background img

Nouvel article

808 Views

Pour Huguette Tiegna « l’indépendance alimentaire de notre pays est non négociable »


La députée du Lot a animé un débat avec sa collègue du Tarn. 

Ce lundi 4 avril 2022 un grand débat sur la gestion agricole et agroalimentaire dans un contexte de guerre en Ukraine a été organisé à Figeac par l’équipe de campagne départementale d’Emmanuel Macron, à l’approche de l’élection présidentielle des 10 et 24 avril prochains.

Il était animé notamment par Marie Christine Verdier-Jouclas, députée du Tarn, Huguette Tiegna, députée du Lot, et Ambroise Méjean, président des jeunes avec Macron, en présence des représentants syndicaux du monde agricole, de la chambre d’agriculture et des citoyens lotois. Plus tôt dans la journée, les deux parlementaires avaient tout d’abord été chaleureusement accueillies chez Anthony Janicot, vigneron de Cahors, et à tête de la Mémé du Quercy à Saint-Pierre-Lafeuille. Elles sont allées écouter les besoins du monde de la viticulture, et évoquer les mesures mises en place en soutien à ce secteur soumis aux aléas climatiques, et aux problèmes de recrutement mais aussi la nécessité d’apporter des réponses en termes de formation des jeunes viticulteurs lotois.

« En effet, les agriculteurs, viticulteurs et arboriculteurs lotois ont été touchés, en ce début du mois d’avril 2022, comme l’année précédente, par un épisode de gel exceptionnel qui frappe l’ensemble du territoire. Face aux dégâts qui pourraient être importants, le gouvernement a renouvelé les mesures d’accompagnement et de soutien mis en place l’an passé afin de compenser les pertes. Le Lot est également soumis à un violent épisode de grippe aviaire touchant la filière élevage pour lequel l’Etat mobilise un soutien sanitaire, économique et du chômage partiel » a précisé l’élue lotoise. 

Après le débat, Marie Christine Verdier-Jouclas est revenue sur la feuille de route d’Emmanuel Macron : « Une des priorités de la réunion était d’expliquer le projet présidentiel pour les 5 ans à venir pour l’agriculture. Un projet en continuité de ce qui a été fait, et j’ai pu rappeler notre travail des 5 dernières années, mais c’est aussi un projet qui va plus loin sur des points clés : le renouvellement des générations et l’attractivité du métier, l’indépendance alimentaire et donc sa souveraineté. J’ai développé chaque thème devant un public averti, conscient du travail fait mais dans l’attente aussi de la suite et surtout de la réussite de la loi Egalim 2 qui est centrale dans l’objectif de mieux rémunérer les agriculteurs. Nous avons l’agriculture la plus vertueuse, la plus durable et la plus belle au monde ! Nous devons la protéger et la soutenir. C’était un moment d’échange important, et je remercie la députée Huguette Tiegna pour le travail fait auprès des agriculteurs depuis le début de son mandat, et bien sûr de son invitation à cette réunion. »

« Quand la famine redevient un risque sérieux, quand les aléas climatiques : le gel, la sècheresse se succèdent et quand la grippe aviaire menace nos éleveurs, nous renouvelons notre soutien aux agriculteurs et nous construirons l’avenir avec eux. La France ne serait pas la France sans ses agriculteurs. Conformément aux engagements d’Emmanuel Macron, nous finaliserons la réforme de la couverture des risques climatiques, investirons dans des plans d’adaptation filière par filière, renforcerons l’accès sécurisé à l’eau issus du Varenne de l’eau, nous continuerons de pousser pour que le cadre de nouvelles techniques de sélection des plantes soit établi rapidement au niveau européen. Pour que nos concitoyens les plus fragiles puissent avoir accès à une alimentation de qualité, le chèque alimentaire permettra de lutter contre la précarité alimentaire. Je remercie ma collègue députée et Ambroise Méjean, ainsi que celles et ceux qui ont contribué à ce débat démocratique important. Allons voter les 10 et 24 avril 2022 » a conclu Huguette Tiegna.  

> « Je tiens à remercier l’ensemble des participants. Ce débat, a permis aux citoyens-consommateurs, aux agriculteurs, aux élus d’exprimer leurs points de vue sur le monde agroalimentaire actuel et futur. » a déclaré Capucine Fiacre, correspondante de campagne d’Emmanuel Macron. 

Récemment Publié

»

Cahors : Opération gratuite de marquage vélo et sensibilisation au vol ce mercredi 25 mai

Rendez-vous place Bessières de 9 h à 17 h.  Les animations ...

»

Rugby : Luzech en 16ème de finale du championnat de France contre Naves

Coup d’envoi ce dimanche 22 mai à 15 h sur le terrain de ...

»

Cahors – Le Montat : La fête des vins au lycée des Territoires, c’est ce dimanche 

On va se régaler.  18ème édition de la fête des vins du lycée ...

»

Cahors Cyclisme – Section Trial : Retour sur la 1ère manche de la Coupe de France 

Elle s’est déroulée à Saint-Gervais le Port (38). Pour la ...

»

Cahors : Le festival régional de théâtre est de retour du 25 au 28 mai

Edition 2022 exceptionnelle.  « Le festival régional de ...

»

Pradines : Les musiciens du lycée Clément Marot en concert ce lundi à La Prade

Coup d’envoi à 20 h 30.  Ce lundi 23 mai, à 20 h 30, salle de ...

»

Sibelle, les combats de coqs et le printemps des cimetières

Chaque samedi, l’actualité lotoise vue par Philippe Mellet et ...

»

Elections législatives 2022 : Et les candidats sur la ligne de départ sont…

La liste dans l’article.  La date de dépôt des candidatures ...

»

Lalbenque : Ressourcerie éphémère ce samedi

Nouvelle initiative du tiers-lieu.  Le tiers-lieu organise une ...

Menu Medialot