background img

Nouvel article

2763 Views

Quand Fabien Galthié fait appel à Fabrice Lucchini dans ses causeries 


Spécial coupe du monde de rugby. Le comédien a confié sur France Inter que le sélectionneur lotois du XV de France citait ses posts sur Instagram pour motiver ses troupes. 

Actuellement en pleine promotion de son dernier film, « La Petite », qui sort ce mercredi dans les salles, le toujours virevoltant Fabrice Lucchini a évoqué une anecdote au micro de Léa Salamé, sur France Inter, qui a certainement étonné ses admirateurs comme les supporters du XV de France (les deux n’étant pas incompatibles). Elle concerne, actualité oblige, le sélectionneur lotois des Tricolores. Il n’en a pas toutefois précisé la date de leur rencontre. 

« Je suis en train de tourner dans le sud de la France. Je suis à Monaco, dans le très bel opéra. Yannick Alléno (grand chef triplement étoilé, NDLR), que j’aime énormément (…), m’invite à déjeuner. J’y vais. Il me dit : « Je vais te présenter quelqu’un. » Et il me présente Fabien Galthié. Je ne vois pas trop qui c’est ! Je vois des lunettes zarbi. Et Fabien Galthié dit : « Je vais vous dire un truc, hein, Luchini. Certains jours de match, je réunis tous les joueurs et je leur mets vos posts Instagram sur Hugo et La Fontaine. Et je dis : avant de jouer, regardez ! C’est ça la France ! » 

Cette confidence estomaque l’acteur. « Je rêve… « Vous leur montrez le Mot de Victor Hugo, par exemple ? » Il me répond : « Oui, je l’ai… » Et Fabrice Luchini mime le geste du sélectionneur en train de consulter son smartphone… 

A cet instant, l’acteur propose : « Je peux vous le faire en direct ! » Mais il y a deux joueurs qui ont répondu : « Non, non, on la connaît ! ». Ils se sont barrés quand j’ai proposé de leur faire, ils n’en pouvaient plus… » 

Comme quoi sport et culture ont tout pour faire bon ménage, a fortiori quand il s’agit de jouer avec les mots… au moment de motiver les troupes. Pour l’anecdote, dans ce poème « Le Mot » paru en 1888 dans un recueil posthume, Victor Hugo écrit : « Braves gens, prenez garde aux choses que vous dites ! / Tout peut sortir d’un mot qu’en passant vous perdîtes ; / TOUT, la haine et le deuil ! Et ne m’objectez pas / Que vos amis sont sûrs et que vous parlez bas. » Bref, un mot peut rebondir et parfois, de manière surprenante. Il peut piéger. Comme un ballon ovale ! Le texte invite à la prudence, et en tout cas, à ne confier ses secrets qu’aux gens de confiance. Assurément, c’est le cas entre Luchini et Galthié ! 

Ph.M. 

Photo d’illustration archives 

Récemment Publié

»

Le festival de théâtre de Figeac, c’est du 20 au 28 juillet ! 

Belle édition 2024.  Que vivent les écritures du monde ! Le ...

»

Planète Lot : Mercredi, jour des enfants

Il reste des places pour 3 animations le 24 juillet 2024.  Le ...

»

Les principaux travaux à venir sur les routes départementales du Lot

Caillac et Luzech (RD 145), Castelnau-Montratier (RD 4), Lendou en ...

»

Gourdon : Cinéma en plein air à La Piscine le 30 juillet 

Séance à partir de 22 h.  Le mardi 30 juillet 2024 à partir de ...

»

Les pompiers du Lot : Décorations et promotions lors de la cérémonie du 13 juillet 

Grande journée pour les soldats du feu.  Les festivités autour ...

»

Cahors : Ce dimanche 21 juillet, revivez les bouchons de la RN 20 !

Journée festive pilotée par Cahors Auto Rétro et les Amateurs ...

»

Elom 20ce à Africajarc : « Mon travail repose sur l’intime, le spirituel et l’activisme »

Entretien avec l’artiste au rendez-vous du festival 2024 ce ...

»

Intervention de Raphaël Daubet lors du colloque sur les trains de nuit 

Le sénateur du Lot a notamment décrit les dysfonctionnements des ...

»

Vers : Concert de Tell Mama et repas brasero à « La Base » le 26 juillet 

Grande soirée à l’horizon à la guinguette de La Poêle ...

Menu Medialot