background img

Nouvel article

3344 Views

Saint-Laurent-les-Tours : L’Atelier-musée Jean-Lurçat s’exporte à Aubusson


Le Département du Lot a prêté un canevas de grande valeur à la Cité internationale de la tapisserie.

Pour l’exposition « Premières de cordées, broderies d’artistes, aux sources de la Rénovation de la tapisserie », présentée du 17 juin au 23 septembre à la Cité internationale de la tapisserie d’Aubusson, le Département du Lot a prêté un canevas de grande valeur : celui de la tapisserie « Les Hommes bleus » appartenant à l’atelier-musée Jean-Lurçat à Saint-Laurent-les-Tours. Une preuve supplémentaire de la qualité de cette collection.

300x38

Cette œuvre rare a été acquise en 2000 ; elle provient de la collection d’Han Coray, personnalité forte du Zurich artistique des années 20. Tout d’abord enseignant, il fait intervenir des artistes contemporains dans les classes et ouvre ensuite des galeries qui deviendront de véritables pôles artistiques et lieux de rencontre pour les artistes. Collectionneur d’art africain, il présente pour la première fois en Suisse en 1917 une exposition Dada. C’est à cette période qu’il rencontre Jean Lurçat, alors jeune peintre. Il lui commande en 1919 « Les Hommes bleus » pour son mariage avec Dorie Stoop, fille d’un magnat du pétrole. De 3 m x 3 m, probablement exécutée entre 1919 et 1924, elle est dédicacée dans la partie supérieure « Handor » pour Han et Dorie et elle représente trois jeunes hommes au retour de la chasse se détachant sur un fond bleu dégradé. La composition frontale et statique qui rappelle la fresque, le dessin des visages, la richesse des costumes sont très proches des portraits orientaux réalisés par l’artiste et dont certains sont exposés à l’Atelier-musée à Saint-Laurent-les-Tours.

L’exposition d’Aubusson, consacrée aux tapisseries brodées d’artistes entre 1880 et 1950, explore les origines de la rénovation de la tapisserie au XXème siècle et met en avant les femmes restées dans l’ombre des artistes dont elles ont brodé les œuvres.  « Les Hommes bleus » ont ainsi été tissés au petit point par Marthe Hennebert, première épouse de Jean Lurçat.

article

Récemment Publié

»

Rugby Quercy Lot : Les juniors l’emportent, et les cadets partagent les points

Les jeunes étaient opposés à leurs homologies de Bon-Encontre. Ce ...

»

Cahors :  Le Forum « Entreprenez en Occitanie : les rencontres dans le Lot », c’est le 3 décembre

Il se déroulera à la CCI du Lot, quai Cavaignac, de 9 h à 15 ...

»

Menaces sur la filière lait : Aurélien Pradié écrit en urgence au directeur général du groupe Danone 

Le député du Lot souhaite le rencontrer. Le 15 novembre dernier, ...

»

Souillac : Le centre d’incendie et de secours change de chef

Traditionnelle cérémonie.  La cérémonie officielle de ...

»

Bach : Visite guidée des Phosphatières du Cloup d’Aural pour les élus communautaires 

Zoom sur le projet de requalification.  Un projet de ...

»

Lot : Travaux à l’horizon sur les routes départementales

Les RD 38 et RD 40, RD 49B, et RD 32 sont concernées.  Plusieurs ...

»

Cahors – Montauban : LFC Courtage, l’accompagnement personnalisé

Prêt à taux zéro prolongé, 3 nouveaux collaborateurs… riche ...

»

Cahors : « Mises à nues », exposition éphémère à Clément Marot

Des photos réalisées par deux lycéennes sur la thématique des ...

»

Sibelle, les truffes, le Black Friday et le député 

Chaque samedi, l’actualité lotoise vue par Philippe Mellet et ...