background img

Nouvel article

2887 Views

Saint-Laurent-les-Tours : L’Atelier-musée Jean-Lurçat s’exporte à Aubusson


Le Département du Lot a prêté un canevas de grande valeur à la Cité internationale de la tapisserie.

Pour l’exposition « Premières de cordées, broderies d’artistes, aux sources de la Rénovation de la tapisserie », présentée du 17 juin au 23 septembre à la Cité internationale de la tapisserie d’Aubusson, le Département du Lot a prêté un canevas de grande valeur : celui de la tapisserie « Les Hommes bleus » appartenant à l’atelier-musée Jean-Lurçat à Saint-Laurent-les-Tours. Une preuve supplémentaire de la qualité de cette collection.

300x38

Cette œuvre rare a été acquise en 2000 ; elle provient de la collection d’Han Coray, personnalité forte du Zurich artistique des années 20. Tout d’abord enseignant, il fait intervenir des artistes contemporains dans les classes et ouvre ensuite des galeries qui deviendront de véritables pôles artistiques et lieux de rencontre pour les artistes. Collectionneur d’art africain, il présente pour la première fois en Suisse en 1917 une exposition Dada. C’est à cette période qu’il rencontre Jean Lurçat, alors jeune peintre. Il lui commande en 1919 « Les Hommes bleus » pour son mariage avec Dorie Stoop, fille d’un magnat du pétrole. De 3 m x 3 m, probablement exécutée entre 1919 et 1924, elle est dédicacée dans la partie supérieure « Handor » pour Han et Dorie et elle représente trois jeunes hommes au retour de la chasse se détachant sur un fond bleu dégradé. La composition frontale et statique qui rappelle la fresque, le dessin des visages, la richesse des costumes sont très proches des portraits orientaux réalisés par l’artiste et dont certains sont exposés à l’Atelier-musée à Saint-Laurent-les-Tours.

L’exposition d’Aubusson, consacrée aux tapisseries brodées d’artistes entre 1880 et 1950, explore les origines de la rénovation de la tapisserie au XXème siècle et met en avant les femmes restées dans l’ombre des artistes dont elles ont brodé les œuvres.  « Les Hommes bleus » ont ainsi été tissés au petit point par Marthe Hennebert, première épouse de Jean Lurçat.

article

Récemment Publié

»

L’ancien château de Léo Ferré partira aux enchères

Il est situé sur les hauteurs de Saint-Clair, près de ...

»

Rocamadour : « Sexe, arnaque et tartiflette » à Côté Rocher

La comédie est à l’affiche du 2 au 4 octobre. « Sexe, arnaque ...

»

Réduction des déchets : Une volonté commune du Département du Lot et du SYDED

Les actions vont s’amplifier. A l’occasion de ...

»

L’AS Cahors Golf en finale régionale du challenge Max Espiaut

Belle performance. L’Association Sportive Cahors Golf a ...

»

Reprise pour Figeac Handball

Tour d’horizon des catégories. Apres 6 mois d’interruption, ...

»

Cahors Juin Jardins 2020, c’est ce week-end !

Riche programme au menu. L’oeuvre de Stéphanie Bologna, In Vivo, ...

»

Grand Figeac : La nouvelle saison culturelle de l’Astrolabe se dévoile

Elle démarre le samedi 10 octobre à Capdenac-le-Haut. « Le ...

»

Ecole de rugby du canton de Puy-l’Evêque : Un jeu de maillots pour les enfants

Les petits ont reçu leurs tenues de la main des partenaires. Ce ...

»

Cahors : Alain Merlo décoré de la croix d’Officier de la Légion d’Honneur

Le lieutenant-colonel des pompiers du Lot était entouré des siens ...