background img

Nouvel article

2325 Views

Sibelle a déjà trouvé le slogan du maire de Cahors pour les sénatoriales


Chaque samedi, l’actualité lotoise vue par Philippe Mellet et surtout par ses chats. 

Lundi._ Albas décroche une étoile au Guide Vert Michelin. Créé en 1928, en complément du Guide Rouge dédié à la gastronomie et à l’hôtellerie, le Guide Vert (qui se décline en éditions régionales) met en avant le patrimoine naturel et culturel. Pour être précis, un site 3 étoiles « vaut le voyage », un 2 étoiles « mérite un détour » et un « une étoile » est « intéressant ». Ma protégée qui adore le jardin toscan aménagé il y a quelques années estime la distinction méritée. Elle note au passage que le village n’avait pas attendu les inspecteurs du bibendum pour s’octroyer son propre surnom : « Albas la jolie ». On n’est jamais mieux servi… Sur ce, je raconte à Sibelle qu’étudiant en fac d’histoire, j’avais été stupéfié quand un de nos profs nous avait lancé un jour, alors qu’il projetait des photos de monuments de la Renaissance italienne : « Le mieux c’est d’aller sur place. A défaut, lisez le Guide Vert… » Nous étions avec mes condisciples habitués à des références bibliographiques plus nobles. Mais plus de trois décennies plus tard, je mesure à quel point il avait raison. D’autant qu’en fin de volume, l’ouvrage contient des définitions très bien ciselées en terme d’histoire de l’art. Plus récemment, lors d’un voyage à Rome, je découvris cette phrase dans l’édition consacrée à la capitale de l’Italie : « Vous pouvez pénétrer dans n’importe quelle église, à Rome, chacune possède des trésors… » Et c’est exact. A Albas, néanmoins, on modifiera la citation. Depuis la rive opposée, depuis les hauteurs du village ou les berges du Lot, ou encore depuis les vignes qui dominent l’ensemble, « d’où qu’on l’observe, Albas est une carte postale ». Il suffit ensuite de trouver un timbre. « Tu crois que notre village, au nom par ailleurs si porteur d’espoir, décrochera un jour une étoile ? » s’interroge enfin Sibelle. Mais serait-ce une bonne idée ? Nos ruelles sont si calmes. Quelques rires d’enfants de retour de l’école, c’est bien. Des grappes de touristes curieux et bruyants qui perturbent nos siestes, c’est autre chose. 

Mardi._ Nous regardons avec Sibelle « Vivant », le nouveau film de Yann Arthus-Bertrand qui a mis en valeur l’extraordinaire travail de dizaines de vidéastes avertis, spécialisés dans l’observation des insectes ou du plancton comme celle des ours, des cétacés ou des oiseaux les plus rares. Le réalisateur note en voix off que certaines espèces que l’on pensait disparues ont effectué leur retour en France. Mais pollution et réchauffement climatique n’ont pas fini toutefois de menacer cette incroyable richesse, ces milliers de formes de vie aussi élaborées que fragiles. « Les images sont d’une beauté magique » glisse ma protégée, qui rentre parfois bouleversée de sa promenade quotidienne dans le petit maquis qui domine le vieux village, après avoir croisé un écureuil, un phasme ou un hérisson. Voire une orchidée sauvage, car le végétal participe de cet équilibre aussi subtil que précaire. Plus machinalement que bêtement, si je puis dire, je la taquine de temps à autre : « Tu ne me ramènes pas le cadavre d’un rongeur aujourd’hui ? » Alors Sibelle me répond invariablement : « Non, mais si tu regardes bien, j’ai des étoiles dans les yeux… » 

