background img

Nouvel article

801 Views

Sibelle, le fantasme danois et la fontaine de Nuzéjouls 


Chaque samedi, l’actualité lotoise vue par Philippe Mellet et surtout par ses chats. 

Il n’est nul besoin de partir pour ressentir une certaine difficulté, voire une difficulté certaine, à effectuer sa rentrée. Avec ma fidèle protégée, nous n’avons pas quitté le Lot cet été. Naïvement, nous pensions nous reposer, flâner, bref, profiter quand même pleinement de nos vacances. Les canicules à répétition et la sécheresse persistante en ont voulu autrement. Nous revoilà au boulot (enfin, surtout moi, parce que Sibelle…) comme nous nous étions quittés il y a un mois : « crevés ».  

A l’instar de nombreux touristes que nous avons quand même croisés (car il fallut bien certains jours s’aventurer hors de notre pré carré, sur les hauteurs du village), le thermomètre qui a flirté longtemps avec les 40 degrés et parfois les a dépassés nous a contraints à faire face, c’est-à-dire à se lever dès potron-minet pour rafraîchir la maison, à concentrer nos obligations et activités physiques avant midi (courses, promenades) avant de plonger dans une sorte de torpeur, cloués par la chaleur. Alors nous fermions les volets, nous passions de la télé à la lecture, du canapé du salon au sofa de mon humble bureau-bibliothèque, et s’il fallait sortir, nous choisissions évidemment les ruelles gagnées par l’ombre, les magasins climatisés, les chemins bordés d’arbres, les intérieurs de bâtiments protégés par des murs épais en pierre d’ici… Et ce n’est que fort tard, la nuit tombée, que l’on put parfois paresser sur le bolet. Mais alors, un autre danger nous guettait. En tout cas ma pomme, car Sibelle ne fut jamais inquiétée par ces piquants personnages : cet été, les moustiques aussi avaient choisi de séjourner dans le Quercy.  

On retiendra pourtant que sur un point, l’actualité locale se révéla rafraîchissante : l’omniprésence du Danemark. Non sans d’abord relever ce pied de nez : c’est à Cahors fin juillet que fut signée la seule victoire française du Tour de France 2022, parti justement du Danemark, et remporté in fine sur les Champs-Elysées… par un Danois. Alors, c’est avec fierté mais respect pour nos hôtes que nous sommes allés mercredi, à Cahors, avec ma tigresse, écouter les cuivres de la Garde Royale venus de Copenhague qui se sont produits sur le parvis de la mairie. Sibelle a été très impressionnée par l’uniforme impeccable de ces musiciens pas comme les autres. Je vous confesse que j’avais préféré faire le déplacement en fin de matinée, plutôt que de me faufiler l’après-midi au musée où cette même garde était au rendez-vous pour la visite de la reine Margrethe II dont les œuvres dédiées à Tolkien sont exposées à l’occasion de la réouverture de l’établissement. En ces circonstances particulières où le protocole est sévère, j’aurais eu trop peur que ma féline fasse sa maline. Qu’elle s’essaie à je ne sais quelle révérence irrévérencieuse, par exemple, se plantant au beau milieu de la cour pendant les discours ou de la salle où les dessins de Sa Majesté sont installés… 

Sur ce, je tombe sur cet article publié le même jour dans L’Opinion : « Le Danemark, pays à fantasmes des politiques français. Les uns admirent ses relations sociales et son sens de l’équilibre, les autres sa politique migratoire musclée. Les plus raisonnables savent qu’il y a des limites à l’exportation d’un modèle… » Et on lit encore : « Il y a quelque chose de merveilleux au royaume du Danemark : chacun peut y trouver ce qu’il cherche. Pour les uns, une manière de concilier libéralisme et protection sociale, un modèle politique, un exemple écologique. Pour les autres, un traitement de l’immigration et de l’intégration. Au commencement, l’auberge danoise séduit les amateurs d’harmonie, en quête d’équilibre et de consensus. »

On apprend aussi que la ministre Marlène Schiappa y a passé ses vacances. Et elle est ravie:« Tous les déplacements peuvent se faire à vélo grâce à de vraies pistes cyclables, les Danois quittent tôt leur travail pour s’occuper de leurs enfants, et ils ont de nombreux loisirs nautiques, du kayak à la baignade en passant par le paddle. Les études supérieures sont gratuites. Dans cette société de confiance très sécurisée, peu de vols à l’arraché… » a ainsi confié Madame Schiappa à nos confrères de L’Opinion. 

De là à penser que les élus lotois ont profité cette semaine de l’occasion pour solliciter auprès de la reine (et châtelaine de Cayx) quelques conseils, il n’y a qu’un pas. Après tout, si elle ne dirige pas le gouvernement, Sa Majesté est quand même bien placée pour connaître quelques recettes qui font de son royaume un modèle envié. Alors que le premier semestre 2022 fut électoralement très éprouvant pour une bonne part de nos édiles, qui n’ont pas toujours misé sur le bon cheval lors de la course des législatives, il y a là peut- être moyen de rebondir ? Voire.

Sur ce, nous allons rejoindre avec Sibelle notre station thermale préférée. C’est à Nuzéjouls, où la belle fontaine qu’alimente une source quasi-miraculeuse a coulé généreusement durant tout l’été. Son eau fraîche fait des envieux et des heureux. L’autre jour, assis près du bassin, nous avons assisté à l’impressionnant défilé des habitants qui viennent s’y alimenter et remplissent bidons et bonbonnes. On ne sait pas d’où elle vient, mais elle fait du bien, l’eau de Nuzéjouls. Et ce n’est pas une fable (de la fontaine). 

Récemment Publié

»

Département du Lot : Un bouclier social pour les familles et la ligne POLT au programme

Séance de l’assemblée départementale ce 3 octobre.  Ce 3 ...

»

Coupe du monde de football 2022 : La mairie de Cahors s’associe à de nombreuses autres villes de France 

Pas d’écran géant, ni de fan zones au programme.  La Ville de ...

»

Gourdon : Réunion publique sur l’aménagement d’un carrefour giratoire (RD 673/RD 12)

Elle aura lieu le 11 octobre, à 19 h 30, salle des ...

»

Dégustation croisée : Un éventail de couleurs, de saveurs et de voix au Château de Mercuès

Soirée le 28 octobre, à 19 h 30, en partenariat avec le festival de ...

»

Cahors : Le point sur les services de pneumologie et d’oncologie de l’hôpital

Précisions avec le Dr Thierry Debreux.  Il y avait eu une fake news ...

»

Cahors : Fil d’Ohm devient une coopérative et lance son 1er parc photovoltaïque à Cieurac

L’initiative est soutenue par la FDEL – Territoire ...

»

Cahors : « La Little Jam » s’installe ce jeudi 6 octobre au V & B 

Start à 19 h. 7ème édition de «La Little Jam », désormais ...

»

Espère : « Générations et Aides », service d’aide à la personne, vient de se lancer 

L’entreprise rayonne sur plus de 60 communes.  « Générations ...

»

Figeac : Une journée dédiée aux Troubles du Neuro-Développement 

Plus de 70 professionnels de l’enfance étaient présents.  Ce ...

Menu Medialot