background img

Nouvel article

1071 Views

Rémi Branco s’est rendu au siège de Danone France « pour garantir l’avenir des éleveurs laitiers du Lot »


Le vice-président du Département a reçu des garanties quant à l’avenir du site de Lacapelle-Marival. 

« Suite à l’annonce par le groupe Danone de la reconversion de son site laitier dans le Gers en usine végétale, des inquiétudes se sont fait jour quant à l’avenir du site de Lacapelle-Marival et par là même des 35 éleveurs lotois liés à Danone. Je les ai entendues, y compris lors de la session de la chambre d’agriculture du vendredi 26 novembre où une motion avait été votée à ce sujet. C’est pourquoi je me suis rendu ce matin au siège de Danone France à Rueil-Malmaison, près de Paris pour rencontrer Laurent Schatz, Directeur Lait France chez Danone » explique Rémi Branco, vice-président du Département en charge de l’agriculture avant d’annoncer de bonnes nouvelles : « Il m’a confirmé que le Lot n’était pas concerné par la stratégie du groupe dans le Gers. Toutes les rumeurs faisant état d’un désengagement de Danone dans le Lot dans les mois ou années qui viennent sont infondées. Le site de Lacapelle-Marival est stratégique, il est l’unique site de concentration de lait de Danone en France. Il approvisionnera désormais trois usines basées en Normandie, dans les Hauts-de-France et dans l’Isère. Danone compte sur ses 35 éleveurs lotois et à leur collecte annuelle de 20 millions de litres de lait de grande qualité.Danone a d’ailleurs choisi le Lot pour expérimenter un programme de recherche sur l’adaptation des élevages au réchauffement climatique et au bien-être animal. Ces nouvelles sont rassurantes pour les éleveurs Lotois et les salariés du site de Lacapelle-Marival. Nous avons prévu de renouveler régulièrement nos échanges avec le groupe Danone pour travailler ensemble à l’avenir de la filière laitière lotoise en lien avec Vincent Labarthe, mon alter égo à la Région Occitanie. J’ai d’ailleurs encouragé le groupe Danone à échanger également avec les Parlementaires du Département. S’agissant de l’avenir de l’agriculture lotoise, nous devons tous jouer collectif, au-delà des appartenances partisanes. Telle est ma conception de mon rôle d’élu en charge de l’agriculture du Lot: travailler pour les agriculteurs, me battre à leurs côtés sur le terrain comme au niveau national lorsque c’est nécessaire pour les défendre. »

Photo @DR

Récemment Publié

»

La Cadurcienne, c’est ce dimanche 9 octobre 2022

Le record de participation sera-t-il battu pour le 20ème ...

»

Rallye gourmand en Vallée du Lot ce samedi 8 octobre 

Découverte de 4 fermes. Le départ est fixé à Puy-l‘Evêque ...

»

Lalbenque-Aujols-Cremps : Les « Visages du Mali » se déploient du 6 au 9 octobre 2022

Tout le programme dans l’article.  « Visages d’Ailleurs ». ...

»

Lot : Lancement d’une deuxième période d’appel à projets pour l’expérimentation de dispositifs pour l’augmentation de la capacité de stockage d’eau superficielle

Les dossiers complets devront être déposés avant le lundi 7 ...

»

Cahors Sud : TouchAm, fabricant de bornes de commandes « made in France, accessibles et éco-responsables » 

L’entreprise est située dans les locaux de la pépinière ...

»

Cahors-Montauban : LFC Courtage décrypte « la hausse du taux d’usure, une bonne nouvelle pour de nombreux emprunteurs »

Le point avec Alice Debon et François Richard. « La hausse du ...

»

Cahors Sud : Stock A Lot, nouvelle vie pour des containers maritimes 

Ils sont transformés en studios (d’autres projets peuvent être ...

»

Pradines Badminton : Coup d’envoi de la saison réussi 

Les badistes ont brillé.  Pradines Badminton lance bien sa saison ...

»

Cahors : Réunion d’information sur la formation des aidants Alzheimer ce jeudi 6 octobre 

Elle se déroulera à 10 h, à la Maison des associations.  Afin ...

Menu Medialot