Nouvel article

143 Views

Zones Défavorisées : « Le choc ! »


La FDSEA et les JA dénoncent.

La FDSEA et les Jeunes Agriculteurs du Lot communiquent : « C’est non sans stupeur et colère que la FDSEA et Jeunes Agriculteurs du Lot ont pris connaissance des conclusions de la réunion sur la révision des zones défavorisées qui s’est tenue ce 29 novembre au ministère de l’agriculture. Un vrai choc ! La question de la cartographie des futures zones défavorisées n’a toujours pas été corrigée pour les 14 communes * de la Vallée de la Dordogne. Pourtant, les services de la Rue de Varenne ont tous les éléments techniques pour rectifier le calcul du critère de handicap, depuis plus de 9 mois. Un mutisme intolérable.  Pire, le ministère remet en cause le classement en zone défavorisée des 5 communes * du sud du département, obtenu au mois de mars 2017. Suite à un avis de la Commission européenne. Incompréhensible et inacceptable ! Le classement de ce secteur avait pourtant fait l’objet d’un communiqué officiel du ministre de l’agriculture, comment peut-on se dédire ainsi ? La colère des paysans de ces communes est forte. Alors que leur classement avait été obtenu au prix d’un long travail et d’une grosse mobilisation, afficher un tel retour en arrière est un énorme coup dur. Une annonce choquante.  Comme si le tableau n’était pas déjà assez sombre, le gouvernement annonce que l’extension du zonage au plan national doit s’opérer à périmètre budgétaire constant ! Les simulations des services du ministère affichent différents scenarii avec des baisses de l’ICHN (Indemnité Compensatoire de Handicaps Naturels) à hauteur de 27 % à 45 % … dans la totalité des futures zones défavorisées. Des perspectives inacceptables pour un département comme le Lot ! Ce sont l’activité et le revenu de centaines d’agricultrices et d’agriculteurs qui sont en péril. Et en cascade, une perte majeure de vitalité économique, un recul de la biodiversité et de la qualité de nos paysages, un déclin de l’attrait touristique. Le Premier ministre vient prochainement présider la Conférence nationale des territoires dans le Lot. Si le gouvernement veut soutenir les zones rurales, nous lui demanderons de nous démontrer par des actes qu’il n’abandonne pas les premières forces vives du Lot : les paysans qui mettent en valeur un territoire riche en diversité, en produits de qualité mais également en handicaps ! »

* Les communes en question sont : Belfort-du-Quercy ,Lalbenque, Lhospitalet, Montdoumerc et Saint-Matré pour le sud du Lot. Biars-sur-Cère, Bretenoux, Carennac, Creysse, Gintrac, Girac, Lacave, Mayrac, Meyronne, Pinsac, Puybrun, Saint-Sozy, Souillac et Tauriac pour le nord du Lot.

300x38

Photo archives

ambulot-428x60

article

Récemment Publié

»

L’école d’audioprothèse de Cahors organise une journée sur les Paysages Sonores

Elle se déroulera le 17 octobre. Le mercredi 17 octobre prochain, ...

»

Une vedette de la country au château de Labastide-Marnhac

Martha Fields donnera un concert le 26 octobre prochain. La star de ...

»

Rugby : Lacapelle-Marival gagne sur le terrain de Gourdon

Les Sang et Or l’ont emporté dans les derniers instants de la ...

»

Rugby : Le COC décroche le bonus offensif face à Capdenac

Le club de Castelnau-Montratier s’est rassuré devant son ...

»

Le Tennis Club de Cahors en grande forme !

Tour d’horizon des différentes catégories. Après ...

»

Rugby : Le GSF maîtrise son sujet

Les deux équipes l’ont emporté face à Ussel. Les Rouge et Noir ...

»

Biars-sur-Cère : Energy Team Body Karaté sur le pont pour Octobre rose

L’association a participé aux actions du centre social et ...

»

Cahors Rugby chute à Gaillac

Les Ciel et Blanc enregistrent leur première défaite de la ...

»

Cahors : Conférence sur « l’effet placebo : mythe ou réalité ? »

Elle se déroulera à l’espace Clément Marot le mardi 16 octobre, ...

Menu Medialot