background img

Nouvel article

1714 Views

« Plan Eau » : Une aide spécifique pour trois communes lotoises 


Girac, Glanes et Lissac-et-Mouret vont en bénéficier. 

Dans le cadre du lancement du « Plan Eau » par le président de la République, ce jeudi dans les Hautes-Alpes, Huguette Tiegna a annoncé la création d’une aide de l’État en faveur des communes, dont les réseaux d’eau sont les plus dégradés. Dans le Lot, les communes de Girac, Glanes et Lissac-et-Mouret seront bénéficiaires de cette aide spécifique. Dans les faits, à l’échelle nationale, un litre sur cinq est perdu à cause des fuites. Dans certains territoires, c’est même un litre sur deux. Cette aide exceptionnelle « de lutte contre les fuites et de modernisation de nos réseaux » est dotée d’une enveloppe de 180 millions d’euros. Elle concerne les 170 communes ayant un taux de fuite d’eau dans les canalisations de plus de 50%, ainsi que les 2.000 communes qui nécessitent des travaux de sécurisation du fait de s’être retrouvées proches d’une situation de rupture d’approvisionnement en eau potable l’été dernier. « La gestion de l’eau est l’une des priorités de la planification écologique. Nous devons tous, en tant que citoyens, industriels, associations, services, collectivités locales et agriculteurs faire attention à cette ressource qui devient rare », a déclaré la députée du Lot avant de préciser : « Pour garantir à tous un accès durable à une eau de qualité, le « Plan Eau » se décline en mesures qui redéfinissent notre politique de l’eau pour l’adapter aux enjeux du changement climatique en travaillant avec les élus et les collectivités territoriales. C’est en ce sens que cette aide spécifique a été attribuée aux communes lotoises de Girac, Glanes et Lissac-et-Mouret afin de résorber les fuites des réseaux les plus dégradés. Le président de la République Emmanuel Macron a ainsi fixé deux objectifs majeurs : D’une part, à court terme, préparer l’été prochain et éviter au maximum les coupures d’eau potable. Depuis le mois de septembre, 100 millions d’euros ont été engagés et 500 projets financés pour connecter des réseaux d’eau, développer et moderniser certains canaux. D’autre part, à l’horizon 2030, atteindre le seuil de 10% d’économies d’eau dans tous les secteurs pour planifier la sobriété en eau dans la durée. Pour cela, un plan de sobriété sur l’eau devra être présenté par chaque secteur avant l’été. »

Photo DR

Récemment Publié

»

Cahors-Lalbenque : Nouveaux baptêmes du cœur à l’Aéroclub du Quercy 

3ème édition.  Une nouvelle fois l’Aéroclub du Quercy a ...

»

Cahors : Un distributeur à compotes Andros et du fromage Cant’Avey’Lot au menu du lycée Clément Marot 

Les jeunes se sont régalés.  « Après 2 ans d’absence je ...

»

Fortunes diverses pour le Tennis Club de Trespoux face à Sousceyrac

Retour sur les rencontres du week-end. Ce samedi 18 mai les ...

»

Cressensac-Sarrazac : Le Rionet fête les jeux ce samedi 25 mai !

Rendez-vous sur la place du moulin d’Antoine à ...

»

Pern et Lhospitalet : Les enjeux de la commune nouvelle 

Une nouvelle réunion publique aura lieu le 24 juin.  Le 29 avril ...

»

Cahors : Troisième édition de l’afterwork by POPITA le 13 juin

La billetterie est ouverte sur popita.events (lien dans ...

»

Cahors : Soirée David Lynch ce mardi au cinéma Le Grand Palais

« Une histoire vraie » et « Sailor et Lula » sont à ...

»

Trespoux :  Le festival « Tu Soutires ou Tu Pointes ? » est de retour les 1er et 2 juin 2024

3ème édition plus festive que jamais.  Enfin un salon des vins bio ...

»

Dégagnac : Edith Lagarde et  Frédéric Gineste à la rencontre des maires du canton 

13 projets ont notamment été soutenus par le Département.  La ...

Menu Medialot