background img

Nouvel article

1461 Views

Rémi Branco demande le blocage des prix de l’essence à la pompe


Le vice-président du Département du Lot a adressé une lettre au ministre de l’économie et des finances. 

Dans une lettre adressée au ministre de l’économie et des finances, Rémi Branco, vice-président du Département, a demandé de mettre un coup d’arrêt à la flambée des prix des carburants par des mesures transitoires fortes : « La situation devient intenable dans des territoires ruraux comme le Lot. Nous avons besoin de mesures fortes, à effet immédiat. Tant que le prix des carburants est à ce niveau, le gouvernement devrait actionner le levier fiscal. La TVA et la TICPE (taxe intérieure sur la consommation de produits énergétiques) représentent à elles deux 60% du prix du litre d’essence. Ainsi que cela avait déjà été fait pendant quelques mois en 2012, le Gouvernement pourrait les diminuer afin de maintenir les prix à la pompe à un niveau raisonnable. Il n’est pas logique que l’Etat tire profit  à travers les taxes de la hausse du prix du baril de brut, alors que le pouvoir d’achat des Français diminue avec l’inflation et les conséquences à prévoir de la guerre en Ukraine ».

Pour Rémi Branco, la hausse du prix du carburant pénalise à la fois les travailleurs et les chefs d’entreprises qui peinent à recruter : « Le prix du carburant pèse extrêmement lourd sur ceux qui n’ont d’autre choix que de prendre leur voiture, notamment pour travailler. Il décourage par ailleurs les demandeurs d’emplois à accepter des offres d’emplois dans un rayon éloigné de leur domicile, ce qui complique encore plus le recrutement des employeurs lotois déjà à la peine pour trouver de la main d’œuvre ».

Et l’élu de conclure sur des mesures spécifiques à prendre pour les agriculteurs et le secteur des travaux publics : «  Sur le prix du Gazole non routier (GNR) qu’utilisent les agriculteurs et le BTP, c’est carrément de la folie ! Il a doublé en un an et pénalise deux secteurs clés de notre économie. Il faut impérativement qu’une forme de chèque énergie puisse soulager nos entreprises et nos agriculteurs qui ont le couteau sous la gorge avec l’augmentation de toutes les matières premières. Sans quoi, c’est l’inflation garantie pour les dépenses quotidiennes des Lotois sans que les salaires suivent… »

Photo DR

Récemment Publié

»

Elections législatives 2022 : Rémi Branco réclame « une loi sans précédent contre les déserts médicaux et en appelle à la mobilisation des Lotois »

Le candidat a fait part de ses propositions.  Ce 25 mai, Rémi ...

»

Cahors Cyclisme – Section Trial : Retour sur la Coupe Grand Sud 2022

Elle est composée de 6 manches.  Cette année 2022, la section ...

»

Cahors : Nouveaux dispositifs de vidéo-protection et le retour « d’A l’assaut de l’île » 

Les délibérations étaient à l’ordre du jour du conseil ...

»

La première fête du Pâturage à Lugagnac

Riche programme ce samedi 28 mai.  L’Association Foncière ...

»

Elections législatives 2022 : Gérard Larcher aux côtés d’Aurélien Pradié 

Le président du sénat était en visite ce 25 mai dans le ...

»

Raphaelle Levet, le mariage dans l’objectif 

Elle est aussi spécialisée dans les baptêmes, les réunions de ...

»

Rocamadour – Cahors : L’Angélus Trail 2022, c’est ce samedi 28 mai 

On peut encore s’inscrire. Le départ de L’Angélus Trail sera ...

»

Huguette Tiegna s’engage aux côtés des secrétaires de mairie 

La députée a engagé une démarche auprès des ministres de la ...

»

L’école de rugby de Luzech à l’honneur au tournoi Olivier Taule

Les Rouge et Blanc ont conservé le bouclier.  Samedi 14 mai 2022, ...

Menu Medialot