background img

Nouvel article

1408 Views

Agriculture : La profession lotoise sollicite Jacques Mézard


Les représentants de la Chambre d’Agriculture, de la FDSEA et des JA ont rencontré le ministre.

300x38

Les présidents de la Chambre d’Agriculture, de la FDSEA et des JA, accompagnés de représentants de la viticulture et de la nuciculture, ont rencontré Jacques Mézard, le nouveau ministre de l’agriculture, le 4 juin. Issu d’une famille originaire du Lot, celui-ci connaît bien le département et les problématiques du monde agricole.

1ff9a5f8300f270ab327871e79b7a46e

> Gel

A peine nommé ministre de l’agriculture, Jacques Mézard, par ailleurs sénateur du Cantal,  a accordé un entretien aux responsables lotois qui souhaitaient aborder les dossiers d’actualité préoccupants pour le monde agricole. Ceux-ci lui ont d’abord détaillé les graves conséquences du terrible gel de fin avril qui a détruit près de 80 % des récoltes de raisin, noix et châtaignes. Une catastrophe climatique d’une ampleur exceptionnelle qui exige un plan de soutien aux producteurs sinistrés lui aussi d’un niveau exceptionnel. La profession souhaite également la refonte du système d’assurance qui n’est pas du tout adapté à ce type de production.

> PAC

Deuxième sujet abordé, l’application de la Politique Agricole Commune dont la complexité  est devenue … ingérable ! La profession souhaite une simplification indispensable tout en conservant son adaptation aux spécificités locales. Elle attirait particulièrement l’attention du Ministre sur les retards de paiement des aides par l’ASP (Agence de Service et de Paiement). Les agriculteurs ne comprennent plus l’accumulation des retards et la complexité des critères, des déclarations et des contrôles mis en place !

article

> Zone défavorisée

La redéfinition de la zone défavorisée était aussi abordée avec la nécessaire prise en compte de certains critères permettant de réintégrer les 14 communes manquantes de la vallée de la Dordogne. Un sujet très sensible pour les exploitants agricoles de cette région que Jacques Mézard connaît particulièrement bien.

ambulot-428x60

> Eau et irrigation

La profession a insisté par ailleurs sur la problématique de l’eau d’irrigation en rappelant l’urgence de constituer de nouvelles réserves pour permettre aux agriculteurs de sécuriser leurs productions. Un thème qui a fait dire au ministre qu’on ne résoudra pas le problème de l’eau en empêchant les agriculteurs d’irriguer. Il soulignait d’ailleurs, de façon plus générale, la nécessité de communiquer davantage et positivement sur l’agriculture afin de rétablir les vérités et montrer son rôle dans l’aménagement du territoire et la protection de l’environnement.

> Installation

Les jeunes agriculteurs sont revenus sur le dossier de l’installation pour réclamer la simplification de la démarche. Là encore, sa complexité dissuade aujourd’hui trop de candidats intéressés par le métier.

Enfin, la profession a insisté sur la faiblesse des prix agricoles et le manque de marges bénéficiaires pour les producteurs. Jacques Mézard a rappelé la prochaine tenue des états généraux de l’alimentation d’où doivent émerger des solutions concrètes pour ramener davantage de marges aux producteurs et stopper le déséquilibre de la répartition en faveur de l’aval, notamment la distribution. D’autres points ont également été évoqués comme le statut des exploitations équines au regard des aides PAC, ou encore les difficultés rencontrées pour la mise en oeuvre du projet de méthanisation de Gramat. De même, les travaux engagés en matière de lutte contre les ravageurs du noyer et du châtaignier à la Station de Creysse ont été présentés au ministre. C’est un dialogue franc et courtois qui s’est tenu en présence de la préfète du Lot et du directeur Départemental de Territoires. Il a permis d’aborder des sujets conjoncturels et de tracer des axes de travail sur les questions de fond qui renvoient à l’avenir de l’agriculture et du métier d’agriculteur. Les responsables professionnels ont apprécié le pragmatisme et le volontarisme du ministre de l’Agriculture.

Récemment Publié

»

Cauvaldor : Succès pour la journée « Jeux et Handicap »

Elle était organisée par la ludothèque Robert ...

»

Gourdon : Initiation à l’éco vannerie au FabLab

3 ateliers sont au programme. Compte tenu du succès rencontré par ...

»

Les pompiers du Lot : Accouchement inopiné à Gramat

Intervention délicate. Les opérateurs du Centre de Traitement de ...

»

Cahors Rugby n’ira pas à Lévézou

La rencontre est reportée. La nouvelle est tombée ce vendredi ...

»

Tennis Club de Cahors : Les jeunes à l’honneur

Les 15/18 ans et les 7/8 ans étaient sur les courts. Pour la ...

»

Cahors : La boucherie Dany et Laurent Flaujac toujours au top

Boeuf primé à déguster, équipe renforcée et un apprenti en lice ...

»

Grand Figeac : Application du couvre feu sur le département de l’Aveyron, des conséquences sur les services communautaires

Le point sur les adaptations. Désormais classé en zone d’alerte ...

»

La laïcité expliquée à Sibelle

Chaque samedi, l’actualité lotoise vue par Philippe Mellet et ...

»

Lot – Coronavirus : Le point sur la situation ce 23 octobre

Les chiffres ne sont pas bons… Dans son bulletin récapitulatif ...