Nouvel article

2075 Views

Saint-Pantaléon : Un acte de vandalisme qui pose question


article

Un panneau a été criblé de balles.

Emilie et Laurent Vanet, qui dirigent le centre équestre de Lartigue à Saint-Pantaléon, ont été surpris la semaine dernière en découvrant, sur la route départementale, le panneau indiquant la traversée de chevaux, criblé de balles. Devant cet acte qui pose de multiples questions, ils ont, via un post Facebook, souhaité faire part de leurs interrogations et en même temps sensibiliser sur le fait qu’un tel acte, si imbécile soit-il, n’est pas si anodin. 

Ils exprimaient leur ressenti en ces termes : « On a tiré sur le panneau signalant aux automobilistes de ralentir pour préserver la sécurité de nos chevaux et cavaliers… Cela fait déjà un petit moment (remarqué la semaine du 11 au 17 mai) et je reste tristement perplexe… Depuis 20 ans nous nous refusons à nous mettre en réserve de chasse afin de conserver de bonnes relations avec les chasseurs du coin qui sont pour la plupart des voisins, amis, parents, frères, oncles ou grands-parents de nos cavaliers. 20 ans que dans l’ensemble malgré quelques incivilités nous arrivons à vivre ensemble dans un respect mutuel de nos activités et pratiques. 20 ans que nous recueillons les chiens de chasseurs perdus ou fatigués, que nous gardons en sécurité avec eau et croquettes en attendant de retrouver leur maître.
Comment faut il prendre cet acte ? simple vandalisme ou message haineux ? Sans faire aucun amalgame ou généralité, j’aimerais que [-] cette histoire soit relayée jusque dans la maison des chasseurs, et que la personne qui a commis cet acte réalise l’impact que cela produit sur nos relations…On a tiré sur l’image d’un cheval sur la petite route devant Lartigue et j’ai perdu un peu de ma candeur ».

Interrogée par Médialot, Emilie Vanet confie : « Nous espérons que c’est un acte isolé, qu’il n’y a pas une volonté de nuire, on essaye de vivre en bonne entente avec les chasseurs. A ce jour nous n’avons pas porté plainte. Cela fait mal au coeur de voir un tel acte. Nous n’avons pas reçu depuis de menaces ou senti d’hostilité mais nous aimerions que le ou les personnes concernées se rendent compte de l’impact que cela a».

Photo @DR

Récemment Publié

»

Fontanes : Des nouvelles de la fête et de la brocante

La crise sanitaire perturbe les manifestations. La fête à ...

»

Centre de loisirs de Catus : 1 cas de Covid-19 avéré

La structure est fermée pour une semaine. La direction de ...

»

Cahors : Antoine de Maximy au Grand Palais pour présenter son film J’irai mourir dans les Carpates

La séance aura lieu le 14 août, à 18 h 30 (les réservations sont ...

»

Frayssinet-le-Gélat : Un mystérieux porte-cierges en bronze découvert dans le cimetière

La gendarmerie du Lot lance un appel pour identifier l’objet ...

»

Flaugnac : 14ème édition du marché à la ferme au Domaine de Cauquelle

Elle est programmée le 11 août. La famille Sirejol organise un ...

»

Cahors : Les Docks vont fêter leurs 20 ans !

Riche programme du 26 septembre au 3 octobre. Les Docks de Cahors ...

»

La nouvelle maire de Lalbenque accueillie au centre d’incendie et de secours

Visite en compagnie de Serge Rigal, président du CASDIS. Dans le ...

»

Des Rencontres Cinéma de Gindou différentes

Edition hors les murs (avec tout de même une date à Gindou) en ...

»

Cahors Rugby va monter en puissance

Les entraînements ont repris. Les Ciel et Blanc ont repris ...