background img

Nouvel article

674 Views

Montcuq toujours en haut de l’affiche


Où il est question du #Lot et des #Lotois sur les réseaux sociaux.

– Depuis 1976, c’est devenu une habitude. Le village de Montcuq est certes désormais dénommé Montcuq-en-Quercy-Blanc mais cela ne change rien à l’affaire. Depuis le reportage de Daniel Prévost dans Le Petit Rapporteur de Jacques Martin, et qui cartonne toujours sur Internet, y compris en version anglaise, le village que surmontent le fier donjon et ses ruelles pleines de cachet a acquis une réputation très enviable sur le plan touristique. Certes, cela est dû à la non prononciation de sa lettre finale, mais qu’importe… Toujours est-il que cette semaine, à la faveur de l’apparition du hashtag #UneVilleUnProverbe sur Twitter, la bourgade est apparue à moult reprises. On a donc eu droit ainsi à « Parle à Montcuq, ma tête est malade », de VertUnJourVertToujours auquel un certain Poppy a répondu par un « Elle est dans les annales celle-là ! » du meilleur goût, ou encore au classique « Et Montcuq c’est du poulet ? », de DéveloppeurLeVrai. Quant à Le Corbloc, il a proposé tout simplement : « Péter plus haut que Montcuq… ». Bon, avouons qu’on se lasse vite toutefois de ces jeux de mots. Il est alors possible d’évoquer la localité de manière plus sérieuse. C’est ce qu’a choisi le site d’info très engagé Reporterre qui a mis en ligne vendredi un reportage sur un projet de la ferme « agri-voltaïque qui divise… ». Et d’expliciter tout de go : « La société Photosol veut installer plus de 2.000 tables photovoltaïques sur 66 hectares de terres agricoles. Un projet qui soulève l’opposition de ceux qui y voient une atteinte au paysage, mais qui remporte l’adhésion des paysans propriétaires des parcelles ainsi reconverties. » Le long article (le temps de lecture est estimé à 11 minutes, ce qui est assez conséquent même sur le net) a le mérite de laisser toutes les parties s’exprimer. Les services de l’Etat devraient sous peu rendre leur verdict. Et vous, qu’en pensez-vous ?

– Pendant ce temps, les élus de Cahors ont voté en conseil un vœu qui a réjoui l’association Peta France : « Une bonne nouvelle : la ville de Cahors s’est prononcée pour l’interdiction de l’installation des cirques avec animaux sauvages sur le territoire de la commune… » Pour autant une question demeure. Que faire des animaux ? Il faudrait les « placer » dans des refuges spécialisés. Or, soupire une certaine Peau d’âne (sic), c’est la quadrature du cercle : « A ma connaissance, à l’exception du zoo- refuge La Tanière, ces structures d’accueil n’existent toujours pas ! Ce qui fait que, pendant ce temps-là, les animaux sont abandonnés, vendus sous le manteau à des cinglés ou, pire, tués ! »

– Pour le reste, on ne vous apprend rien : l’heure est au reconfinement. Et aux ultimes transhumances. Conducteur de train, DandyRail poste jeudi ce message : « C’est parti pour l’Inter-cités #IC3621 départ 9 h 29 de #ParisAusterlitz pour #Limoges #Brive #Cahors : 14 pièces afin de ramener tout le beau monde parisien à la campagne. On se dit à 2021 pour le retour ? » Vendredi, dès potron-minet, le même cheminot remet ça. « L’Inter-cités #IC3634 « Le Lot » départ 6 h 48 de #Cahors pour #ParisAusterlitz vous attend voie 4. On récupère la marmaille direction la capitale. Au revoir tante Eugène, retour dans la ville anxiogène. Dernier tour en train, direction la cage à lapin. » Là encore, on vous laisse juge. Et de ma fenêtre, je regarde passer le train…

– Histoire de s’occuper et de se changer les idées, sur Twitter encore, l’Office de Tourisme Cahors Vallée du Lot a proposé cette semaine cette devinette : « Quelles affirmations sont vraies parmi celles-ci ? 1 : Saint- Cirq Lapopie compte 13 maisons classées aux monuments historiques. 2 : Nino Ferrer est venu s’installer près de Montcuq dans les années 70. 3 : Cabrerets vient du nom Cabécou. » Nous, on a bien une petite idée. Mais pas question de tuer le suspense !

article

– On conclut ce rendez-vous qui tombe le jour de la Toussaint par un conte de Noël. Il s’agit de généalogie, un passe-temps devenu très à la mode. Comme si, en ces temps troublés, retrouver ses racines avait valeur de réconfort. Voici le SOS lancé cette semaine par Marion, étudiante et doctorante : « Avis aux lecteurs de hiéroglyphes. Mon grand-père s’est lancé dans la réalisation de son arbre généalogique. Nous sommes tombés sur un acte de naissance assez illisible. Si quelqu’un a quelques minutes à nous accorder ! » Suit la reproduction du document et la mobilisation d’internautes spécialisés regroupés sous la bannière (ou plutôt le hashtag) « #TeamGenealogie ». Parmi ceux-ci, PellePioche, Mistike et Agnes qui se penchent sur les lignes manuscrites à la calligraphie il est vrai assez complexe. La discussion (sur Twitter, on dit un « thread ») est longue mais intéressante. Où l’on apprend in fine que cet acte concerne une petite Jeanne Pessaby (ou Pessabie, Pessaly voire Péchavy) née à Espère, arrondissement de Cahors, le 7 mars 1861. Mais entre-temps, faute de déchiffrer « Espère » et « Cahors », on est passé par Hyères et Castres, et même par l’acte de mariage des parents (Jean- Baptiste P. et Marie Fargues)… Un vrai début de roman… On vous laisse découvrir.

Récemment Publié

»

Cahors (RD 820) : Travaux de nuit sur la rocade

La circulation pourra être interdite dans le sens Toulouse-Brive, ...

»

Cahors : Mobilisation pour retrouver les auteurs de l’attaque du commissariat

Des moyens importants sont engagés. Ce samedi 28 novembre, Michel ...

»

Cazals-Salviac : Le service enfance jeunesse s’adapte à la crise sanitaire

Entretien avec Frédéric Gineste, le responsable. Rencontre avec ...

»

Cahors : Nouvelle affaire de tag rue Victor Hugo

C’est le laboratoire Bio 3 qui a été visé. « Collabo » et ...

»

Le préfet du Lot autorise l’ouverture dominicale des commerces

Dérogation pour le 29 novembre et les 6, 13, 20 et 27 ...

»

Figeac : Des mesures en soutien à la réouverture des commerces 

Campagne d’affichage, gratuité partielle du stationnement, ...

»

Réouverture progressive des services de la ville de Cahors et du Grand Cahors

Le point dans l’article. Faisant le constat d’une ...

»

Sibelle et le « bon voisinage » dans nos campagnes

Chaque samedi, l’actualité lotoise vue par Philippe Mellet et ...

»

Cahors : Des cocktails Molotov lancés sur le commissariat

Une voiture a été entièrement brûlée dans la cour de l’hôtel ...