background img

Nouvel article

1348 Views

Reprise des formations chez les pompiers du Lot


article

La première a eu lieu à Gramat.

18 stagiaires (répartis en sous-groupes) ont participé du 11 au 14 mai à une formation Feux de Forêt (FDF1 et FDF2) à Gramat. Il s’agit de la première formation programmée par les pompiers du Lot depuis le début du confinement avec celle d’équipier VSAV se déroulant simultanément à Luzech.

En effet, malgré le confinement, le service formation des pompiers du Lot, essentiellement à distance, a maintenu son activité et redoublé d’effort afin de déplacer et proposer des solutions pour maintenir les personnels opérationnels à jour de leurs formations. Aucune suppression de formation n’a été opérée, seulement des reports. En effet, le service s’est attaché, lorsque les places disponibles au second semestre étaient insuffisantes, à mettre en place des sessions de formation supplémentaires.  Suite au protocole national de déconfinement, les pompiers du Lot sont à nouveau en mesure d’effectuer leur formation, indispensable à l’exercice de leurs missions de secours.

Ce redémarrage, n’est pas aisé, il s’accompagne de mesures de prévention strictes. Au-delà de la veille sanitaire constante du Service de Santé et de Secours Médical (SSSM), les stagiaires, formateurs, aide-formateurs doivent être vigilants à toute apparition de signes cliniques de la maladie, avant, pendant et après la formation et en informer le service de santé. Le SSSM et le Service Qualité de Vie en Service (SQVS) interviennent au début et pendant la formation afin de sensibiliser, expliquer et mettre en place les mesures barrières et d’expliciter l’utilisation des équipements de protection individuelle. Le service de santé met à disposition des stagiaires masques chirurgicaux et solution hydroalcoolique durant toute la période du stage. Parmi les nombreuses dispositions sanitaires, la distanciation physique est l’une des priorités. Pour ce faire l’ensemble des stagiaires en formation feu de forêt ont été répartis, pour les parties théoriques, dans plusieurs salles. Au centre d’incendie et de secours de Gramat ainsi que dans deux salles municipales mises à disposition gracieusement par la ville. Ces dispositions veillent à respecter les 4m2 d’espace minimum par personne permettant de garantir une distance minimale d’un mètre autour d’une personne dans toutes les directions. Cette mesure nécessite d’espacer chaque stagiaire d’un intervalle d’une place vide. Ces salles de formations sont aérées régulièrement.

Chaque stagiaire dispose de son propre matériel de formation sans possibilité de prêt. Les stagiaires sont placés et conservent leur place durant l’intégralité de la formation. Le déjeuner livré par un traiteur local est pris en salle de formation pour éviter les mouvements de personnels. Les bouteilles et verres sont nominatifs, les couverts sont à usage unique. L’ensemble des salles et des véhicules de formation font l’objet d’une désinfection des zones contacts après chaque journée de formation (informatique, poignées de porte, volant, levier de vitesse, sanitaires…). Les déplacements et les manœuvres s’effectuent avec un équipage fixe et sous port du masque chirurgical. Les stagiaires ont accès à du gel hydroalcoolique, cela même, lorsqu’ils sont en phase de manœuvre en forêt.  Afin d’éviter une nuitée au centre de secours pendant laquelle le respect des mesures barrières aurait été trop difficile à mettre en œuvre, la manœuvre de nuit de la formation feu de forêt a été supprimée. Les contenus de formation Feux de Forêts (FDF1 et FDF2) restent identiques au programme habituel : les différents types de feu, les différents types d’attaque du feu, les procédés d’extinction, l’armement des Camion-Citerne Feu de Forêt (CCF4000), le matériel hydraulique spécifique, la protection individuelle et la sécurité collective et manœuvres d’établissement.

Cette formation regroupait 18 stagiaires issus des Centres d’Incendie et de Secours de Cajarc, Cahors, Lalbenque, Figeac, Lacapelle-Marival, Souillac, Salviac, Leyme, Gramat et Bretenoux.

Photo Pierre Philippe – Les pompiers du Lot

Récemment Publié

»

Lot – Coronavirus : Les chiffres de l’épidémie de ce 26 janvier

L’ARS communique sur les indicateurs de ce mardi. Dans son ...

»

Lot – Coronavirus : 4 823 personnes vaccinées ce 26 janvier

Le point sur la campagne en cours. La vaccination contre la ...

»

Cahors : Les plats à emporter à L’Ô à la Bouche pour les 29 et 30 janvier

Le régal se poursuit. L’Ô à la Bouche, restaurant situé, 56 ...

»

Bétaille : Aidez Krys Holden à produire son 1er album

Une campagne de financement participatif est en cours sur Ulule ...

»

Département du Lot : Un budget 2021 « de relance, 100 % solidaire, et durable »

Il a été voté à l’unanimité. La séance du Conseil ...

»

Cahors : La belle reprise du garage Happy Car

Nouvelle ère pour l’atelier mécanique automobile du 750, avenue ...

»

Cahors : Mique, fricadelle, tête de veau… à emporter « Au P’tit Bouchon »

Régal annoncé. Cette semaine, Jérémy, le chef d’ « Au ...

»

Un « espace réemploi » à la déchetterie de Capdenac-Gare

Il a été mis en service le 23 janvier. De nombreux objets encore ...

»

Limogne : Un service civique auprès des personnes âgées à l’EHPAD

La structure recherche un jeune à partir du 1er mars. L’EHPAD de ...