background img

Nouvel article

759 Views

Théâtre d’improvisation : Des loups-garous à Montfaucon !


Le spectacle aura lieu ce 11 janvier, à 21 h, salle Maurice Défenin.

Premier spectacle de cette nouvelle année pour le théâtre d’improvisation de Catus (T.I.C.) ! La troupe lotoise accueillera le samedi 11 janvier « les Improsteurs », des co-équipiers tout droit venus de Marseille ! Au programme, un spectacle-concept 100% improvisé et librement adapté du célèbre jeu de rôle « Le loup-garou de Thiercelieux ». Venez frissonner et rire au contact de ces villageois frappés par une terrible malédiction et tentez de débusquer les monstres avant qu’il ne soit trop tard ! Rendez-vous le samedi 11 janvier à 21 h à la salle Maurice Défenin à Montfaucon !

> Entrée 5 euros

> Infos au 06 26 97 77 43

article

Récemment Publié

»

Lot – Coronavirus : Le point sur la situation sanitaire ce 25 janvier

Les chiffres de l’épidémie ce lundi. Ce 25 janvier, les ...

»

Cahors : Le joli geste d’Eovi Mcd Fondation pour « Prélude »

Le Lieu d’Accueil Enfants-Parents est situé 10, boulevard ...

»

Lot – Coronavirus : Le préfet fait le point sur la campagne de vaccination

Michel Prosic a visité le centre de vaccination de Gourdon. Ce ...

»

Cremps : L’atelier Odette et Simone redonne vie aux objets et aux meubles

Il a été créé en 2019. Odette et Simone est née d’une ...

»

Des coffrets gourmands pour les adhérents de la FENARAC 46

La Fédération a fait appel aux Artisans du Goût Lotois.  La ...

»

Cahors : Grande collecte au profit des chiens du Refuge Canin Lotois

Elle aura lieu ce samedi 30 janvier au magasin Gamm Vert. Le Refuge ...

»

Saint-Pierre-Lafeuille : La municipalité présente ses voeux

Les élus ont rendu visite aux habitants. Protocole sanitaire ...

»

Solidarités : Les services du Département du Lot maillent le territoire

La liste des Maisons des solidarités départementales (MSD) dans ...

»

Lot – Justice : Une audience solennelle de rentrée sous le signe du Covid-19

Elle a eu lieu ce 21 janvier. Une salle du tribunal qui sonne creux ...