background img

Nouvel article

861 Views

Succès pour le festival ClassiCahors 2022


Bilan de la 7ème édition. 

La 7ème édition du festival ClassiCahors s’est clôturée ce mercredi 3 août dans la cour de l’Archidiaconé à Cahors avec le somptueux récital de Laurent Cabasso, bien connu des mélomanes, autour des impromptus de Schubert et des toccatas de Bach. Ce fut un régal pour le public, autant pour le choix du programme que pour son interprétation, Le festival est heureux de constater que le public a répondu largement présent pour cette édition 2022 en soulignant toutefois que nos deux premiers concerts, avec les Arts Florissants William Christie et l’Ensemble la Rêveuse, festival Radio France Occitanie Montpellier auraient pu accueillir plus de spectateurs encore.

« Ces deux concerts étaient placés en plein milieu du Tour de France et des spectateurs ont rebroussé chemin, toutefois nous sommes heureux qu’un Français ait gagné l’étape à Cahors ! » précise le directeur artistique, Emmanuel Pélaprat.

Le festival aura accueilli plus de 150 artistes, sur dix concerts entre le 20 juillet et le 3 août, avec une multitude de musiciens à la carrière internationale (une lettre de marque du festival ClassiCahors depuis plusieurs années maintenant). L’édition 2022 aura été particulièrement riche : des moments remplis d’émotion avec le Choeur de l’Armée Française dans la cour de la préfecture avec le chant des partisans en bis ; des moments de partage et de convivialité au Château Pech de Jammes avec le duo Agua e Vinho et un cocktail dînatoire ; l’excellence et la fidélité sans faille de l’Orchestre National du Capitole de Toulouse ; la découverte d’artistes et de programmes originaux avec Julien Martineau à la mandoline et Eric Francerie à la guitare, le Quatuor Dutilleux dans un programme Ravel et Schubert époustouflant ; le festival Radio France Occitanie Montpellier partenaire depuis 2018 avec l’Ensemble la Rêveuse et des affiches qui ont déplacé un public au-delà du territoire avec les Arts Florissants William Christie et Théotime Langlois de Swarte.

Le festival aura également réussi sa première Académie Choeur en recevant des stagiaires venus de toute la France (une quarantaine de participants) autour du Requiem de Fauré, qui après une semaine de répétitions avec le chef de renom Michel Piquemal, ont interprété l’oeuvre avec orchestre le 31 juillet dans une église Saint Barthélémy comble !

« Nous avons déjà des inscriptions pour 2023 ! Et la prochaine académie ouvrira sa porte  aux jeunes  musiciens en voie de professionnalisation pour la formation orchestre, de nombreux et beaux projets en perspective en direction de la jeunesse. Sur les neufs concerts payants et le dixième gratuit, nous avons accueilli près de 2000 spectateurs. C’est plutôt positif mais nous n’avons pas fini de mesurer les changements que la pandémie a engendrés pour les artistes et le public. Même si cette année, nous constatons une augmentation de plus de 60 % par rapport à 2021, nous savons tous, organisateurs de festivals et artistes que le public n’est pas totalement revenu comme en 2019. Un changement s’est tout de même opéré après le 28 juillet de cette année, avec plus de spectateurs et plus de touristes sur le territoire.  Il y a bien un avant et un après pandémie et nous devrons tout mettre en oeuvre pour comprendre les nouvelles attentes du public avec peut-être trop de propositions entre activités, animations et projets culturels. Les organisateurs ont peut être cru que la demande serait plus accentuée par le manque perçu sur les précédents mois. Dans tous les arts, ne l’oublions pas, il faut savoir créer le désir pour amener  l’envie »  souligne Sonia Sempéré-Pélaprat, directrice du festival.

Et de conclure : « Autre point important, nous souhaitons aussi continuer à appliquer une politique tarifaire en dessous de ce qui est proposé dans de nombreux festivals de cette qualité. Nous ne voulons pas que les spectateurs délaissent la culture par choix financier. C’est notre priorité ! » Le festival Classicahors prépare déjà 2023, et il sera présent du 24 juillet au 8 août ! 

Récemment Publié

»

Cahors : Le personnel de l’APAJH 46 en grève « pour les oubliés du Ségur »

Manifestation ce mardi devant l’ARS.  Ce 27 septembre 2022, les ...

»

Figeac : Journées d’études à l’IUT les 29 et 30 septembre sur le thème « Habiter un territoire rural quand on est jeune ça veut dire quoi ? »

Un ciné-débat est aussi prévu ce jeudi avec la projection du film ...

»

Cahors : La dédicace de Christophe Mauri à Calligramme, c’est ce mardi 

L’auteur sera présent à la librairie de la rue Joffre ce 28 ...

»

Le SICTOM des Marches du Sud Quercy et le SYDED agissent en faveur du compostage

Campagne de financement. Dans le cadre de la « semaine européenne ...

»

Vaylats – Endurance équestre : Les Ecuries Rouby accueillent la M7 French Cup les 4, 5, et 6 novembre 

Programme exceptionnel.  La course de Vaylats devient la M7 French ...

»

Lot – Commerces de proximité : Le 8 octobre, la FDAC organise des animations dans tout le département 

Une première au niveau national.  Ce 26 septembre, c’est à ...

»

Millésime 2022, aléas climatiques… l’analyse de Bertrand Vigouroux

Les vendanges se terminent.  « Les vendanges devraient être ...

»

Cahors : « Le Coup du Maître » décroche le Safran d’Or à « La BD prend l’air »

Joli coup de projecteur lors du festival de Cajarc.  Fin des ...

»

Cauvaldor : Projection-échange aux grottes de Lacave ce mercredi dans le cadre des journées du développement durable

Elle aura lieu ce 28 septembre 2022, à 19 h (rendez-vous à 18 ...

Menu Medialot