Nouvel article

665 Views

Municipales 2020 : Les artisans, commerçants et professions libérales du Lot souhaitent se faire entendre


article

La Maison de l’Artisan/U2P 46 va envoyer un livre blanc aux candidats.

Alors que les élections municipales approchent, la Maison de l’Artisan/U2P 46 (Union des Entreprises de Proximité) va envoyer un livre blanc reprenant les attentes des entreprises de l’économie de proximité, aux candidats têtes de liste dans les principales communes du Lot.

Suite à une enquête réalisée à la demande de l’U2P auprès de 6200 artisans, commerçants et professionnels libéraux, il ressort deux grands enseignements : d’une part ces chefs d’entreprise sont particulièrement concernés par le scrutin des 15 et 22 mars prochains, et d’autre part ils demandent que leurs priorités de chefs d’entreprises de proximité soient davantage prises en compte par les communes. Ainsi, 73% des personnes interrogées sont décidées à aller voter. C’est dix points de plus que le taux de participation de l’ensemble du corps électoral aux élections municipales de 2014, preuve que ces chefs d’entreprise considèrent les mairies comme des interlocuteurs importants.

Par ailleurs, les personnes interrogées font un bilan mitigé de l’action des mairies. Ils sont ainsi 32% à affirmer que l’équipe municipale sortante « a été à l’écoute des entreprises de proximité » mais également 21% à regretter qu’elle « n’ait pas agi du tout » en direction de ces entreprises. Une majorité (65 %) fait en outre le constat qu’aucune véritable action de revitalisation de centre-ville n’a été menée par leur mairie au cours du mandat écoulé. De même, les artisans, commerçants de proximité et professionnels libéraux jugent que la fiscalité locale repose trop lourdement sur l’activité économique et qu’elle ne favorise pas suffisamment les activités de proximité. 

Ainsi, les chefs d’entreprise de proximité s’accordent pour désigner trois chantiers prioritaires à engager de la part des communes :

– soutenir l’activité économique et l’implantation des entreprises,

– réduire les dépenses communales afin d’alléger la fiscalité,

– revitaliser les centres-villes.

Enfin, une vraie demande de participation aux décisions se fait jour : 34% des sondés demandent à être systématiquement consultés sur tout sujet pouvant avoir un impact sur leurs entreprises, et plus du quart souhaitent que les chefs d’entreprises de proximité soient encouragés à prendre des responsabilités dans la vie politique locale. Suite à l’envoi du livre blanc, les élus de l’U2P 46 se tiendront bien entendu à la disposition des candidats pour échanger et exprimer de vive voix leurs attentes.

Récemment Publié

»

Sibelle orpheline de la transhumance

Chaque samedi, l’actualité lotoise vue par Philippe Mellet et ...

»

Pompiers du Lot : Un cadre de santé en renfort au Centre de Traitement et de l’Alerte

Mesure prise en cette période de crise sanitaire. Depuis le 16 ...

»

Coronavirus : Solidarité entre producteurs agricoles et grandes et moyennes surfaces du Lot

Le préfet a fait le lien. A la suite des annonces successives des ...

»

La gendarmerie du Lot met en place l’Opération Tranquillité Entreprises-Commerces

Elle permettra de surveiller les locaux commerciaux. La crise ...

»

Coronavirus :  Cagnotte solidaire en ligne pour le personnel de l’hôpital de Cahors

La « Bodeguita Don Calvo » est à l’origine du ...

»

Pradines – Coronavirus : Appel à couturières bénévoles

Une habitante souhaite fabriquer des masques en tissu et les mettre ...

»

Coronavirus : Initiatives locales de producteurs et de commerçants du Quercy Blanc

Ils s’adaptent. Face à la crise sanitaire, à ...

»

Coronavirus : Le Grand Figeac lance l’application « Mon voisin solidaire »

Le fonctionnement est très simple. Bien qu’elle soit très ...

»

Coronavirus : L’hôpital de Cahors tord le cou à une « fake news »

Mise au point de la structure. La direction du centre hospitalier de ...

Menu Medialot