background img

Nouvel article

911 Views

Sibelle dégaine ses RIC 


Chaque samedi, l’actualité lotoise vue par Philippe Mellet et surtout par ses chats. 

Les finances de Cahors et de son agglo passées au crible sans ménagement par la Chambre régionale des comptes, la suite du mouvement des Gilets Jaunes, une enveloppe supplémentaire de 6,6 millions pour le Département grâce à une péréquation plus juste en faveur des collectivités rurales, un incroyable incident de chasse à Vers où une balle a traversé une voiture heureusement sans blesser personne… Il y avait de quoi faire cette semaine pour ma chère Sibelle. L’actualité locale a déjà été plus maigre. Mais non. Rien ne l’inspirait. J’étais inquiet. Et soudain ma tigresse domestique est sortie de son long silence. « Puisque tout le monde en parle, je ne vais pas m’en priver non plus. Je vais te dire quelles questions sont à poser d’urgence pour les RIC à venir… »

Pour ceux qui n’ont pas allumé la télé ces derniers jours, ni lu les journaux ou surfé sur le Net, les RIC, ce sont ces Référendums d’Initiative Citoyenne que certains Gilets Jaunes, rejoints par des élus de divers horizons, aimeraient instaurer en France. Sur tous sujets ou presque. Une aubaine pour certains démagogues professionnels et des utopistes comme ma belle féline. « Il faut poser des questions de fond » a ainsi décrété Sibelle. J’ai donc demandé lesquelles. Je n’ai pas été déçu. « Je pense que trois RIC sont à organiser prioritairement » a distillé ma protégée. « Oui ou non faut-il instaurer un RMAAC, c’est-à-dire un Revenu Minimum d’Activité pour les Animaux de Compagnie ? Oui ou non faut-il permettre le remboursement par la sécurité sociale des soins et traitements vétérinaires ? Oui ou non doit-on encourager l’élection de conseils municipaux composés à parité de citoyens humains et d’êtres vivants dotés de sensibilité tels que chats, chiens et autres animaux présents en nombre sur un territoire donné ? » Bien que la seconde idée soulagerait mon portefeuille, que la troisième me semble farfelue, je me suis contenté de répondre à la première suggestion. « Avant de parler de revenu minimum d’activité, faudrait-il que tu aies une activité minimale… » J’avoue, j’avais ainsi franchi le Rubicon. Cela fait maintenant trois heures montre en main que Sibelle boude, roulée en boule sur la couette de mon lit. Du coup, j’ai été privé de sieste. 

Dernier sprint avant Noël… Dans une grande surface de Cahors, nous avons eu la bonne surprise de dégoter une spécialité des Ardennes, où nous avons vécu 30 ans avant de nous établir dans le Quercy. Elle figurera donc au menu du réveillon. Il s’agit de boudins blancs de Rethel (qui bénéficient d’une IGP). Le secret de fabrication est transmis de génération en génération et les ingrédients sont invariables : viande blanche de porc, lait, œufs frais, sel, poivre gris et blanc, échalotes. Surtout pas de mie de pain. On peut y ajouter quelques grammes de truffe lotoise. Mais ce n’est plus alors du boudin de Rethel. De même que n’était pas vraiment conforme un boudin blanc produit dans une ferme que j’eus la chance de goûter dans les années 80. Le paysan ajoutait avant cuisson quelques centilitres de gnôle. Le parfum et la saveur du boudin étaient magnifiés. « Le petit Jésus en culotte de velours » aurait dit mon cher papa. C’est sur cette confidence que je vous souhaite de belles fêtes de fin d’année. Prenez quelques forces, amusez-vous, parce que tout indique déjà que 2019 ne sera pas de tout repos. Rendez-vous le 4 janvier ! 

article

Récemment Publié

»

Ecomusée de Cuzals : L’artisanat rural à l’honneur

Journée d’animations le 8 août. L’écomusée de Cuzals ...

»

Cressensac-Sarrazac : Marché gourmand à l’Hôpital Saint-Jean

Il aura lieu le 14 août. Samedi 14 août, à partir de 18 h, la ...

»

Lauzès : 1ère édition du festival « Sortie de route » les 13, 14 et 15 août

Riche programme. « Prendre un virage à toute allure ».  ...

»

Accident à Figeac

Choc sur la RD 822. Ce 1er août, peu après 6h45, les gendarmes de ...

»

Petits et grands en visite au château des Doyens à Carennac !

Parcours de visite en famille. Le château des Doyens, animé par ...

»

Cahors : Le chèque solidaire de la Table Ronde à Hôpital Sourire

Joli geste du club actions. Ce vendredi 30 juillet, à La ...

»

ClassiCahors : Le festival va se clôturer en beauté

Le public a répondu présent pour l’édition 2021 avec encore ...

»

Saint-Martin-Labouval : Deux expositions à découvrir à La Salle rouge

Marie-Claude Véry et Laure Gallet présentent leurs univers ...

»

Cauvaldor : « Jouons avec les patrimoines ! » à Prudhomat et Creysse

Projet commun à destination de tous les Accueils de Loisirs Sans ...