background img

Nouvel article

598 Views

Sibelle et ce drôle d’été pas très drôle


Chaque samedi, l’actualité lotoise vue par Philippe Mellet et surtout par ses chats.

On s’attendait à un drôle d’été, et de fait, ce ne fut pas toujours un été très drôle. Et encore, je ne fais pas allusion ici à notre mésaventure d’hier après-midi, quand notre chère protégée féline nous a vus, stupéfaite, rentrer de Cahors en taxi alors que nous avions quitté le village deux heures plus tôt dans notre vénérable monospace rouge vif. Mais une fois en centre-ville, un voyant STOP d’un rouge aussi éclatant que celui de la carrosserie est apparu. Vingt minutes plus tard, le garagiste que nous avons sollicité nous assurait pouvoir réparer la panne en début de semaine, mais qu’en attendant, l’auto devait être immobilisée. Le risque que la direction se bloque à tout moment n’étant pas à écarter. Bref, le mois d’août s’achève sur une perspective assez peu réjouissante de devoir régler une facture qui pourrait dépasser le billet de 1000 euros (ou les deux billets de 500 si vous préférez, car en ce qui me concerne, si je devine qu’il n’existe pas de coupure de 1000, de toute façon, je n’ai jamais vu la couleur d’une coupure de 500…). Pas toujours drôle, donc, cet été. Et vous savez pourquoi.

On conservera en effet de ce millésime 2021 le souvenir d’une météo longtemps erratique pour ne pas dire automnale, les aléas d’une nouvelle vague de l’épidémie en raison du variant Delta (je passe sous silence les revendications de Sibelle qui a exigé en vain du vétérinaire qu’un QR Code orne son carnet de vaccination), les événements tragiques de Kaboul, la fin de match en forme de chaos lors du choc de L1 Nice-Marseille, les incendies dans le massif de l’Estérel (et en Grèce, en Turquie ou encore en Algérie)… Liste non exhaustive. Un été pas très drôle.

Mais il y eut cependant, et heureusement des moments moins mortifères. Je pense et Sibelle aussi aux succès des équipes de volley et de hand aux jeux olympiques, à l’annonce de la panthéonisation de Joséphine Baker, au retour des spectacles et d’une grande partie des festivals, et évidemment, pour les plus chanceux, aux simples plaisirs de l’apéro du soir au camping, des balades sur la plage ou sur les chemins de Saint-Jacques ou d’ailleurs, aux siestes sous les platanes. Liste, là encore, loin d’être exhaustive.

Côté lotois, attendons si vous êtes d’accord la vraie rentrée (la semaine prochaine donc) pour observer à la loupe l’actualité politique et économique. Et bien sûr scolaire, et bien sûr sanitaire. Moi, avec ma tigresse domestique, je retiens quelques belles virées nous ayant permis de découvrir ou redécouvrir le charme de notre département. Avant que ce satané voyant rouge vif n’apparaisse sur le tableau de bord ! Ainsi, au retour d’une escapade à Figeac, longeant la vallée du Célé, nous avons apprécié tout spécialement l’agitation rafraîchissante (ce n’est pas contradictoire) d’un soir de marché à Marcilhac. Ou encore lors d’un énième pèlerinage à Albas (car c’est l’un de nos spots préférés du Lot, selon la formule du comité départemental du tourisme qui est très branché), l’infinie noblesse et beauté du jardin toscan qui surplombe la rivière. Et enfin, je ne vous dirai pas où mais croyez-moi sur parole, quel petit bonheur nous enveloppe quand on déguste une terrine de foie gras mi-cuit sous la tonnelle…

Comme disait Maurice Faure, dans le Lot, « nous sommes pauvres, mais nous sommes beaux ». Sans connaître le grand homme, c’est grosso modo ce que m’ont confié quelques touristes ayant séjourné ici cet été. Et en plus, la météo parfois grisâtre ne les a pas rebutés. « Quand on marche un peu, on oublie que le thermomètre a du mal à dépasser les 20 degrés… On regarde les vignes, on regarde les villages accrochés aux falaises ou campés sur le causse, et c’est un spectacle en soi. Dépaysant. Reposant. » Que leur joie demeure. Et la nôtre avec.

Visuel @DR

Récemment Publié

»

Cahors Rugby chute à domicile face à Castelnaudary

2ème défaite pour les Ciel et Blanc. Ce samedi 18 septembre, ...

»

Cahors-Figeac : 570 manifestants contre le pass sanitaire ce 18 septembre

Mobilisation en berne. Ce 18 septembre, pour le 10ème samedi de ...

»

« Danse avec les stars » : Bilal Hassani et Jordan Mouillerac ont impressionné pour le retour de l’émission

Entretien avec le danseur originaire de Cahors. Tous les ...

»

Figeac : Les artisans ont fait leur show

Ils sont présents à la Foire Exposition. Le 17 septembre dernier ...

»

Lot – Coronavirus : Le point sur la situation sanitaire

Les derniers chiffres du 17 septembre. Dans son bulletin ...

»

Cahors : Tout est maintenu pour le festival de danse Traces Contemporaines !

Repli au Palais des Sports ce samedi après-midi.  Le festival de ...

»

La reprise est bel et bien lancée pour Pradines Badminton

Les joueurs, petits et grands, sont au rendez-vous. C’est ...

»

Saint-Pierre-Lafeuille : Place à la finale du championnat de France Cross-Country ce dimanche 

Grand spectacle à l’horizon. Ce dimanche 19 septembre, le ...

»

La pétanque Marnhacoise toujours en lice en coupe du Lot

Le club est en forme.  L’équipe senior de la pétanque ...