background img

Nouvel article

1636 Views

Présidentielles : Réactions et législatives en ligne de mire


Le 3ème tour a commencé…

ambulot-428x60

> La France insoumise 46 : « Nous nous réjouissons de la défaite sans appel de Madame Le Pen et prenons acte de l’élection de Monsieur Emmanuel Macron à la Présidence de la République. Cette élection, sans adhésion à son programme comme le montre le record historique de l’abstention et des votes blancs et nuls, démontre l’urgence d’en finir avec une cinquième République à bout de souffle. Nous avons pleinement conscience que M. Emmanuel Macron qui se dit « et de gauche et de droite » compte bien poursuivre et intensifier un programme libéral impliquant destruction des acquis sociaux et irresponsabilité écologique. Cette catastrophe annoncée n’est pas une fatalité. Grâce à l’adhésion déjà suscitée par l’Avenir En Commun, nous pouvons réunir une nouvelle majorité parlementaire autour de la France Insoumise. Nous appelons les 7 millions d’électeurs et parmi eux les 26000 lotois-es qui se sont portés sur notre candidat Jean-Luc Mélenchon à rester unis et à convaincre autour d’eux. Les élections législatives doivent montrer qu’après un vote de refus et de peur, le moment est venu d’un choix positif : le choix de L’Avenir en commun. Nous appelons aussi tous ceux qui souhaitent rompre avec le passé et se reconnaissent dans la voie de l’humanisme écologique et social à rejoindre le vaste mouvement de masse que nous avons constitué et à se fédérer. Tous ensemble, notre résistance peut remporter la bataille des législatives et conduire le pays vers une issue positive. »

> Dominique Orliac, députée du Lot : « C’est une satisfaction que le candidat Républicain et Européen devienne président de la Republique. L’abstention et le vote blanc sont élevés, il faut en tenir compte. Il faut rassembler et se battre pour que E. Macron puisse compter sur une majorité à l Assemblée Nationale . Je m’inscris pour constituer une majorité de Gauche progressiste et républicaine. Je souhaite être la candidate du terrain aux élections législatives qui représentera notre territoire dans la majorité. Un autre combat commence. »

article

> Aurélien Pradié, candidat LR – UDI aux législatives sur la 1ère circonscription : « En Républicain, je veux adresser mes félicitations au nouveau président de la République. Pour notre pays, j’espère la réussite que la France mérite. Je constate l’échec du Front National qui a été écrasé. La vérité est que le vote FN est un vote sans issue, inutile et improductif. Le débat présidentiel aura fait la démonstration de leur incompétence et agressivité. Dans le Lot, ils sont très en dessous de leurs objectifs. Aux législatives leurs électeurs préféreront des candidats crédibles. Face à une abstention record et des votes blancs historiquement nombreux, l’humilité est indispensable. Il ne faut pas oublier que des millions de Français n’ont pas voté par adhésion. C’est donc un défi immense pour l’avenir. Cela impose qu’Emmanuel Macron respecte tous les Français, sans exception. En juin les Lotois auront à choisir leurs députés. C’est une nouvelle élection. Ceux qui veulent calquer le résultat des présidentielles pour faire des pronostics aux législatives prennent leurs rêves pour des réalités. L’ancrage local des candidats et leurs parcours au service du Lot compteront beaucoup. Je crois au renouvellement des générations politiques. Je porte ce message dans ma candidature. Avec Brigitte Riviere, ma suppléante, nous portons une candidature crédible et dynamique capable de rassembler par delà les clivages. Au législatives, les équilibres seront changés.  Si la France a aujourd’hui un Président, il faut désormais donner un cap, clair et solide à notre pays. La droite et le centre peuvent incarner ce cap en restant fidèles à leurs valeurs.  Seul un changement radical des pratiques politiques peut permettre de répondre à la colère légitime et profonde des Français. Seul un changement des visages politiques peut donner un nouvel élan. Je resterai fidèle à mes valeurs et je suis persuadé que l’heure est au choix de personnalités nouvelles qui ont fait leurs preuves sur le terrain et seront capables de faire vivre le débat démocratique à l’Assemblée Nationale. »

300x38

> Michel Roumégoux, candidat aux législatives sur la 1ère circonscription : « Emmanuel Macron a su tirer parti d’un incroyable « alignement » des planètes, d’une succession inespérée de coups de chance, de sa « virginité » politique permettant une très habile ambiguïté, mais aussi de son incontestable talent. Il nous aura évité le pire de tous les extrêmes et de leurs projets incohérents et suicidaires, la folle euthanasie d’une Europe à rééquilibrer. Il a ringardisé les partis traditionnels discrédités par les apparatchiks, leurs calculs vicieux, leur opposition systématique. Belle victoire des convictions centristes (mais où était l’UDI ?). Forte abstention, nombreux votes blancs et nuls, votes de colère ou d’opposition le placent très en dessous des 50% de la majorité. Excellente chose si cela lui permet de conserver l’humilité nécessaire au bon exercice du pouvoir, d’en finir avec le sectarisme et si cela l’incite à s’entourer de compétences où qu’elles se trouvent pour réussir des réformes si longtemps différées par manque de courage. La France et les Français ont tout intérêt à la réussite du nouveau quinquennat, tous les Français y compris ceux des campagnes oubliées ou des zones périphériques abandonnées. C’est le vœu que je forme sincèrement avec en prime le retour à l’optimisme et d’une France plus rationnelle et debout. »

