background img

Nouvel article

567 Views

Zones Défavorisées : « Le choc ! »


La FDSEA et les JA dénoncent.

La FDSEA et les Jeunes Agriculteurs du Lot communiquent : « C’est non sans stupeur et colère que la FDSEA et Jeunes Agriculteurs du Lot ont pris connaissance des conclusions de la réunion sur la révision des zones défavorisées qui s’est tenue ce 29 novembre au ministère de l’agriculture. Un vrai choc ! La question de la cartographie des futures zones défavorisées n’a toujours pas été corrigée pour les 14 communes * de la Vallée de la Dordogne. Pourtant, les services de la Rue de Varenne ont tous les éléments techniques pour rectifier le calcul du critère de handicap, depuis plus de 9 mois. Un mutisme intolérable.  Pire, le ministère remet en cause le classement en zone défavorisée des 5 communes * du sud du département, obtenu au mois de mars 2017. Suite à un avis de la Commission européenne. Incompréhensible et inacceptable ! Le classement de ce secteur avait pourtant fait l’objet d’un communiqué officiel du ministre de l’agriculture, comment peut-on se dédire ainsi ? La colère des paysans de ces communes est forte. Alors que leur classement avait été obtenu au prix d’un long travail et d’une grosse mobilisation, afficher un tel retour en arrière est un énorme coup dur. Une annonce choquante.  Comme si le tableau n’était pas déjà assez sombre, le gouvernement annonce que l’extension du zonage au plan national doit s’opérer à périmètre budgétaire constant ! Les simulations des services du ministère affichent différents scenarii avec des baisses de l’ICHN (Indemnité Compensatoire de Handicaps Naturels) à hauteur de 27 % à 45 % … dans la totalité des futures zones défavorisées. Des perspectives inacceptables pour un département comme le Lot ! Ce sont l’activité et le revenu de centaines d’agricultrices et d’agriculteurs qui sont en péril. Et en cascade, une perte majeure de vitalité économique, un recul de la biodiversité et de la qualité de nos paysages, un déclin de l’attrait touristique. Le Premier ministre vient prochainement présider la Conférence nationale des territoires dans le Lot. Si le gouvernement veut soutenir les zones rurales, nous lui demanderons de nous démontrer par des actes qu’il n’abandonne pas les premières forces vives du Lot : les paysans qui mettent en valeur un territoire riche en diversité, en produits de qualité mais également en handicaps ! »

* Les communes en question sont : Belfort-du-Quercy ,Lalbenque, Lhospitalet, Montdoumerc et Saint-Matré pour le sud du Lot. Biars-sur-Cère, Bretenoux, Carennac, Creysse, Gintrac, Girac, Lacave, Mayrac, Meyronne, Pinsac, Puybrun, Saint-Sozy, Souillac et Tauriac pour le nord du Lot.

300x38

Photo archives

ambulot-428x60

article

Récemment Publié

»

Cauvaldor soutient la semaine du développement durable en organisant la tournée Cinécyclo

Elle se déroule du 22 au 30 septembre. A l’occasion de  la ...

»

Grand Cahors : Il reste quelques places à l’école multisports UFOLEP

Les jeunes peuvent découvrir plusieurs disciplines. L’école ...

»

Dans le Quercy, on ne chatouille pas les jeunes mamans

Où il est question du #Lot et des #Lotois sur les réseaux ...

»

Lalbenque : Le patrimoine à l’honneur ce dimanche

Joli programme. Ce dimanche 20 septembre, la commune de Lalbenque ...

»

Concours d’écriture en Occitan avec Aquí l’Òc

Le thème retenu est un conte merveilleux. L’association Aquí ...

»

Accident à Lalbenque

Choc frontal entre deux voitures. Les sapeurs-pompiers du Lot ont ...

»

Un livre consacré à la mondialisation du Lot

L’auteur, Michel Auvray, le présentera notamment chez Calligramme ...

»

Figeac : Vernissage du Salon des Métiers d’Art

Le coup d’envoi a été donné ce vendredi. Ce 18 septembre, en ...

»

Covid-19 : Le point sur la situation sanitaire dans les établissements scolaires du Lot

L’accueil de l’internat du lycée Monnerville de Cahors est ...