background img

Nouvel article

1896 Views

Pour Catherine Marlas, « demain s’inventera ici !»


Tribune de la présidente du Parc.

Catherine Marlas, présidente du Parc Naturel Régional des Causses du Quercy, revient sur cette crise et se projette sur l’avenir :  « Comme chaque année, le Géoparc mondial UNESCO des Causses du Quercy propose, à l’occasion de la Semaine européenne des Géoparcs, de célébrer la Terre et sa longue histoire. Ce thème résonne d’autant plus puissamment aujourd’hui que nous traversons une crise sans précédent : à l’échelle des temps géologiques, l’histoire humaine est certes bien peu de choses et des crises climatiques et biologiques se sont succédé depuis l’apparition de la vie sur Terre. Pour autant, celle que nous vivons actuellement, parce que nous en portons une responsabilité certaine,  nous invite à repenser de toute urgence la manière dont nous vivons. Nous traversons une période inédite, qui bouleverse notre quotidien et remet en question bon nombre de nos habitudes… et de nos certitudes. J’ai avant tout une pensée pour toutes celles et ceux qui ont été touchés par la maladie ou ont subi la perte d’un être cher. Le monde d’après ne pourra pas être identique au monde d’avant. Il y a beaucoup à inventer pour faire de notre société, une société plus juste, plus solidaire, et plus respectueuse de notre environnement. Dans cette perspective, les Parcs naturels régionaux sont de formidables laboratoires de vie. Dans les Causses du Quercy, nous travaillons depuis 20 ans à inventer une ruralité innovante et résiliente, qui valorise les richesses locales comme le font les femmes et les hommes de ce territoire. Le confinement nous a obligés à relocaliser notre façon de vivre et de consommer, à l’ancrer dans notre espace de proximité. On a ainsi observé un engouement pour l’approvisionnement alimentaire en circuits courts pendant cette période. Avec la fermeture des marchés, les producteurs ont proposé des drives, des livraisons à domicile … et la demande était au rendez-vous. Il nous faut poursuivre les efforts dans ce sens. La recherche d’une plus grande autosuffisance alimentaire des territoires est un véritable enjeu de demain. Avec leurs actions en faveur de pratiques ou de systèmes agricoles respectueux de l’environnement, du développement des circuits courts, de la valorisation des produits locaux bénéficiaires de la Marque « Valeurs Parc », les Parcs Naturels Régionaux montrent la voie depuis longtemps. Le confinement nous a certes privés de nos déplacements habituels mais il nous a aussi poussés à nous interroger sur leur bien-fondé. A l’heure de l’urgence environnementale et d’une crise sanitaire mondiale, l’utilité de déplacements quotidiens, de longs voyages en avion à l’autre bout du monde est désormais remise en question. Or le tourisme est un levier économique majeur pour notre région, le Département du Lot et pour le Parc. Je mesure la situation difficile à laquelle font face les professionnels du secteur aujourd’hui. Alors il nous faut revoir nos objectifs, en séduisant davantage une clientèle de proximité : ne sommes-nous pas après tout proches d’importants bassins de vie comme ceux de Toulouse ou de Bordeaux ? En proposant de nouvelles offres aussi, marquées du sceau de la nature, de l’authenticité, du lien avec les habitants, d’un nouveau rapport au temps peut-être aussi. Le Parc des Causses du Quercy s’y emploie avec ses partenaires hébergeurs, restaurateurs, sites de visite, professionnels de l’éducation… Au fond, on s’est rendu compte qu’il nous fallait repenser nos logiques d’organisation et réinventer nos rapports sociaux. Revisiter notre démocratie, donner davantage de place aux citoyens, s’écouter, se parler, se respecter, construire ensemble, en être convaincu et chercher à le mettre en oeuvre. C’est aussi comme cela que nous parviendrons à inventer ensemble le monde de demain. Face à ce challenge, les Causses du Quercy, j’en suis persuadée, ont un savoir-faire et une certaine expérience à faire valoir. Un temps d’avance à faire fructifier à la condition toutefois que chacun continue à œuvrer dans un esprit collectif et pour l’intérêt général. Demain s’inventera ici ! Depuis plus de 30 000 ans, l’Homme peuple les Causses du Quercy. Il a appris à tirer avantage des richesses de ce territoire et à transformer ses faiblesses en atouts. Retrouvons le lien et l’ingéniosité de ceux qui ont vécu ici avant nous et nous donnerons plus de sens à nos actes. Relocalisons nos productions et nous créerons localement de nouvelles richesses et des emplois. Repensons nos modes de vie, consommation, mobilité, et nous apporterons une réponse adaptée aux bouleversements climatiques auxquels nous sommes confrontés. Changeons de paradigme pour que l’environnement ne soit plus une variable d’ajustement de nos modèles économiques mais en soit au cœur.  Soyons inventif, ambitieux pour un mieux-être collectif ! Pour autant, ne nous replions pas sur nous-mêmes. Au contraire, il est toujours inspirant de s’enrichir de ce qui se fait ailleurs. L’ouverture aux autres, culturelle, sociale, humaine reste de mise. Face aux défis qui nous attendent, jouons collectif ! C’est par exemple ce qu’en tant que Géoparc mondial UNESCO, nous proposons aussi avec cette Semaine européenne des Géoparcs. Mettre les habitants en lien au travers de multiples animations, même limitées par les contraintes du déplacement. Initier des échanges avec nos voisins espagnols du Géoparc du Sobrarbe, à travers un premier défi photos partagé qui sera poursuivi par un échange scolaire entre deux collèges de nos territoires, dès que nous le pourrons. Ce projet rassemble, j’en suis heureuse, deux objectifs qui me tiennent particulièrement à cœur : l’ouverture à l’international au travers d’une coopération mutuellement bénéfique et qui permette de donner corps à ce beau projet qu’est l’Europe, et à une attention particulière envers les jeunes, décideurs de demain. Les Parcs naturels régionaux sont reconnus pour être des territoires d’innovation ; les Géoparcs mondiaux UNESCO, pour être des territoires de résilience. Le Parc-Géoparc des Causses du Quercy, les deux à la fois ! Je continuerai à mettre toute mon énergie pour que ces qualités, car ce sont des qualités, soient mises au service des habitants et des visiteurs. Ces qualités ne seront pas de trop pour faire face aux défis environnementaux, climatiques, sanitaires, économiques et sociaux que nous avons à relever. A nous tous, ensemble, de faire preuve d’ambition, de courage et d’enthousiasme pour inventer un avenir plus local, plus proche de la nature, plus respectueux de l’humain.Parce que « l’universel, c’est le local sans les murs », inventons-le ici ! »

