background img

Nouvel article

2098 Views

Souillac : La danse à l’honneur pour la journée des droits des femmes


Riche journée pour la FEP46 (Association Femmes Egalité Parité) et sa présidente Sylvie Branty, le 8 mars dernier.

ambulot-428x60

La matinée était consacrée à des lectures de livres concernant l’égalité filles-garçons à l’école maternelle. Puis, la salle du Bellay fut dédiée à une succession d’interventions pour les droits des femmes, jusque tard dans la soirée. Régine Laprade, après avoir accueilli les participants en chansons, accompagnée par le musicien Serge, faisait un historique très complet de la condition féminine, de la culture chrétienne à la culture islamique, du mythe de la virginité à celui du sexe masculin et de l’éternelle jeunesse. Elle évoquait l’évolution des pensées et des pratiques à travers les différentes époques, de 1545 à la Révolution, Jules Ferry, le droit de vote, Simone Veil et le droit à l’avortement, mai 68, Gisèle Halimi … Un constat était finalement posé sur les inégalités sociales, salariales, culturelles et domestiques, et les violences faites aux femmes, persistant encore dans notre société d’aujourd’hui en plein bouleversement.

Ce fut au tour de Renée Nicolas de compléter ce large tour d’horizon par le portrait de la quercynoise Olympe de Gouges sous la Révolution, qui d’articles politiques en manifestes, pièces de théâtre contre l’esclavage, et milliers de tracts, rédigea la Déclaration des Droits de la Femme et de la Citoyenne en 1791. Lorsqu’elle finit par rejoindre les Girondins sous la Terreur, son engagement lui valut l’échafaud ! Puis, ce fut au tour de la jeune Emma, 17 ans, parée de très belles tenues, élégantes et variées, de souffler un vent de jeunesse et de légèreté, avec un défilé de mode bien agréable. Place à la danse ensuite : la Zu’Dance Party donnait une séance de Tonic Ball, puis une démonstration endiablée de zumba, avec une vingtaine de stagiaires dynamiques et motivées. La journée se terminait par une intervention de Monique Boudou, responsable du club « Danse le monde » à Cressensac. Elle pointait du doigt les bienfaits de la danse orientale pour celles qui sont complexées et /ou victimes de violence, lesquels contribuent à donner une autre image de son corps et à restaurer l’estime de soi. Une démonstration de danse du ventre par une douzaine d’adhérentes en costumes orientaux de voiles et de paillettes, clôturait cette journée tout en exotisme et beauté.

article

> La FEP46, en collaboration avec le lycée Louis Vicat, organise une conférence sur le harcèlement scolaire le mardi 14 mars, à partir de 20 h, salle du Bellay, en présence de Dominique Nguyen Duc Long, proviseur au lycée Jacques Prévert à Longjumeau. Entrée libre.

300x38

1ff9a5f8300f270ab327871e79b7a46e

Récemment Publié

»

Lot – Coronavirus : Les chiffres de ce 21 septembre

Dernier bulletin de l’ARS.  Dans son bulletin récapitulatif ...

»

Cahors : Le point sur les travaux de la cathédrale Saint-Etienne

Nouvelle étape. Les travaux de la partie sommitale de la tour ...

»

Rencontres culturelles de Cauvaldor : Ils ont exploré le champ des possibles !

Riche 2ème édition. Cauvaldor a organisé la deuxième édition ...

»

Cahors : Zoom sur la Clinique du Quercy

Elle regroupe 3 établissements. La Clinique du Quercy, qui ...

»

Vendanges, hôtel 4*, restaurant… Château Chambert en plein boom !

Le Domaine, situé à Floressas, est en pleine ...

»

Disparition inquiétante : Appel à témoins lancé pour retrouver une adolescente

Elle n’a pas rejoint son établissement scolaire. La gendarmerie du ...

»

Figeac : Huguette Tiegna engage le débat citoyen

La députée du Lot a tenu une réunion publique. Huguette Tiegna, ...

»

Les pompiers du Lot forment les élus à la gestion de crise

C’est la première fois que ce type de formation est ...

»

Lot : « Enedis participe toujours à l’économie locale »

Entretien avec Olivier Lasfargues, directeur territorial ...