Nouvel article

350 Views

Saint-Laurent-les-Tours : L’Atelier-musée Jean-Lurçat s’exporte à Aubusson


Le Département du Lot a prêté un canevas de grande valeur à la Cité internationale de la tapisserie.

Pour l’exposition « Premières de cordées, broderies d’artistes, aux sources de la Rénovation de la tapisserie », présentée du 17 juin au 23 septembre à la Cité internationale de la tapisserie d’Aubusson, le Département du Lot a prêté un canevas de grande valeur : celui de la tapisserie « Les Hommes bleus » appartenant à l’atelier-musée Jean-Lurçat à Saint-Laurent-les-Tours. Une preuve supplémentaire de la qualité de cette collection.

300x38

Cette œuvre rare a été acquise en 2000 ; elle provient de la collection d’Han Coray, personnalité forte du Zurich artistique des années 20. Tout d’abord enseignant, il fait intervenir des artistes contemporains dans les classes et ouvre ensuite des galeries qui deviendront de véritables pôles artistiques et lieux de rencontre pour les artistes. Collectionneur d’art africain, il présente pour la première fois en Suisse en 1917 une exposition Dada. C’est à cette période qu’il rencontre Jean Lurçat, alors jeune peintre. Il lui commande en 1919 « Les Hommes bleus » pour son mariage avec Dorie Stoop, fille d’un magnat du pétrole. De 3 m x 3 m, probablement exécutée entre 1919 et 1924, elle est dédicacée dans la partie supérieure « Handor » pour Han et Dorie et elle représente trois jeunes hommes au retour de la chasse se détachant sur un fond bleu dégradé. La composition frontale et statique qui rappelle la fresque, le dessin des visages, la richesse des costumes sont très proches des portraits orientaux réalisés par l’artiste et dont certains sont exposés à l’Atelier-musée à Saint-Laurent-les-Tours.

L’exposition d’Aubusson, consacrée aux tapisseries brodées d’artistes entre 1880 et 1950, explore les origines de la rénovation de la tapisserie au XXème siècle et met en avant les femmes restées dans l’ombre des artistes dont elles ont brodé les œuvres.  « Les Hommes bleus » ont ainsi été tissés au petit point par Marthe Hennebert, première épouse de Jean Lurçat.

article

Récemment Publié

»

Le festival Traces Contemporaines fait déjà chavirer Cahors

Le coup d’envoi a enflammé les allées Fénelon et la Villa ...

»

Figeac : Forum EcoMobilité ce samedi, une initiative inédite en Occitanie

Il se déroulera parking Jean Jaurès, de 15 h à 19 h. Samedi 22 ...

»

Rugby Quercy Lot : Objectif qualification pour les juniors et les cadets A

Les cadets et juniors B jouent aussi ce samedi. Les jeunes de Rugby ...

»

Vallée du Lot : Deux châteaux majeurs restaurés

Serge Rigal a visité les châteaux de Larroque-Toirac et de ...

»

Les Gabiers d’Artimon en escale à Figeac

Deux concerts sont au programme le samedi 29 septembre. Venus de ...

»

Routes départementales : Campagne d’inspection des ponts, du 24 au 28 septembre

La circulation pourra être localement perturbée. Régulièrement, ...

»

Rocamadour : Les Montgolfiades sont de retour les 29 et 30 septembre

Plusieurs animations sont également au programme. Les 29 et 30 ...

»

Cahors Acoustique Vallée : Un concours national pour que des porteurs de projets s’implantent sur le territoire

Il est doté d’une enveloppe globale de 175 000 euros. « Je ...

»

Pradines Lot Basket redémarre les championnats 

Les équipes sont sur le pont. Week-end chargé pour le club lotois ...

Menu Medialot