background img

Nouvel article

1672 Views

Association des maires et élus du Lot : Jean-Marc Vayssouze hausse le ton


Le président a tenu un discours offensif avant le congrès des maires de France.

Dans la perspective du congrès des maires de France qui aura lieu du 21 au 23 novembre prochain à Paris et dont le thème est « Faisons cause commune pour rétablir une véritable République décentralisée », Jean-Marc Vayssouze, président de l’association des maires et élus du Lot (AMF 46) mais aussi président de l’Union régionale des associations des maires, des présidents d’intercommunalité et des élus locaux d’Occitanie/Pyrénées-Méditerranée, a tenu à faire le point : « Cette année, le président de la République viendra conclure et devra répondre aux élus qui sont dans l’expectative et souhaitent avoir des réponses sur un certain nombre de dossiers. Je rappelle que les collectivités portent près de 75% de l’investissement public. On ne peut pas imaginer que l’Etat pourra relever le pays sans l’effort des collectivités locales. »

article

Et de cibler plusieurs dossiers :

– les contrats aidés : « Les maires ont été heurtés par les  modalités brutales de suppression des contrats aidés.  Alors que les services déconcentrés de l’Etat n’ont cessé de solliciter les collectivités pour leur déploiement sur le territoire, cet arrêt présente un enjeu de cohésion sociale qui pèsera sur les finances de nos collectivités sauf à laisser sur le bord du chemin des populations en grandes difficultés. Par ailleurs, chacun a pu constater l’effet perturbateur de la décision s’agissant de l’organisation de la rentrée scolaire et des services périscolaires que l’Etat a voulu, lui-même, renforcer malgré les nombreuses réticences exprimées à l’époque par les collectivités. »

– suppression progressive de la taxe d’habitation : « Nous demandons plutôt qu’elle soit remplacée par un système fiscal plus juste mais qui ne touche pas à l’autonomie financière des collectivités. Pour les communes du Grand Cahors, la taxe d’habitation c’est 25 % des recettes de fonctionnement. »

En conclusion, Jean-Marc Vayssouze a appelé de ses voeux à un retour au dialogue : « Il faut aujourd’hui un peu de respect et arrêter la stigmatisation. Les maires ne sont ni de l’ancien monde, ni du nouveau monde. Ils sont disponibles et passionnés, au service des Français, dans la « petite patrie” que constitue la commune et dans leur territoire. Il y a là une modernité intemporelle que de vouloir servir. J’attends des mesures pour favoriser l’aménagement du territoire et des éléments de péréquation. »

ambulot-428x60

> 70 élus lotois seront présents au congrès

> « Un calcul a été effectué par le directeur général  du CNFPT : sur la base de 5 heures par semaine consacrées par un élu local à l’exercice de son mandat, l’investissement humain des élus locaux équivaut à 86 800 agents publics à temps plein. Dans les communes de moins de 1000 habitants, cela  correspond à 30 600 agents à temps plein » a précisé Jean-Marc Vayssouze.

300x38

Récemment Publié

»

Saint-Céré : Aquí l’Òc se félicite de l’adoption de la loi Molac

Le député Aurélien Pradié a également pris la parole dans ...

»

Cahors : Report et annulation de spectacles de la saison culturelle

« J’ai des doutes » avec François Morel n’aura pas ...

»

Carole Delga : « La Région va voter vendredi une aide exceptionnelle aux viticulteurs et arboriculteurs et je demande la création d’un fonds commun avec l’Etat »

La présidente de la Région Occitanie rencontrera également des ...

»

L’opération « Premières pages » enchante toujours les petits

12ème édition organisée par le Département du Lot et la ...

»

Elections départementales et régionales : L’Union régionale des Associations de maires d’Occitanie dénonce « une méthode inacceptable »

Communiqué de l’URAMO et de son président, Jean-Marc ...

»

Coronavirus : Un « vaccinodrome » mis en place à Lalbenque le vendredi 16 avril

Les modalités dans l’article. Un « vaccinodrome » prendra ...

»

Les pompiers du Lot : Formation d’équipier prompt secours à Figeac

Elle s’est déroulée du 29 mars au 3 avril. Une formation ...

»

A Padirac, le Gouffre souffre mais ne rompt pas

Où il est question du #Lot et des #Lotois sur les réseaux ...

»

Arcambal : L’atout formation de Transm’ETRE-46, l’école de la transition écologique

Belle initiative. Rencontrer des acteurs locaux (maraîchers, ...