background img

Nouvel article

924 Views

Trébaïx : Le concours Field Trial  de la Canine du Lot, c’est ce week-end 


100 chiens seront présents.

Après le succès de son exposition nationale cet été à Cahors, l’équipe de la Canine du Lot repart de plus belle cet automne en organisant les 26 et 27 octobre le Field Trial, à Trébaïx  (commune de Villesèque). Il s’agit d’un concours de chiens d’arrêt sur faisans tirés. Cette région bénéficie  de terrains recherchés par les concurrents qui sont majoritairement des professionnels. Ils viennent avec un ou plusieurs chiens pour cette compétition qui permet de juger l’aptitude du chien au travail.

Environ 100 chiens seront présents : des chiens continentaux le 26 octobre, et des britanniques le 27 octobre seront scrutés par une douzaine de juges mobilisée durant les 2 jours de compétition. Il y aura deux tireurs par juge. L’exercice consiste pour le chien d’arrêt à ne pas s’éloigner trop loin de son maître dans sa quête. Il travaille grâce à son instinct, quand il a le gibier dans le nez, il se bloque. Le chien doit rester sage à l’envol. Le spectacle de haut niveau attire toujours un large public, notamment les amateurs de chasse. Les 26 et 27 travailleront aussi des spaniels (broussailleurs). Presque toutes les races de chiens d’arrêt seront d’ailleurs présentes.

Pour parfaire la compétition enfin, le 26 octobre, une inter race de chiens britanniques et spaniels aura lieu et le 27, une inter race de continentaux et spaniels. Une épreuve de plus durant les 2 jours intenses qui s’annoncent pour la dynamique Canine du Lot et ses fidèles bénévoles. Tous les exercices se dérouleront sur les communes de Villesèque, Labastide-Marnhac, et Saint-Pantaléon.

Quelques explications supplémentaires peuvent être utiles pour les personnes ne connaissant pas la spécificité de ces concours : ils se déroulent dans des conditions assez proches de la chasse sur du petit gibier majoritairement à plume, la finalité du Field Trial est la même que celle des expositions canines, c’est à dire sélectionner les meilleurs représentants de races. Les chiens seront donc mis dans les conditions permettant d’évaluer leurs qualités naturelles de sagesse au poste, de marking, d’entreprise, de persévérance, de bonne charge lors du rapport, d’un retour rapide et une bonne aptitude au dressage. Les conditions de rapport de gibier sont créées artificiellement mais les conditions de battue doivent se rapprocher le plus possible des conditions naturelles de chasse. Tous les chiens participants au concours doivent être inscrits au L.O.F. (livre des origines françaises) et avoir un carnet de travail.

article

> Durant les 2 jours vous pourrez vous restaurer en prenant un délicieux repas à la salle des fêtes 

> Buvette toute la journée

 

Récemment Publié

»

Cauvaldor se mobilise pour la pratique sportive

La collectivité est toujours engagée dans la vie sportive et ...

»

« Eros Prat et le secret du Gouverneur » est sorti en librairie

2ème tome des aventures du héros d’Amélie Poisson-Claret. Le ...

»

Lot : Délégation Militaire, CIRFA, ONAC, et IHEDN plus que jamais mobilisés

Les actions sont toujours d’actualité. La crise sanitaire n’a ...

»

Castelnau-Montratier : Un centre éphémère de vaccination mis en place ce mercredi

96 à 112 personnes vont recevoir leur première dose. Suite à de ...

»

Felzins : Le sexagénaire disparu le 30 mars dernier retrouvé mort

La gendarmerie du Lot avait lancé un appel à témoins. Epilogue ...

»

Lot : « Un jeune, une solution » avec Jean-Bernard Sandra

3ème rendez-vous vidéo à retrouver dans l’article. Jean-Bernard ...

»

Grand Figeac : le Conseil communautaire soutient la culture

Une motion a été votée. En solidarité du secteur culturel, de ...

»

Lot – Coronavirus : Le point sur la situation ce 13 avril

Deux décès supplémentaires sont à déplorer. Dans son bulletin ...

»

Labastide-Murat : Les Restos du Coeur recherchent des bénévoles

L’équipe a besoin d’être épaulée. Les Restos du Cœur du ...