background img

Nouvel article

921 Views

Saint-Céré – Cahors : L’opération « Bac Noir » se poursuit


Des déambulations ont notamment eu lieu ces 4 et 5 mai.

Depuis le 3 mai, des Terminales (en majorité) bloquent l’accès du lycée Jean Lurçat à Saint-Céré dans le cadre de l’opération « Bac Noir ». « Suite à l’appel du syndicat lycéen UNL, nous nous sommes organisés pour bloquer l’accès à notre établissement, et ce afin de revendiquer, entre autres, l’annulation du Grand Oral pour les terminales et le passage au contrôle continu intégral pour les épreuves de fin d’année. En effet, la réforme ainsi que la crise sanitaire créent d’énormes inégalités entre les élèves et les établissements, tandis que nous souhaitons l’égalité et la prônons solidairement. De plus, les retards sur le programme accumulés par bien des établissements à cause du distanciel mettent les élèves en grande difficulté » a précisé Candice, élève de Terminale.

Ce 5 mai, une déambulation rassemblant près de 150 jeunes a eu lieu dans les rues du centre-ville. Des prises de parole notamment d’élus ont eu lieu place de la République. Dominique Bizat, maire de Saint-Céré, Vincent Labarthe, vice-président du Grand Cahors, Caroline Mey-Fau, conseillère départementale, ont soutenu les jeunes.

« Ils se battent pour faire aboutir leurs revendications, qui sont bien légitimes ! Les inégalités face aux épreuves qui arrivent sont manifestes et vont conduire dans l’impasse ces jeunes qui n’ont pas abordé la moitié de certains programmes. C’est encore dans les territoires ruraux que ça se passe. Cette génération qui en plus connaît la réforme du Bac est particulièrement bouleversée face à l’incertitude. Nous ne pouvons pas laisser tomber notre jeunesse ! » a déclaré Vincent Labarthe. « Il y a une véritable inégalité. La période est vraiment compliquée pour les lycéens, et les étudiants. C’est un bel exemple de mobilisation citoyenne » a précisé Dominique Bizat.

> Ce 4 mai, 80 lycéens de Clément Marot ont défilé sur le boulevard et ont rallié la préfecture avant de revenir devant leur établissement.

> Une manifestation organisée par la CGT 46 pourrait avoir lieu à Cahors ce jeudi 5 mai avec un rassemblement prévu à 14 h 30.

> La FCPE 46, ainsi que la CGT Éduc’action 46 et SUD éducation 46, « apportent un soutien plein et entier au mouvement des lycéens aujourd’hui mobilisés devant leurs établissements contre les inégalités des examens 2021 » et « demandent que les examens cette année soient validés par le contrôle continu et que l’ensemble des personnels en contact avec les élèves et les étudiants aient la possibilité d’être vaccinés en priorité, quel que soit leur âge, dès aujourd’hui. »

Photo FB V.L.

Récemment Publié

»

Cahors Rugby décroche le bonus défensif à Prades 

Les Ciel et Blanc étaient à deux doigts d’une remontada.  Un ...

»

Tennis : Une très bonne entrée en matière pour les équipes cadurciennes en coupe Thénégal !

Les équipes 1 du TC Cahors étaient sur le pont.  Ce dernier ...

»

Cahors-Figeac : 420 manifestants dans les rues contre le pass sanitaire

La mobilisation est en baisse.  Ce samedi 25 septembre, 160 ...

»

Les pompiers du Lot ont un nouveau chef

Le colonel hors classe Bernard Tachet des Combes passe le relais au ...

»

Cahors : L’Amazonie, poumon de la planète à préserver

Conférence-débat le 1er octobre.  Dans le cadre de son 60ème ...

»

Pour le député Pradié, un parti pour rester 

Où il est question du #Lot et des #Lotois sur les réseaux ...

»

Rugby : Castelnau-Montratier sur le pont à la maison 

Réception de Sidobre XV ce dimanche au stade Claude Batut.  Lors ...

»

Festival pour le festival le Lot en Meule Bleue avant la clôture à Saint-Cirq-Lapopie

Joli menu également ce dimanche 26 septembre.  Les meules bleues ...

»

Rugby : Le GSF en déplacement à Riom 

1er match de championnat pour les Rouge et Noir. Les choses ...