background img

Nouvel article

1172 Views

Réunion de la cellule de crise agricole Covid-19


Une rencontre avec la filière viticole a également eu lieu.

La profession agricole a réuni ce jeudi 11 juin 2020, à la maison de l’agriculture à Cahors, la cellule de crise agricole pour établir un premier état des lieux des conséquences de la crise sanitaire sur les différentes filières de production. Toutes les organisations agricoles lotoises y participaient ainsi que le préfet du Lot, la direction des finances publiques, la direction du travail et de l’emploi, le Conseil régional et le Conseil départemental.

Il apparaît que les différentes productions sont touchées de façon très diverse par la crise sanitaire. Certaines ne sont que légèrement impactées tandis que d’autres se retrouvent dans des situations économiques assez graves. Parmi celles-ci, les produits festifs de qualité accusent la plus forte baisse des ventes, les vins, le foie gras, le fromage rocamadour, l’horticulture… L’Etat et les collectivités territoriales sont conscients de ces problèmes et ont déjà engagé chacun à leur niveau plusieurs plans de soutien afin d’apporter les premières aides d’urgence aux entreprises sur le plan financier et social. Le président du CAL, Alain Lafragette, et celui de la Chambre d’agriculture, Christophe Canal, s’en félicitent mais soulignent la nécessité d’abonder ces aides dans le temps, tout en les adaptant au mieux aux exigences de chaque filière.

Le préfet du Lot a tenu à remercier tous les professionnels du secteur, agriculteurs comme salariés, pour leur mobilisation exemplaire afin de continuer à alimenter nos concitoyens malgré les difficultés. Il note que les Français en sont reconnaissants et ne parlent plus d’agribashing comme avant la crise, point positif sur lequel il faudra capitaliser.

> Rencontre avec la filière viticole

Après la tenue de cette réunion, la profession a invité le préfet à aller rencontrer deux vignerons pour se rendre compte des graves difficultés de ce secteur d’activité, certainement aujourd’hui le plus touché. Il s’est successivement rendu au château Vincens, vigneron indépendant à Luzech puis chez Serge Bouyssou, viticulteur coopérateur à Albas, pour échanger en direct. Après deux années de gel en 2017 puis 2019 avec des récoltes très sinistrées, puis l’effondrement des exportations vers les Etats-Unis et l’Asie, et maintenant la chute des ventes en France et en Europe, les vignerons lotois doivent faire face à des difficultés économiques majeures.

article

Les responsables viticoles ont défendu l’idée d’un plan stratégique global national pour assurer la survie de cette production emblématique de la France, à l’image de l’aéronautique ou de l’automobile.  En marge de cette visite, la Chambre d’agriculture et les deux syndicats des vins de Cahors et des Côtes du Lot ont signé un partenariat pour la constitution d’un service viticole départemental. Cette démarche vise à renforcer la coordination technique des actions engagées en faveur de la filière viticole Lotoise qui nécessite une dynamique renforcée pour préparer l’avenir.

Récemment Publié

»

Rugby : Souillac l’emporte à Gramat

Belle opération. Les Sangliers l’ont emporté sur le terrain de ...

»

Rugby : Coup double pour le GSF à Saint-Cernin

Les deux équipes ont gagné sur le plateau. Les Rouge et Noir ont ...

»

La formation des jeunes badistes a repris

Elle s’est déroulée au Montat. Ce samedi 19 septembre, 19 ...

»

Rugby : Le COC en grande forme

Les Castelnaudais ont gagné face à L’Union avec le bonus ...

»

Football : Le FCBB se qualifie pour le 4ème tour de la coupe de France

Victoire avec la manière. Opposés à l’équipe de la ...

»

Cahors Rugby ramène le bonus défensif de Gruissan

Les Ciel et Blanc n’ont rien lâché. Après la cruelle défaite ...

»

Labastide-Marnhac : Belle affluence au château

Succès pour les journées du patrimoine. Tout au long de la ...

»

Cauvaldor soutient la semaine du développement durable en organisant la tournée Cinécyclo

Elle se déroule du 22 au 30 septembre. A l’occasion de  la ...

»

Grand Cahors : Il reste quelques places à l’école multisports UFOLEP

Les jeunes peuvent découvrir plusieurs disciplines. L’école ...