background img

Nouvel article

962 Views

Lot : Une délégation de la Chambre de métiers et de l’artisanat à la rencontre des entreprises


Visite à Lalbenque, Escamps, Concots et sur un chantier de construction à Limogne-en-Quercy.

Dans la journée du 3 juin dernier, une délégation de la Chambre de métiers et de l’artisanat Antenne Lot composée de François Breil et Frédéric Atlan, respectivement président et vice-président de la Chambre consulaire lotoise, de Mathieu Montagnac élu de la CMA, ainsi que de Cathy Marlas, présidente du Parc Naturel Régional des Causses du Quercy, de Vincent Fromenteze, responsable du service économique de la CMA, de Laurence Segonnes, en charge de la plate-forme LIA et des agents de la Chambre consulaire Caroline Salvin (également agent du Parc) et Vincent Prugnaud, est allée à la rencontre de quatre entreprises artisanales situées sur Lalbenque, Escamps, Concots et sur un chantier de construction à Limogne-en-Quercy.

Ces visites entraient dans le cadre de la semaine de l’artisanat organisée du 3 au 10 juin 2022, laquelle permet de découvrir un secteur riche qui contribue quotidiennement à la qualité de vie des Français et qui propose de nombreuses opportunités professionnelles. Le thème de cette année : « Avec l’artisanat, construisons un avenir qui nous rassemble ! » 

La matinée a commencé par la rencontre des repreneurs de la boucherie Charcuterie traiteur Goethuys. « Ce commerce existe depuis 70 ans, c’est une institution locale et la seule boucherie artisanale du secteur » a expliqué Philippe Goethuys. Après 11 ans de bons et loyaux services et après avoir doublé la surface de vente initiale, l’artisan et sa femme, conjointe collaboratrice ont cédé leur affaire à Karine et Anthony Bonnardot, originaires de Montauban. Ces derniers entendent ainsi mettre à profit leurs expériences professionnelles : 11 ans dans la grande distribution pour Karine et plusieurs collaborations chez des bouchers depuis l’âge de 15 ans pour son fils Anthony (24 ans), détenteur d’un CAP boucher. Accompagnés par Laurence Segonnes de la CMA du Lot, ils ont obtenu un prêt à taux zéro de 13000 euros (de la CMA), doublé par le Parc et abondé de la même somme par leur partenaire financier la Banque Populaire Occitane. « Nous avons été mis en relation avec les cédants via un expert-comptable. Nous entendons poursuivre l’offre du commerce actuel, en gardant son salarié, ainsi que les fournisseurs locaux, avant d’envisager de développer l’offre traiteur ». La boucherie Goethuys bénéficie d’un excellent bouche-à-oreille et d’une zone de chalandise de 3500 habitants alentours. Chiffre d’affaires : 450 000 euros HT.

Deuxième étape, l’entreprise de maçonnerie de Laurent Moles est installée au cœur du beau village d’Escamps dont il est natif et dont il a déjà été le premier magistrat. Titulaire d’un DUT en Génie civil et d’un diplôme universitaire de gestion des entreprises, l’artisan a passé quelque temps à développer son expérience professionnelle dans différentes entreprises. Après avoir notamment appris à bâtir la pierre au sein de la société Piano à Varaire, il est ensuite parti 2 ans faire de l’humanitaire en intervenant dans la restauration de bâtiments publics, écoles et hôpitaux. En 2001, de retour à Escamps, il a créé son entreprise de maçonnerie, charpente, couverture et a embauché un an plus tard son premier salarié (il en emploie 4 aujourd’hui). Très attaché au patrimoine bâti des causses du Quercy, l’artisan œuvre au quotidien pour réaliser des restaurations de qualité : « Je travaille essentiellement pour le compte de particuliers et prends en charge tous travaux de maçonnerie générale, la fabrication, ainsi que la pose et la rénovation de charpentes et couvertures, en plus de la mise en place de cloisons et d’aménagements intérieurs ». Afin d’assurer des réalisations durables, il dispose d’un parc matériel performant et de matériaux traditionnels de récupération (pierres, vieilles tuiles, poutres anciennes). Laurent Moles a participé en 2016 à l’élaboration de la Charte des savoir-faire de la restauration du patrimoine bâti en collaboration avec la CMA, le Parc, le CAUE et d’autres artisans. Il a ensuite obtenu la marque « Valeurs Parc » en 2017 et fait partie depuis du réseau des artisans de la restauration du patrimoine bâti des Causses du Quercy. Chiffre d’affaires : 350 000 euros HT. 