1ff9a5f8300f270ab327871e79b7a46e

> Serge Laybros, secrétaire fédéral PCF 46 : « La candidate du Front National est battue mais son score est néanmoins préoccupant. Une large majorité d’électrices et d’électeurs n’a pas voulu porter à la tête de l’État ses idées de haine et de division, son projet raciste et xénophobe, sa politique violemment discriminatoire libérale et guerrière. Nous, communistes, y avons largement contribué. Macron veut tout marchandiser dans la société et démanteler très vite ce qui reste du code du travail. Il nous trouvera sur sa route ! Son projet politique est minoritaire dans le pays car majoritairement ceux qui ont voté pour lui l’ont fait pour barrer la route de l’Élysée à Le Pen. Nous serons de tous les combats et de toutes les mobilisations contre les projets anti-sociaux de Macron. Pour les élections législatives, aucune majorité parlementaire n’est acquise pour personne. Fort du vote de millions de citoyens pour Mélenchon le 23 avril, nous pouvons aller très haut ensemble pour élire à l’Assemblée Nationale une majorité de progrès. Mais pour cela nous devons être rassemblés. Unis, nous pouvons gagner dans de très nombreuses circonscriptions. Désunis les gains seront très limités. Nous avons donc une grande responsabilité commune devant tous les électeurs de gauche et écologistes pour trouver le chemin du rassemblement. Telle est l’ambition qui nous anime. »

> Antoine Loredo, candidat de l’union du centre et de la droite sur la 2ème circonscription : « Pro-européen et attaché à un renouvellement de la classe politique, je suis soulagé par les résultats de ce second tour face à un programme extrême. Emmanuel Macron se retrouve aujourd’hui face à l’histoire d’un pays dont le pessimisme et l’absence de confiance sont criants. Il devra faire face à de grands enjeux économiques et sociaux mais ne devra pas oublier les inquiétudes évoquées par les abstentionnistes, les votes blancs et nuls et les personnes qui se sont dirigées vers un vote extrême. L’heure est maintenant aux élections législatives, fondamentales pour l’avenir de notre pays. UDI, je défends les valeurs du centre et de la droite avec ma suppléante Jeannine Aubrun (LR) et je souhaite qu’une majorité émerge lors de ce prochain scrutin, avec François Baroin. Il faudra mener une politique de rupture au côté du nouveau président pour redonner à la France sa liberté d’action, relancer notre économie et redevenir un moteur de l’Union Européenne. Le besoin actuel d’une nouvelle éthique politique, d’élus accessibles, porteurs de dynamisme et incarnant le renouvellement vont dans le sens de notre candidature. J’ai la conviction que ce scrutin sera un tournant marquant dans notre histoire locale et qu’il fera émerger une nouvelle voie pour l’avenir de notre pays ! »

Récemment Publié

»

« Itinéraires gourmands », un voyage gastronomique dans les Parcs naturels régionaux

Romain Bouëtard, chef du restaurant L’Esprit du Causse à Concots ...

»

Football américain : Reprise réussie pour les Aurochs

Ils ont remporté leur match face à Bias. Les Aurochs de Cahors ont ...

»

Rugby : Bonus défensif pour le GSF à Nontron

La victoire de la B a éclairci un dimanche bien terne. Un voyage ...

»

Tennis Club de Cahors : Philippe Cujus reste maître sur ses terres !

Programme d’enfer ce week-end. Ce week-end, le TC Cahors ...

»

Emmanuel Crenne poursuit le Rassemblement National pour des impayés de loyers

Bataille juridique en cours. Rififi entre Emmanuel Crenne, ...

»

Luzech : Des nouveautés chez La Poêle Gourmande

Régal annoncé. L’automne s’est installé : il est ...

»

Coeur de Causse : Serge Rigal en visite au centre d’incendie et de secours

Le nouveau maire de la commune était également présent. Dans le ...

»

Cahors : Fêtez Halloween en donnant votre sang !

Rendez-vous le vendredi 30 octobre à l’EFS pour être ensorcelé ...

»

Les gariottes de Lalbenque ne se cachent pas pour mourir

Où il est question du #Lot et des #Lotois sur les réseaux ...