Photo archives Catherine Marlas aux côtés de Caroline Mey

article

Récemment Publié

»

Cahors : Succès pour la soirée « arT’OP Casimir Ferrer » chez Inova Cuisine – Occitanie Pierres 

Elle s’est déroulée dans le respect des règles sanitaires. Le 24 ...

»

Biars – Municipales 2020 : « Réhabilité » Pierre Delpeyroux n’exclut pas d’aller devant le Conseil d’Etat

Coup de théâtre et ce n’est peut-être pas fini… Les ...

»

La Fête de la Science 2020 dans le Lot : Des animations gratuites pour tous !

Riche programme du 2 au 12 octobre. La Fête de la Science est un ...

»

Ligne POLT : Les parlementaires s’associent à Huguette Tiegna

La députée du Lot est mobilisée sur le dossier de modernisation ...

»

Lalbenque-Limogne : La saison culturelle 2020/21 se dévoile

Coup d’envoi ce samedi. « Une programmation peut vous donner une ...

»

Cahors (RD 820) : Réfection de nuit de la chaussée du giratoire de la Beyne et de la rocade 

Les travaux se dérouleront du 5 au 9 octobre. Une déviation sera ...

»

Cahors-Pradines : L’opération « 30 000 pommes pour un chien guide d’aveugle », c’est ce week-end !

Rendez-vous les 2 et 3 octobre au centre Leclerc et devant la ...

»

Cœur de Causse : Journées portes ouvertes à France Services

De nombreuses animations sont prévues du 12 au 15 octobre. Du 12 ...

»

PanneauPocket disponible à Lissac-et-Mouret

L’application d’informations est téléchargeable ...