background img

Nouvel article

1591 Views

Passe vaccinal : Jean Launay et Agnès Simon-Picquet attaquent Aurélien Pradié qui leur répond 


Ils se rendent coup pour coup. 

Passe d’arme vaccinal. Jean Launay, ancien député du Lot, et Agnès Simon-Picquet, maire des Junies et vice-présidente du Grand Cahors, membres du conseil national de Territoires de Progrès, publient une tribune dénonçant l’absence lors du vote sur le passe vaccinal à l’assemblée du député du Lot, et un des porte-paroles de Valérie Pécresse, Aurélien Pradié. Le parlementaire LR leur a répondu.  

> La tribune de Jean Launay et d’Agnès Simon-Picquet :

« Aurélien Pradié, un porte-parole qui laisse la droite sans voix 

La semaine dernière, l’assemblée nationale a procédé à l’examen du projet de loi gouvernemental sur le passe vaccinal renforçant les outils de gestion de la crise sanitaire. Une loi importante, qui permet de faire face à la crise sanitaire et qui met chacun, individuellement, devant ses responsabilités de citoyen de notre République.  28 députés LR sur 103 ont suivi la position responsable de Valérie Pécresse et ont voté pour le passe vaccinal. Les autres se partagent entre abstentions (22) et votes contre (24). Mais n’oublions pas ceux (29) qui avaient mieux à faire et n’étaient pas à l’Assemblée, ou du moins qui n’ont pas jugé utile d’être dans l’hémicycle. Spectacle dérisoire d’un groupe politique sans boussole face à l’urgence sanitaire. Ça commence mal pour Valérie Pécresse ! D’autant plus qu’un de ses porte-paroles, celui que nous connaissons bien dans le Lot, Aurélien Pradié, a soutenu les amendements demandant la suppression du passe vaccinal. François Hollande a eu ses frondeurs, Valérie Pécresse a Aurélien Pradié ! Aurélien Pradié est déjà un frondeur LR ! Aurélien Pradié a courageusement fait le choix de fuir, de passer le rideau et d’aller se coucher ou se réfugier à la buvette pour ne pas participer au vote. Aujourd’hui, Aurélien Pradié cherche à justifier cette position incohérente par deux arguments : 

– En transformant la déclaration du président de la République « J’ai bien envie d’emmerder les non- vaccinés jusqu’au bout » » en « j’emmerde les français » et en affectant d’être choqué.

– En estimant que voter un texte à 5H du matin, c’est du travail bâclé. Deux arguments de pure forme qui masquent deux problèmes de fond :

– Son manque de courage, alors que se posent à tous deux questions simples mais majeures : Pour ou contre le passe vaccinal ? Pour ou contre la protection des Français ?

– Son absence de convictions en restant dans la critique superficielle en traitant le ministre de la Santé de menteur et les parlementaires de la majorité de Playmobils.

– Faute de respect et de nuance, Aurélien Pradié alimente l’abstention et les extrémistes séditieux.

Rappel :
Territoires de Progrès est un parti politique membre de la majorité présidentielle, indépendant de La République en Marche, et qui s’inscrit dans la liason de la social-démocratie européenne et de la gauche de gouvernement. »

> La réponse d’Aurélien Pradié : « Je découvre la tribune politicienne de Jean Launay et de la représentante locale de La République en Marche qui ont cru bon de me prendre pour cible. Je pense que les Lotois ne sont pas dupes de la grossière manœuvre de campagne électorale qui se prépare…  Je pensais que Jean Launay avait pris sa retraite politique. Après avoir cumulé pendant 19 ans les mandats de député, sans réussir à faire tout le travail parlementaire que j’ai fait en 5 ans, il me semblait qu’il pouvait se faire un peu plus discret. Après avoir passé toute sa carrière au Parti Socialiste et en ayant viré de bord pour rejoindre En Marche, il pourrait s’abstenir de donner des leçons de cohérence. Il est d’ailleurs étonnant de voir que ces deux personnes n’osent même pas assumer qu’elles sont les porte- paroles téléguidés d’En Marche dans le Lot ! Elles se cachent courageusement derrière le mot fumeux de « progressistes ». Assumez vos idées, dites que vous êtes LaREM ! Il est vrai que lors des dernières élections régionales dans le Lot, ces anciens socialistes devenus macronistes ont enregistré un des plus mauvais scores de France avec 6 % des voix et une élimination dès le premier tour ! Dans la circonscription dont je suis le député, les Lotois nous ont placés en tête aux premier et second tours, un score historique. Je comprends que ce soit difficile à supporter pour ces anciens élus qui pensent encore que le Lot leur appartient. Je suis fier d’incarner une nouvelle génération qui donne un nouvel élan au Lot. La confiance que les Lotois me témoignent vaut beaucoup plus que les attaques politiciennes de quelques-uns. Pour ce qui est de ma position à l’Assemblée nationale, depuis que je suis élu j’ai porté 3 lois dont une adoptée par tous les bords, socialiste et macroniste compris. J’ai proposé 367 amendements. Sans doute mon travail de député n’est-il pas inutile.  Je suis un député libre. Je l’ai toujours été et je le resterai. Je porte la voix des Lotois. De tous les Lotois. Contrairement au Président de la République je « n’emmerde » personne et je respecte chaque citoyen. Je ne suis pas un député pantin. Je suis un député qui dit ce qu’il pense librement. Être député de tous les Lotois, c’est représenter toutes les sensibilités, comme je m’efforce de le faire avec sincérité. J’ai mes convictions et les Lotois les connaissent. Au sein de ma propre famille politique je sais que l’on me respecte justement parce que je n’obéis pas au doigt et à l’œil. C’est une force pour notre démocratie. Les Lotois connaissent mon tempérament et ma franchise. Je n’ai pas l’intention de changer. Je continuerai à travailler sans relâche pour les Lotois. »

Photo d’illustration FB Assemblée nationale

Récemment Publié

»

Cahors : Week-end Jap’Anime et tournoi Mario Kart au Grand Palais

Programme d’enfer au cinéma les 29 et 30 janvier. Le cinéma Le ...

»

Figeac : Les enseignants du lycée professionnel Champollion en grève illimitée

La baisse annoncée de moyens est à l’origine du ...

»

Transports, services publics de proximité, tourisme durable et agriculture de qualité : Carole Delga en déplacement dans le Lot

La présidente de la Région Occitanie visitera notamment le ...

»

Accident à Mercuès

Choc entre une moto et une voiture.  Ce 26 janvier, à Mercuès, ...

»

Lot Tourisme impliqué dans le collectif régional du tourisme

La démarche a été baptisée J13. Récemment élu au conseil ...

»

Noms de lieux, noms de pierre : La toponymie au programme de la veillée du Parc

Elle aura lieu le vendredi 4 février, à 20 h 30, à ...

»

Quart lieu de Cauvaldor :  Les animations du Fablab de février et mars pour les grands et les petits !

Ça commence par le dinosaure.  Le Fablab du quart lieu de ...

»

Causse de Labastide-Murat : Une AG de plus pour l’Office de tourisme qui fête ses 30 ans ! 

Elle aura lieu le 3 février, à 18 h, à la mairie de Cœur de ...

»

Cahors Escalade : Du haut niveau pour le championnat régional ce week-end

Il se déroulera sur le mur de la Croix de Fer les 29 et 30 janvier ...