L’après-midi s’est poursuivi par la visite du restaurant l’Esprit du Causse à Concots, dont la table est devenue l’une des étapes gastronomiques incontournables de ce périmètre géographique. Romain et Marlène Bouëtard ont racheté l’établissement en 2015 à Pierre Andrieux. Après la modernisation des lieux, l’Esprit du Causse a rouvert l’année suivante. Natif de Bach, le chef cuisinier compose ses repas avec 90% de produits locaux. Diplômé du lycée hôtelier de Toulouse, il a fait ses classes chez Olivier Roellinger, puis chez Michel Guerard, deux des plus célèbres chefs français, avant de venir travailler aux côtés de Philippe Combet au Château de Mercuès à la fin des années 2000. Ces aventures étoilées, il les a vécues en toute complicité avec sa compagne Marlène qui a toujours évolué à ses côtés, en salle. Ensemble, durant 5 ans, ils ont poursuivi leur aventure à Entraygues sur Truyère en Aveyron puis un an sur l’ile de la Réunion. Des expériences au cours desquelles Romain est devenu chef de cuisine. L’Esprit du Causse emploie 2 salariés (un en cuisine et un autre en salle) et forme deux apprentis (1 CAP 2e année et 1 BP Cuisine) en alternance à l’Ecole de Métiers du Lot, ainsi que 2 candidats libres en cuisine. Ils viennent par ailleurs d’ouvrir deux chambres d’hôtes. Chiffre d’affaires : 309 500 euros HT.

Le dernier rendez-vous de la journée a eu lieu sur l’important chantier d’un corps de ferme à Limogne, destiné à devenir, à l’horizon de mars 2023, un restaurant baptisé La table de Charrou, spécialisé dans la cuisson au feu de bois de viandes (sous la houlette de Lucie Escrozailles et Charles Fuan). A la tête de ce beau chantier, Sylvain Tardieu, âgé de 32 ans, a créé son entreprise de BTP domiciliée à Saint-Martin-Labouval fin 2020. Ancien salarié s’une entreprise familiale lotoise de TP, l’artisan est titulaire d’un BAC pro TP, d’un CAP conducteur d’engins, d’un BEP agent de maintenance, ainsi que d’une licence en gestion d’entreprise obtenue au sein de l’Ecole Supérieure des Jeunes Dirigeants du Bâtiment. « Du terrassement à la viabilisation du site, en passant par les fondations et le dallage des réseaux, je délivre une prestation complète à mes clients, composés à 70% de particuliers » a-t-il souligné. S’il travaille souvent seul pour l’instant, Sylvain entend embaucher un jeune salarié dès la prochaine rentrée : « Cela me permettra de mieux structurer mon entreprise et de pouvoir répondre plus facilement à un plus large panel de chantiers. Seule ombre au tableau, malgré de nombreuses démarches auprès d’élus locaux, l’entrepreneur ne parvient pas à trouver un site pour abriter de façon pérenne son siège social et entreposer son matériel et ses engins. François Breil l’a assuré de son aide dans ce dossier.

En conclusion de cette journée, le président de la CMA a rappelé l’importance d’aller à la rencontre des forces vives du territoire. « La proximité est l’un de mes fers de lance » a-t-il commenté, « d’autres rencontres suivront… ». Pour Cathy Marlas, « cette journée marque l’excellent partenariat qui unit le parc et la chambre consulaire lotoise. Elle entend valoriser les entreprises attachées au savoir-faire et à leur transmission ».  

 

Récemment Publié

»

Cirque, spectacles, jeu, concert, ateliers… tout un festival à Grézels

Riche programme avec un coup d’envoi ce 2 juillet.  Le cirque ...

»

Le Vigan : Concert participatif ce samedi à l’Espace Culturel Jean Carmet

Création musicale partagée à 18 h 30 ce 2 juillet. Depuis ...

»

Sibelle, le job dating de l’Education nationale et le voyage au Danemark 

Chaque samedi, l’actualité lotoise vue par Philippe Mellet et ...

»

Cahors : Pôle intergénérationnel, entrée sud de la ville, rénovation de l’école Jean-Calvet, Palais de Via, et un départ au conseil municipal 

La séance a eu lieu ce 29 juin. Le conseil municipal enfant était ...

»

Cahors : 20 heureux gagnants au jeu des « super-héros » d’ÔCahors 

Le tirage au sort a eu lieu ce 28 juin. Ce 28 juin, c’est dans le ...

»

Assemblée générale à tous les étages au GEIQ 46

Bilan positif.  Les trois Groupements d’employeurs que sont le ...

»

Cahors : Plusieurs arrestations dans une affaire de séquestration et de violences 

La police est intervenue ce jeudi matin. Ce jeudi 30 juin, la police ...

»

Gourdon – Coronavirus : Le point sur la situation du service des urgences de l’hôpital 

L’accueil des urgences est donc réservé aux patients orientés ...

»

Pradines : Un gala de danse mémorable !

L’école de danse Christine Lalo-Marre a enchanté le ...

Menu Medialot