Nouvel article

959 Views

Visite du 1er ministre : Serge Rigal veut faire entendre la voix du Lot


Le Congrès national des territoires aura lieu du 13 au 15 décembre.

ambulot-428x60

Serge Rigal, président du Département du Lot a tenu une conférence de presse le jeudi 7 décembre consacrée à l’organisation dans le Lot de la Conférence nationale des territoires. « Au nom des Lotois, les conseillers départementaux sont très heureux et fiers d’accueillir le Premier ministre, du 13 au 15 décembre. Pendant 3 jours le gouvernement s’installe dans le Lot ! C’est tout à fait exceptionnel. Tous les départements de France rêvent sans doute d’une telle mise en lumière, d’une telle reconnaissance. Il y a de bonnes raisons de penser que le Premier ministre n’a pas choisi au hasard le Lot parmi les 101 départements français pour organiser la Conférence nationale des territoires. Si, pour quitter Paris, il a choisi le Lot, c’est parce qu’il considère sans doute que le Lot illustre un développement harmonieux des territoires ruraux engagés dans une démarche d’innovation. Notre petit territoire s’inscrit dans un élan, à l’écart d’un pessimisme ambiant » a souligné en préambule l’homme fort du Département avant de rappeler les valeurs de la collectivité : rigueur budgétaire et poursuite des investissements. « On a su avant d’autres créer des partenariats comme sur le dossier du numérique.  Le Lot s’engage tout à la fois dans un schéma d’amélioration de l’accessibilité des services au public. Il veille à harmoniser l’offre sur le territoire, notamment dans le domaine de la santé et des services, et s’inscrit dans une démarche d’attractivité du territoire qui vise à attirer de nouvelles populations. Le Département est très volontariste dans ces domaines, en particulier pour fédérer tous les acteurs » poursuit le président.

article

La venue du Premier ministre sera aussi l’occasion de « lui faire part de quelques doléances ». Serge Rigal compte bien faire entendre la voix du Lot : « Si nous constatons que l’Etat est présent à nos côtés en matière de déploiement du très haut débit (la fibre), l’Etat doit aussi nous accompagner pour le désenclavement physique du Lot et s’engager en faveur de l’aménagement ferroviaire. Nous ne pouvons accepter d’être laissés pour compte sur ce sujet. Le Département du Lot a consenti des efforts très importants ces dernières années afin de contenir ses budgets de fonctionnement. L’objectif étant, en particulier, de préserver des budgets d’investissement. Ces efforts doivent être reconnus et valorisés par une plus grande équité dans répartition des dotations de l’Etat auprès des collectivités. L’Etat doit non seulement soutenir les Départements aux ressources limitées mais il doit aussi accorder ses aides de façon plus significative dans une logique de péréquation qui récompenserait plus particulièrement les efforts consentis par des Départements « bons élèves » tels que le Lot. »

300x38

Récemment Publié

»

Stage départemental pour les jeunes gymnastes

Il s’est déroulé à Cahors, au complexe Pierre Ilbert. Des ...

»

Doubles sous le soleil au Tennis Club de Cahors

18 équipes étaient en lice. Ce samedi après-midi avait des airs ...

»

Cahors : Les Swings font leur « Grand Show » avec Jordan Mouillerac

Rendez-vous le samedi 28 avril à l’espace Valentré.  Les Swings ...

»

Cahors : Démoussage et décapage de la voirie en cours

Le service propreté de la ville est sur le pont. Pour la première ...

»

Basket : Le Comité du Lot sait recevoir et partager

Succès pour le camp basket. Du lundi 16 au mercredi 18 avril, le ...

»

Ecomusée de Cuzals : Ouverture le 2 mai

Le musée se met cette année à l’heure jardinière avec ...

»

Sainte-Alauzie : Ouverture du moulin à vent de Boisse

Des animations sont prévues ce dimanche. La saison 2018 du moulin ...

»

Cahors : « Il est où le Zitoine ? » ressort

Le livre d’Annie Pélissié est de nouveau disponible.  « A la ...

»

Kira et le monte-escalier

Chaque samedi, l’actualité lotoise vue par Philippe Mellet et ...

Menu Medialot