background img

Nouvel article

1490 Views

Archéologie : Une collaboration renforcée entre l’Inrap et le Département du Lot 


Signature de convention à Saint-Laurent-les-Tours. 

Réunis ce vendredi 27 janvier 2023 à l’atelier-musée Jean-Lurçat à Saint-Laurent- les-Tours, Serge Rigal, président du Département du Lot, et Dominique Garcia, président de l’Inrap, ont signé une convention définissant les principes de la collaboration des deux institutions pour la détection, la sauvegarde et la valorisation du patrimoine archéologique dans le Lot pour les cinq prochaines années. 

Dans le cadre de fouilles dont l’une ou l’autre des parties serait la responsable, il est prévu de pouvoir associer les moyens des deux partenaires. 

Pour le Département du Lot, ce partenariat permet de créer un véritable service public mutualisé de l’archéologie à travers sa cellule départementale en proposant l’offre scientifique la plus complète et la plus efficiente possible et répondre au mieux aux exigences des aménageurs et de l’Etat. La convention permettra également de fluidifier les échanges scientifiques, ce qui améliore considérablement la connaissance archéologique du Lot. 

Pour l’Inrap, la convention répond à une volonté de travail collaboratif avec les acteurs locaux que sont les services archéologiques agréés des collectivités, auxquels l’Institut apporte son soutien sur l’activité opérationnelle ainsi que son expertise scientifique.

L’établissement de ce partenariat s’inscrit dans la continuité de plusieurs opérations récentes menées en commun entre la Cellule départementale archéologique du Lot et l’Institut national d’archéologie préventive. Une première convention signée par le Département avec l’Inrap en 2017 a en effet permis de réaliser plusieurs interventions communes grâce à la complémentarité des deux structures : fouilles de Saint-Cirq-Lapopie, diagnostic pour l’archéosite des Fieux, mission d’archéologie du bâti à Figeac, fouilles rue des Carmes, avenue Breton à Cahors… 

La signature s’est conclue par la visite du chantier de fouilles en cours au château de Saint-Laurent-les-Tours qui abrite l’atelier-musée Jean-Lurçat. Le Département du Lot a entamé des travaux destinés à restaurer les remparts, la tour romane et le logis de ce monument historique. Ils dureront plusieurs années. Le Département du Lot investit 1,3 million d’euros pour cette opération (avec l’aide de l’Etat et de la Région). Des opérations d’archéologie préventive, menées par la cellule départementale, sont entreprises au fur et à mesure de l’avancement du projet depuis 2021. Il est fait appel aux spécialistes de l’Inrap pour ce qui concerne les études de céramique et des restes anthropologiques La fouille de l’arrière de deux brèches de la courtine a ainsi permis de mettre en évidence des niveaux archéologiques et des bâtiments du Xème-XVème essentiellement.  Une fouille archéologique programmée doit être menée en juin prochain pour finir de dégager un bâtiment Xème-XIIème mis au jour lors de la fouille préventive, à l’extrémité sud du château. 

Cette nouvelle convention permettra de poursuivre des actions conjointes en ce qui concerne : 

– les opérations archéologiques (diagnostics et fouilles),

– les collaborations scientifiques,

– la gestion du mobilier et de la documentation scientifique,

– la formation des agents des deux entités,

– les actions de diffusion et de valorisation à destination du public. 

> Le Département du Lot a créé la cellule départementale archéologique il y a dix ans dans le but d’offrir une réponse rapide et réactive aux aménageurs soumis à des prescriptions archéologiques. Le bilan est très positif : plus de 200 diagnostics archéologiques et 26 fouilles préventives ont été réalisés permettant aux aménageurs concernés d’engager leur projet dans un délai de 3 à 5 mois après la prescription de diagnostic de l’État (alors que ces procédures complexes peuvent durer 2 à 3 ans). La cellule départementale archéologique a reçu une habilitation délivrée par le Conseil national de la recherche archéologique qui lui permet d’avoir l’exclusivité des diagnostics sur tout le Lot, ainsi que la possibilité d’assurer les fouilles archéologiques sur tout le territoire de la région Occitanie depuis les âges des métaux (protohistoire) jusqu’à l’époque moderne. Elle a également vocation à assurer la valorisation et la diffusion des résultats issus de ses recherches, tant auprès du grand public que de la communauté scientifique. 

> L’Inrap 

L’Institut national de recherches archéologiques préventives est un établissement public placé sous la tutelle des ministères de la Culture et de la Recherche. Il assure la détection et l’étude du patrimoine archéologique en amont des travaux d’aménagement du territoire et réalise chaque année quelque 1 800 diagnostics archéologiques et plus de 200 fouilles pour le compte des aménageurs privés et publics, en France métropolitaine et outre-mer. Ses missions s’étendent à l’analyse et à l’interprétation scientifiques des données de fouille ainsi qu’à la diffusion de la connaissance archéologique. Ses 2 200 agents, répartis dans 8 directions régionales et interrégionales, 42 centres de recherche et un siège à Paris, en font le plus grand opérateur de recherche archéologique européen. 

Photos Thomas Campagne – Département du Lot

Récemment Publié

»

Inscrivez-vous pour reconnaitre le parcours du Tour de France en Bouriane le 15 juin

La fête du vélo est ouverte à tous (inscription ...

»

Cahors : Nouvelles permanences pour le point-justice 

Il est désormais situé bureau n° 205 à la Maison des ...

»

Lot : Fermes en fête 2024, c’est ce week-end ! 

Riche programme ces 1er et 2 juin (lien dans l’article). Les ...

»

Floressas : Le bar à vins L’Everest de Chambert ouvre ce 1er juin 

Des samedis gourmands sont aussi au menu. L’Everest, ler bar à ...

»

Cahors : Le tournoi de l’engagement citoyen revient le 8 juin 2024 

Le tournoi de foot se déroulera sur un terrain synthétique ...

»

Labastide-du-Vert : L’ouverture des Jardins d’Henri Martin reportée

Elle est programmée au 6 juillet.  Cela n’a échappé à ...

»

Deux podiums à Albi pour Cahors Gymnastique 

Belle performance.  Lors des grandes finales Occitanie Nord, ...

»

L’AC Gigouzac / Saint-Germain-du-Bel-Air se mobilise ce 2 juin contre le cancer ! 

Une rando est au programme (ainsi qu’un vide-grenier).  Dimanche ...

»

Deux braconniers devant le tribunal de Cahors : « La chasse, ce n’est pas que du tir »

Les deux hommes tiraient de nuit depuis leur voiture à l’aide de ...

Menu Medialot