.

article

« Dans le cadre de notre étude et des échanges que nous avons au sein de nos départements, le Lot et le Maine-et-Loire, l’une des questions le plus souvent évoquée est celle des bornes électriques. La mise en place d’une infrastructure de recharge des véhicules électriques étant l’une des conditions essentielles pour leur développement. C’est dans l’objectif poursuivi de répondre au mieux aux problématiques de terrain que nous avons souhaité entendre les acteurs du territoire » a déclaré la parlementaire.

Ainsi, Jean-Clair Fayolle, directeur de Territoire d’énergie Lot/FDEL (Fédération Départementale d’énergie du Lot), et Meryl Parisse, en charge du projet mobilité porté par l’association Figeacteurs, représentant Dominique Olivier, président de l’association, ont fait le déplacement à l’assemblée nationale afin de rendre compte de leurs actions dans le Lot et des solutions à adapter aux spécificités du territoire, qu’elles soient sociales, économiques et géographiques. 

« Il est nécessaire que les travaux parlementaires que nous menons soient cohérents avec la réalité dans nos départements. C’est ainsi que je fonctionne depuis le début de ma mandature afin que mes résultats soient représentatifs des besoins du Lot. Nous avons pu, dans le cadre de cette audition, débattre des besoins en matière d’infrastructures de recharge des véhicules électriques dans les années à venir, des rôles respectifs des collectivités locales et des opérateurs dans leur développement ainsi que des technologies disponibles et des solutions afin d’en optimiser les coûts, dans un contexte budgétaire contraint » a conclu Huguette Tiegna.

Récemment Publié

»

Lot – Coronavirus : Les indicateurs de l’épidémie de ce 19 janvier

L’ARS Occitanie fait le point. Dans son bulletin récapitulatif ...

»

Saint-Clair : Les foires au gras de la Maison Valette maintenues

Elles se dérouleront également à Souillac et Sarlat. La Maison ...

»

Enedis Lot : Sensibilisation aux risques électriques à la mairie de Gourdon

Réunion avec les différents acteurs. Le 12 janvier dernier, ...

»

Cahors-Souillac : Le Drop Burger vise le championnat de France du Burger 2021 

Sélection à venir pour le Burger 100 % lotois parrainé par Thierry ...

»

Les pompiers du Lot : Formation conducteur d’engin pompe à Figeac

5 stagiaires y ont participé. Les pompiers du Lot ont organisé du ...

»

Le festival de Rocamadour dévoile sa programmation 2021

La thématique s’intitule « Authentiques ...

»

Lot – Carte scolaire 2021 : La dotation départementale officielle connue

L’UNSA Education revient sur cette première étape. « Une ...

»

Le Grand Figeac adapte ses services au couvre-feu à 18 h

Les modalités dans l’article. La généralisation du ...

»

Souillac : « Faire pour apprendre » avec Thierry Marx

Il a animé un atelier ce 18 janvier pour les étudiants du ...