Nouvel article

1156 Views

Le FN au second tour dans cinq cantons


Les résultats du premier tour des élections départementales sont tombés.

Une abstention qui s’élève à 40,57 % et trois binômes élus au premier tour, Danielle Deviers et Serge Rigal en Causse Bouriane ; Jean-Jacques Raffy et Françoise Lapergue en Causse et Vallées et Serge Bladinières  et Véronique Chassain sur le canton de Puy-l’Evêque, voilà pour la mise en bouche mais le principal enseignement est la montée du Front National qui sera au second tour dans cinq cantons dont un où se jouera une triangulaire : à Cahors 3 où le tandem de l’union de la gauche Vincent Bouillaguet et Nelly Ginestet seront face au secrétaire départemental du FN, René Ortis et Honoriline Niuliki ; dans le canton de Cère et Ségala, Jean-Pierre Boucard et Angèle Preville (Majorité départementale) face à Michel Aussel Lagarde et Ingrid Boutsen (FN) ; dans les Marches du Sud Quercy Jean-Claude Bessou et Catherine Marlas (Majorité départementale) face Audrey Fargis et René Mabire (FN) ; à Souillac Gilles Liébus et Monique Boutinaud (majorité départementale) opposés à Raymond Bellat et Amélie Zeller (FN) ; et enfin une triangulaire à Gramat : Maxime Verdier et Caroline Mey-Fau (majorité départementale), Guy Castagnol et Catherine Mention (FN), Luc Jubert et Marie Berthoumieu (DVD).

Il y aura également deux duels 100 % à gauche : à Gourdon entre André Bargues et Nadine Saoudi (PS) et Robert Lacombe et Nathalie Denis (PRG) ; à Lacapelle-Marival entre Pascal Lewicki et Catherine Prunet (majorité départementale) contre Serge Despeyroux et Eliane Lavergne (Front de Gauche).

Pour les autres cantons on retrouvera au second tour le 29 mars : à Cahors 1 Denis Marre et Martine Hilt (divers droite) face à Serge Munte et Leyla Kadri (maj. départementale) ; à Cahors 2 Geneviève Lagarde et Serge Nouailles (maj. départementale) opposés à Michel Roumégoux et Martine Fournier (UDI)  ; à Figeac 1 André Mellinger et Marie France Colomb (maj. départementale) contre Antoine Loredo et Magali Ferluc (UDI) ; à Figeac 2 Nicole Paulo et Guillaume Baldy (maj. départementale) face Jean-Paul Monthioux et Aurélie Barateau (divers droite) ; à Luzech Marc Gastal et Maryse Maury (maj. départementale) contre Bernard Borredon et Marie-France Carle (UDI) ; à Saint-Céré Olivier Desbordes et Dominique Bizat (maj. départementale) opposés à Monique Marignac et Jean-Pierre Boudou (UMP).

Les premières réactions

Aurélien Pradié, maire de Labastide-Murat, conseiler général sortant

« Les résultats de ce soir sont une vaste débâcle pour François Hollande et son gouvernement. Une chute libre vers le désaveu. Dans le Lot, les ténors de gauche sont nombreux à être mis en balance. Comme Genevieve Lagarde qui est loin de triompher.  A Labastide-Murat, le vote blanc a obtenu près de 60% des voix ! Du jamais vu ! Ce territoire a dit non au dictat des barons PS qui ont imposé un redécoupage aux accents de boucherie. Ils ont méprisé la démocratie. Ce soir les électeurs ont répondu. Les candidats élus de la majorité départementale perdent un pan entier de leur légitimité. Quant à l’évolution du FN, elle est de la responsabilité claire et directe de la majorité actuelle qui détient tous les pouvoirs locaux et agit dans le plus grand mépris de la démocratie et des territoires.  Ce soir, ils sont comptables de la colère des Lotois. »

Geneviève Lagarde, chef de file de la majorité départementale, candidate sur le canton de Cahors 2

« Je constate qu’il y a une participation supérieure par rapport à celle qui était annoncée. Cela me semble être le résultat d’un sursaut républicain intéressant. Au niveau du département, la majorité départementale vire en tête dans la plupart des cantons. Nous avons déjà trois élus, ce qui annonce dimanche prochain une majorité supérieure à celle qui existait précédemment. Je suis relativement optimiste. Le Lot reste un département républicain, et très à gauche. »

Monique Martignac, secrétaire départementale de l’UMP, candidate sur le canton de Saint-Céré

« Nous remercions avec Jean-Pierre Boudou, ainsi que nos remplaçants, très sincèrement les 1368 électeurs qui nous ont apporté leurs suffrages. Ce résultat qui a été obtenu sans soutien des grands élus est à quasi égalité avec celui du binôme adoubé par le Parti Socialiste qui a bénéficié du soutien du ban et de l’arrière ban des grands élus locaux et régionaux de gauche. Il reste une semaine pour convaincre les électeurs que notre département a aussi besoin d’une opposition constructive tout autant que le  canton de Saint-Céré a besoin d’un binôme qui a déjà fait ses preuves dans bien des domaines notamment le technique et le social. Nous allons nous y employer pleinement. »

René Ortis, secrétaire départemental du FN, candidat sur le canton de Cahors 3

« Nous sommes très heureux. On remercie les électeurs. Nous serons présents sur cinq cantons au second tour. Nous sommes le premier parti dans le Lot. »

 

Récemment Publié

»

Cahors : Le Coin des Halles prend ses quartiers d’hiver

Plusieurs soirées sont au programme. La soirée les Traces font leur ...

»

Cahors : Les Ambulances 3S inaugurent leur nouveau siège

Il est situé Combe Saint-Julien. Le 22 septembre dernier, en fin ...

»

Le Tennis Club Castelnaudais monte au filet

Un des deux terrains a été rénové. Le président de ...

»

Cahors : Les syndicats de retraités en colère 

Ils appellent à manifester le 28 septembre. Les organisations ...

»

Cahors : Les lycéens de Clément Marot et les petits de Bellevue ont « nettoyé la nature »

Une opération a eu lieu vendredi 22 septembre. Une classe à projet ...

»

Rugby : Le COC a retrouvé son fond de jeu

Premier match et première victoire pour les hommes de Joël Lavergne ...

»

Cahors : Soirée Salsa, Bachata y Kizomba à « L’île » le samedi 30 septembre

L’établissement passe en mode tropical à partir de 19 h. Caliente ...

»

Accident d’ULM à Loupiac

Les faits se sont déroulés le 23 septembre. Les pompiers du Lot ...

»

Cézac : Succès pour la finale du trophée Midi-Pyrénées de VTT

Elle a eu lieu le 17 septembre dernier. Le week-end dernier, la ...

Menu Medialot