background img

Nouvel article

749 Views

Rémi Branco s’est rendu au siège de Danone France « pour garantir l’avenir des éleveurs laitiers du Lot »


Le vice-président du Département a reçu des garanties quant à l’avenir du site de Lacapelle-Marival. 

« Suite à l’annonce par le groupe Danone de la reconversion de son site laitier dans le Gers en usine végétale, des inquiétudes se sont fait jour quant à l’avenir du site de Lacapelle-Marival et par là même des 35 éleveurs lotois liés à Danone. Je les ai entendues, y compris lors de la session de la chambre d’agriculture du vendredi 26 novembre où une motion avait été votée à ce sujet. C’est pourquoi je me suis rendu ce matin au siège de Danone France à Rueil-Malmaison, près de Paris pour rencontrer Laurent Schatz, Directeur Lait France chez Danone » explique Rémi Branco, vice-président du Département en charge de l’agriculture avant d’annoncer de bonnes nouvelles : « Il m’a confirmé que le Lot n’était pas concerné par la stratégie du groupe dans le Gers. Toutes les rumeurs faisant état d’un désengagement de Danone dans le Lot dans les mois ou années qui viennent sont infondées. Le site de Lacapelle-Marival est stratégique, il est l’unique site de concentration de lait de Danone en France. Il approvisionnera désormais trois usines basées en Normandie, dans les Hauts-de-France et dans l’Isère. Danone compte sur ses 35 éleveurs lotois et à leur collecte annuelle de 20 millions de litres de lait de grande qualité.Danone a d’ailleurs choisi le Lot pour expérimenter un programme de recherche sur l’adaptation des élevages au réchauffement climatique et au bien-être animal. Ces nouvelles sont rassurantes pour les éleveurs Lotois et les salariés du site de Lacapelle-Marival. Nous avons prévu de renouveler régulièrement nos échanges avec le groupe Danone pour travailler ensemble à l’avenir de la filière laitière lotoise en lien avec Vincent Labarthe, mon alter égo à la Région Occitanie. J’ai d’ailleurs encouragé le groupe Danone à échanger également avec les Parlementaires du Département. S’agissant de l’avenir de l’agriculture lotoise, nous devons tous jouer collectif, au-delà des appartenances partisanes. Telle est ma conception de mon rôle d’élu en charge de l’agriculture du Lot: travailler pour les agriculteurs, me battre à leurs côtés sur le terrain comme au niveau national lorsque c’est nécessaire pour les défendre. »

Photo @DR

Récemment Publié

»

Election présidentielle 2022 : Pour Aurélien Pradié, « Valérie Pécresse a exprimé sa volonté d’être proche des Français » 

La candidate LR était en visite dans le Lot ce 19 ...

»

Cahors : Tradition, et suggestions « Au P’tit Bouchon » ce jeudi

Ce 20 janvier, c’est régal annoncé place Rousseau. « Au P’tit ...

»

Le Cahors Football Club reçoit le leader !

Derby lotois face à Biars-Bretenoux ce samedi à 19 h. Derby ...

»

Lot – Hôtellerie-restauration : « Il n’y a plus aucun indicateur au vert pour 2022 »

Les professionnels sont de plus en plus inquiets… L’UMIH 46, ...

»

Tennis : Tous les résultats des finales de la coupe Pierre Thénégal et du championnat du Lot plus de 35 ans 

Un dimanche de compétition et de récompenses.  Les finales de la ...

»

Cahors : Soirée vigneronne au restaurant Le Marché ce samedi 22 janvier 

Menu accords mets et vins en partenariat avec Château Lamartine. 5 ...

»

Présidentielle 2022 : Le PCF 46 mobilisé derrière Fabien Roussel pour « des jours heureux » 

Comité de soutien, débats, et campagne de terrain sont à ...

»

Les jeunes de la Mission Locale du Lot à Gênes avec Erasmus +

Ils sont partis le 15 janvier. Partir à l’étranger, pratiquer ...

»

Occitanie Innov, les rencontres de l’innovation en Occitanie, c’est le 3 février

Rencontrez l’écosystème régional de l’innovation en format ...