Mercredi._ Sans surprise, Jean-Marc Vayssouze-Faure annonce sa candidature aux sénatoriales. Maire de Cahors, président du Grand Cahors et dirigeant de l’Association des maires et élus du Lot, son profil semble impeccable. Autant viser la députation paraît délicat face à un Aurélien Pradié désormais plus qu’enraciné, autant un fauteuil au Palais du Luxembourg via le seul suffrage des grands électeurs qu’il côtoie à longueur de temps est évidemment dans ses cordes. Quant au paysage politique national ou départemental, ce socialiste tendance Delga l’appréhende avec prudence mais confiance. Il n’a pas eu, par exemple, à trop se mouiller en juin 2022 dans la triangulaire qui a déchiré la gauche dans l’autre circonscription… Quant au devenir de la ville et de l’intercommunalité, il est en de bonnes mains… Que l’intéressé passe au premier plan ou pas, le « recrutement » de l’ancien préfet Jean-Luc Marx est un gage de continuité et de sérieux. Reste à savoir quels seront les autres candidats à l’automne prochain. Le maire de Martel Raphaël Daubet y songe. Il a tissé sa toile, lui aussi. Et la sortante Angèle Préville ? Bref, des questions demeurent. Sibelle, pour l’heure, se demande qui aura le courage de reprendre comme slogan de campagne la célèbre formule de l’immense Maurice Faure : « Nous sommes pauvres, mais nous sommes beaux… » 

Jeudi._ Tina Turner rejoint les étoiles. L’immense star américaine résidait régulièrement près de Nice. Elle avait un ami à Cahors, rencontré lors d’une soirée de prestige de la maison Cartier, Alain-Dominique Perrin. C’est ainsi qu’elle découvrit à son invitation la beauté de Lagrézette, son château comme ses cuvées les plus prestigieuses. Tina Turner fut même admise au sein de la confrérie des vins de Cahors. Ce n’est pas forcément la ligne de son CV hors normes qui apparaît en premier mais vu d’ici, du Quercy, c’est plus qu’une légion d’honneur. « Une déclaration d’amour réciproque que l’on n’oubliera jamais» résume joliment Sibelle. Adieu et encore merci, Madame ! 

Vendredi._ Ex-championne elle-même, consultante à la télé, la patronne du Tour de France féminin Marion Rousse vient d’effectuer une visite éclair à Cahors où elle a signé une convention. Le 26 juillet, le peloton partira de la préfecture du Lot pour rejoindre Rodez, cela sera la plus grande étape de l’édition 2023 avec 177 km au programme. Le hasard du calendrier fait bien les choses. Dans la foulée (ou dans la roue plutôt) de cette journée de travail, ce samedi, sont proposées de nombreuses animations sur le thème du vélo dans la ville (démonstrations, expositions, conférences, randos thématiques…). Sibelle ne peut s’empêcher une ultime provocation : « Et tu crois qu’à l’avenir, on pourra imaginer une étape contre-la-montre sur le parcours de la future voie verte reliant Cahors à Capdenac ? » Chut. Pas de sujet qui fâche. 

Visuel DR

Récemment Publié

»

Volley-ball : Une belle médaille de bronze pour la sélection lotoise en coupe de France féminine UFOLEP

« Les Louves du Quercy » n’ont rien lâché.  Le week-end ...

»

Cahors : La Halle en fête le 1er juin pour « Les Rencontres à Table » 

Echanges avec les éleveurs et les bouchers, dégustation, et concert ...

»

Cahors : Ciné-rencontre « Resilient Man » ce jeudi au Grand Palais 

Séance ce 23 mai, à 18 h 30, en présence du réalisateur.  Dans ...

»

Purple Campus Cahors : Matinée portes ouvertes ce samedi et Job Dating le 30 mai 

2 évènements pour le pôle formation de la rue ...

»

Figeac : Répétition publique en plein air de l’orchestre de chambre Camérata ce vendredi

Elle se déroulera ce 24 mai place de la Raison. La temps ...

»

Saint-Céré : Une cérémonie du 8 mai empreinte d’émotion

Retour sur cette journée mémorielle.  Afin de fêter le ...

»

Du Quercy Blanc aux JO de Paris : L’incroyable défi de Laurent Martina au départ du « Marathon Pour Tous »

Il va participer aux 10 km.  Laurent Martina, conseiller municipal ...

»

Journée « saucisse musicale » ce 25 mai à Loupiac

Pétanque, repas et concert sont au menu.  L’association Minja ...

»

Le Grand Cahors et la Ville de Cahors renforcent leur engagement pour la voirie

Le point sur les chantiers à venir.  Les deux collectivités ...

Menu Medialot