background img

Nouvel article

486 Views

Pour le député Pradié, un parti pour rester 


Où il est question du #Lot et des #Lotois sur les réseaux sociaux. 

– Pas question de dramatiser. Alors que les militants du parti Les Républicains étaient appelés ce week-end à trancher (via Internet) sur le mode de désignation de leur candidat pour la présidentielle d’avril 2022 (primaire à deux tours – comme en 2017 – ou congrès fermé réservé aux seuls adhérents), le député du Lot Aurélien Pradié demeure bien le secrétaire général du principal parti de droite. Mais il est aussi à la tête d’un autre parti. C’est ce qu’ont indiqué cette semaine nos collègues de Mediacités Toulouse. « Le slogan de campagne d’Aurélien Pradié (« Du Courage! ») est devenu le nom de son microparti, agréé le 14 juin par la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques (CNCCFP). Créé dans l’optique des élections régionales en Occitanie, cet outil visait d’abord à soutenir une campagne que le candidat Les Républicains a financé grâce à un emprunt personnel de 700 000 euros » lit-on sur le site. Lequel explique l’intérêt pratique de l’opération : « Les dons aux micropartis étant plafonnés à 7 500 euros, cette structure a permis au candidat LR de contourner légalement la limitation à 4 600 euros des dons de particuliers destinés à financer une campagne électorale. Ainsi, les principaux candidats de sa liste – placés en position éligible – ont contribué à hauteur de 6 000 euros par personne. Des dons qui ont pu se transformer en prêts remboursables du microparti à la campagne. » A noter, toujours selon Médiacités, que l’article 2 des statuts de « Du Courage ! » mentionne que le parti a pour objet « de contribuer au débat d’idées local, régional et national ». Mais il s’agit d’une formule de précaution. Pas l’annonce d’un divorce avec Les Républicains. D’ailleurs, la plupart des autres dirigeants nationaux, et pas seulement chez LR, ont aussi créé un microparti.

Des explications confirmées par le site Village Justice : « Le développement des MP [micropartis] répond à un besoin de financement accru de l’action politique, dans la mesure où les dons ou bénéfices des partis sont limités à un plafond. Dès lors, la création d’un ou de plusieurs micro-partis permet de multiplier les sources de financements. » Mais le site juridique nuance quand même : « Surtout, outre le volet financier, le microparti offre une flexibilité et une indépendance très précieuse à l’élu désireux de bénéficier d’un financement direct. » Bref, parti pour rester dans le paysage politique local… et national, Aurélien Pradié s’est doté des moyens de ses ambitions. 

– On change de sujet. Saviez-vous qu’il existe une splendide locomotive baptisée du nom de Cahors (le nom et le blason de la ville sont apposés sur ses flancs) ? Pour Aymeric Anselin, qui œuvre au sein du service Relations Médias du Transilien, cette belle machine est « définitivement » l’une de ses préférés ! Il a diffusé ces jours-ci sur Twitter une petite vidéo de cette loco type CC 6530 fabriquée en son temps par Alsthom. Hélas, cette Cahors n’est plus en service actif. Elle effectua son premier voyage en février 1971 et prit sa retraite en décembre 2004 après avoir parcouru 8,5 millions de km. Vous avez bien lu ! Selon la fiche du site spécialisé que nous avons consulté, cette loco nommée Cahors serait actuellement stationnée au dépôt de Mohon, dans les Ardennes.

– On reste dans le train avec cette bonne nouvelle annoncée par la coopérative RailCoop, basée à Cambes, dans le lot, qui a annoncé sur Twitter cette semaine avoir enfin obtenu par le ministère compétent sa très officielle licence d’entreprise ferroviaire. Ministre des transports et accessoirement fan de rugby (si l’on en croit sa petite bio sur le réseau social), Jean-Baptiste Djebbari a évoqué un moment « historique » et commenté : « L’aventure peut commencer ». Pour cette entreprise pas comme les autres qui, toujours cette semaine, a dit sa fierté de compter désormais 9000 sociétaires, l’objectif est notamment de relancer la liaison Lyon-Bordeaux via Clermont. Pourtant, tout cela ne réjouit pas tout le monde. Commentaire d’un certain Benji sur le compte Twitter du ministre : « Si seulement l’État possédait sa propre compagnie ferroviaire afin de ne pas uniquement compter sur des coops pour desservir les lignes non rentables. On en avait une avant… mais les énarques l’ont détruite mandat après mandat. »

– Pour conclure, ces quelques chiffres et d’abord ce constat : on met toujours plus de temps à lire à voix haute. Ainsi, alors que la mode veut désormais sur nombre de sites d’infos et même de journaux « papier » que l’on indique le temps de lecture d’un article (généralement quelques minutes), pour les romans, le décompte est tout autre. Disponible chez Audible, le dernier roman du Lotois d’adoption Serge Joncour, « Nature Humaine », qui obtint le prix Fémina, est lu par le comédien Bertrand Pazos. Temps d’écoute : 8 h 54. Et pour son précédent livre, « Chien Loup », dont la version audio est distribuée par Gallimard, dont l’intrigue se situe également dans notre département, il faut compter pas moins de 12 h 30. C’est l’excellent Dominique Pinon (inoubliable notamment dans le « Fabuleux destin d’Amélie Poulain ») qui a prêté sa voix. Des chiffres dévoilés sur ce fil Twitter via Philippe Herbel et Nina Chevalier. 

Visuel @DR

Récemment Publié

»

Cahors : Succès pour les ateliers sur le réaménagement de la place Chapou

Habitants et professionnels ont pu s’exprimer.  Ce 16 octobre,  ...

»

Cahors-Figeac : 240 personnes ont manifesté ce 16 octobre contre le pass sanitaire

Aucun incident n’a eu lieu. 14ème samedi. 90 personnes à Cahors ...

»

Cahors : Inauguration du Pocom46 et du réaménagement de l’école des métiers du Lot

Elus et personnalités étaient au rendez-vous.  Ce vendredi 15 ...

»

Villesèque : Soirée Flamenco  y vino le 23 octobre au K-où

Ça va être caliente ! Au K-où vous n’auriez rien de prévu le ...

»

Les pompiers du Lot : Remise de médailles à Luzech

Cérémonie en présence des élus. Les pompiers de Luzech, en ...

»

Hommage à Samuel Paty : « La communauté éducative et les parents d’élèves du Lot rappellent tout leur soutien à tous les personnels de l’éducation nationale »

Les syndicats rappellent que « le Lot n’échappe pas à la ...

»

Rémi Branco représentera le Lot à l’Etablissement Public Foncier d’Occitanie

Nouvelle fonction pour le vice-président du Département.  Le ...

»

Sibelle, le Tour, le penalty du Président et l’adieu à Hubert Germain 

Chaque samedi, l’actualité lotoise vue par Philippe Mellet et ...

»

Cahors Rugby en mode combat à Lévézou-Segala

Déplacement périlleux pour les Ciel et Blanc.  C’est à la ...