background img

Nouvel article

3479 Views

Pétanque : L’équipe de Cahors se prépare pour le Trophée des Villes


Entretien avec l’entraîneur, Dominique Guynet. 

Le 20ème Trophée des Villes se déroulera à Grande-Synthe dans le Nord du jeudi 18 au dimanche 21 novembre. Cette édition s’annonce plein de symboles…avec les retrouvailles entre champions, et le retour à une vie (presque) normale. Rencontre avec Dominique Guynet, coach de l’équipe de Cahors.

> Medialot : comment s’est opérée votre sélection ?

Dominique Guynet : en accord avec le comité départemental, j’ai constitué un groupe sur la base des deux joueurs de talents reconnus, Sébastien Da Cunha et Valentin Boris. Ensuite, il a fallu faire des choix, nous les avons faits en essayant de présenter une équipe attractive, offensive et compétitive. Nous avons retenu Damien De Jesus, compétiteur, qui ne lâche jamais rien. Il représentera Cahors pour le tir de précision suite à son titre de champion du Lot en 2020 dans cette discipline. Pour le moins de 22 ans, Lucas Foulhac, joueur qui a beaucoup de charisme, très agréable et respectueux. Sans oublier, nos deux remplaçants de luxe, Dominique Conne et Richie Steimbach qui peuvent être appelés en cas d’absence de dernière minute.  C’est finalement un groupe relativement jeune qui aura le privilège d’être la vitrine de notre beau Département en qualité d’ambassadeur de la ville de Cahors. En plus de s’afficher comme des joueurs confirmés, nous sommes avant tout une bande de très bons amis. L’amitié c’est énorme et forcément très important dans ce type de compétition !

> M. : la composition dans laquelle devrait évoluer votre équipe est-elle déjà prévue ?

D.G. : j’ai de nombreux choix possibles aussi bien pour les doublettes que pour la triplette. Les formations seront construites en fonction de la forme du moment bien sûr mais aussi au regard de l’adversité !  J’attends d’être sur place pour analyser la nature du terrain et le tirage au sort ! Evidemment que le choix des équipes se fera avec l’aval des joueurs, nous nous connaissons trop bien pour ne pas profiter de cet avantage non négligeable.

> M. : qui est pour vous le leader de ce groupe ?

D.G. : le groupe à lui seul est leader à mes yeux, du fait que Sébastien apportera un plus pour son expérience, Valentin pour son collectif, Damien pour sa soif de victoire, Lucas pour son talent indéniable et moi pour orchestrer ces pépites au mieux dans cette aventure humaine et sportive.

> M. : selon vous, quels sont les points forts de votre équipe ?

D.G. : la cohésion du groupe, le fait qu’ils aient une très bonne mentalité. Côté jeu, l’équipe possède une grosse force de frappe et l’habitude de jouer plutôt offensif. Sébastien et Valentin ont déjà remporté cette compétition en 2016 et devraient donc s’en servir pour accompagner le jeune Lucas.  Notre équipe a l’habitude de se côtoyer et d’avoir des moments de vie commune, même s’ils ne jouent que rarement ensemble.

> M. : selon vous, quels sont les points faibles de votre équipe ? 

D.G. : Je n’en vois pas  Peut-être les éléments extérieurs style caméra, micro… qui peuvent être une gêne ainsi qu’un excès d’engouement sur cette belle épreuve sportive médiatisée.

> M. : quelles sont les ambitions de votre équipe ? 

D.G. : créer la surprise. Plus sérieusement…comme tout compétiteur, notre objectif est de faire un bon résultat pour honorer la confiance que le Lot nous a confié. Je pense que c’est le cas de toutes les équipes présentes. Le tirage sera un paramètre très important, mais nous sommes prêts à goûter au très haut niveau. 

> M. : qu’est-ce que cela représente pour votre équipe que de participer à ce Trophée des Villes ? 

D.G. : une sélection au Trophée des villes est un rêve pour tout joueur de pétanque. C’est un challenge énorme, nous aurons à cœur de représenter la ville de Cahors, notre Comité et notre département ! Une fierté pour nous les Lotois que de venir se frotter aux gratins de notre discipline. 

> M. : combien de fois votre équipe a-t-elle participé au Trophée des Villes ?

D.G. : Cahors a été retenu à 10 reprises. Le meilleur résultat fut notre victoire en 2016 avec Sébastien et Valentin contre les Lyonnais composés de Loy-Malbec-Sarrio-Molinas. Ensuite, une demi-finale en 2018, un quart en 2011 et trois finales perdues dans le complémentaire en 2012, 2013 et 2017. Le CD46 se joint à moi pour remercier la société Quaterback pour sa confiance.

> M. : quelque chose à ajouter ? 

D.G. : vivement que la compétition commence !

Récemment Publié

»

Rugby : Bonus offensif pour le COC

Les Castelnaudais ont fait plus que confirmer ! Ce 28 novembre, le ...

»

Gramat : Noël exceptionnel au Grand Couvent le 18 décembre !

Crèche provençale, marché des artisans, concert avec La ...

»

Noms de lieux, noms de pierre : Une veillée sur la toponymie à Puyjourdes

Elle aura lieu le 3 décembre, à 20 h 30.  Vendredi 3 décembre, ...

»

Le sénateur Jean-Claude Requier regrette le rejet prématuré du budget 2022 par une majorité du sénat

Le parlementaire ne mâche pas se mots.  Mardi 23 novembre, le ...

»

Figeac : Débat sur «  Les enjeux de la laïcité pour l’avenir de la République »  le 6 décembre

Il se déroulera à 18 h, salle Balène.  La laïcité, inscrite ...

»

Ça bouge bien au Taichi Chuan Pradines-Chansi !

AG et stage étaient au menu.  L’assemblée générale, occasion ...

»

Le Cahors Football Club remporte le derby face au PSVD’Olt

L’équipe 2 a également gagné. Ce samedi 27 novembre, le derby ...

»

Trains : Pour Jean-Noël Boisseleau, « la LGV Toulouse-Bordeaux  est complémentaire de la ligne POLT qui doit être modernisée, donc performante d’ici 2025  »

Entretien avec l’expert ferroviaire du Département et ...

»

Rugby : Le COC veut confirmer 

Les Castelnaudais reçoivent Garonna XV ce dimanche. Les hommes de ...